10 trucs pour économiser à l’épicerie

Bonjour à tous!

J’espère que vous passez tous un très bon long week-end! Je suis présentement dans l’autobus entre Québec et Montréal (Orléans Express offre Wi-Fi gratuitement sur certains trajets, score!). Retour au boulot demain!

Aujourd’hui, nous parlerons «finances». Est-ce que c’est moi ou faire l’épicerie coûte de plus en plus cher?

Digital Image by Sean Locke
Digital Planet Design
www.digitalplanetdesign.com

(source de l’image

Quand on commence à magasiner dans le rayon des produits biologiques et sans gluten, la facture monte vite. Graines de chia, dattes fraîches, bananes équitables, graines de chanvre, beurre de noix de cajou, farines de riz, de tapioca, de quinoa et de pois chiches, bref, mes virées à l’épicerie finissent toujours par me coûter une petite fortune. 😦

grocery bill (source de l’image)

Pour contre-balancer mes goûts un peu plus dispendieux, voici quelques trucs que j’utilise pour économiser à l’épicerie :

  1. J’achète généralement les produits non-périssables (comme les huiles ou les céréales) en grandes quantités. Je vérifie le prix unitaire des produits (par 100g ou 100ml) pour voir lequel est le plus économique.
  2. Si le produit est disponible dans la marque maison et que les valeurs nutritionnelles sont comparables, je prends la marque maison souvent moins cher. La qualité s’équivaut souvent (pas pour le ketchup par contre).
  3. J’achète en vrac! Non seulement ça me permet d’acheter uniquement la quantité de produit dont j’ai besoin mais les prix sont souvent plus avantageux. Assurez-vous que le produit est frais par contre, les noix qui restent des semaines dans les bacs finissent par rancir…
  4. J’achète les produits les moins raffinés possible. En cuisinant moi-même mes pois chiches, mes haricots, mes lentilles, mon riz, mes légumes, etc., plutôt que de les acheter en cannes, j’aide non seulement mon porte-feuille mais aussi la planète et ma santé (moins de sodium entre autre). Je garde les produits en conserve pour les jours où je suis vraiment pressée.
  5. J’achète les gros formats et je les divise moi-même. Par exemple, si j’amène du lait au travail, je le verse dans un pot Masson. Les formats individuels sont toujours plus dispendieux que les gros formats. Sérieusement, qui n’est pas capable de calculer une demi-tasse de flocons d’avoine la matin? Au pire, faites-le la veille et laissez le dans un Tupperware sur le comptoir.
  6. L’été, je cueille ou j’achète de grandes quantités de petits fruits que je conserve au congélateur pour mettre dans mes smoothies et mes muffins pendant l’année. Je fais également ma propre purée de citrouille à l’automne.
  7. J’achète généralement les fruits et légumes qui sont en spécial cette semaine-là. Malheureusement, les rabais sont plutôt rares du côté bio mais je n’achète pas tout dans ce rayons non plus (3 pommes pour 3,49$? Je ne fais pas le salaire de Bill Gates quand même…).
  8. Ça vaut aussi pour les autres produits non-essentiels comme les céréales et les pâtes. Je n’ai pas besoin de céréales le matin donc, si aucune de mes marques préférées n’est en rabais, je m’en passe. Même chose pour les laits végétales : si les valeurs nutritives sont similaires, je vais choisir le moins cher. Pas de chichi.
  9. Lorsqu’un produit dont je raffole et que je consomme en grande quantité (hello beurre de peanut, je parle de toi) est en solde, je fais provision!
  10. Finalement, la grande majorité de mes repas sont faits maison : sauce à spaghetti, pizzas, chili, vinaigrettes, tartinade, craquelins, humus, muffins, biscuits, poudings, etc. En plus de laisser respirer mon porte-feuille, cette habitude me permet de garder un oeil sur les ingrédients. 😉

kitchen

(source de l’image)

Bref, avec tout ça, je réussis à garder ma facture d’épicerie «régulière» dans les limites du raisonnable ce qui me laisse un budget pour les produits bios ou naturels dont je raffole! 🙂

Justement, demain, je vous présente ma version maison et économique d’un produit dispendieux et plutôt difficile à trouver. Tout ce dont vous aurez besoin c’est d’un robot culinaire et un peu de patience.

Avez-vous d’autres trucs pour économiser à l’épicerie qui s’appliquent aux végétaliens? Je ne veux même pas imaginer de quoi aurait l’air ma facture d’épicerie si je mangeais de la viande… Ishhh!

Bonne soirée!

23 réflexions sur “10 trucs pour économiser à l’épicerie

  1. el

    Ma stratégie : les spéciaux! C’est vrai que tous les prix ont augmenté. Donc, j’achète les fruits et les légumes en spécial. Généralement ce sont ceux de saison et en plus ça m’oblige à avoir des idées de recettes! Je fais aussi le plein des produits que j’aime lorsqu’ils sont en solde.

    J'aime

  2. Elise

    moi aussi j’aime beaucoup acheter en vrac, mes lentilles, fêves et mes noix. Ca vaut tellement la peine!!

    Par pitié, en parlant d’épicerie, où trouverais-je le maudit LIQUID SMOKE!!!!!! Je ne suis pas certaine d’en avoir vu chez Viva Vegan, où j’avais justement la vision éblouie de tant de produits me faisant baver….

    J'aime

  3. Tout à fait d’accord pour le ketchup. Je devrais acheter en vrac plus souvent et faire congeler des petits fruits l’été (c’est tellement cher en acheter l’hiver) J’oublie toujours de vérifier le prix unitaire! Un autre truc pour économiser; le fameux  »Ne pas faire l’épicerie le ventre vide »…. ça fonctionne vraiment pour moi car quand j’ai faim la facture est vraiment plus grande!

    J'aime

    • C’est vrai que c’est une bonne idée de ne pas faire l’épicerie le ventre vide. De mon côté, je ne fais jamais rien le ventre vide de toute façon car je deviens rapidement de très mauvaise humeur quand j’ai faim. 😉

      J'aime

  4. katmandou

    J’essaie aussi de profiter des spéciaux et d’utiliser des coupons. Ceux-ci sont toutefois assez rares pour les produits spécialisés ou bio. Je suis tombée récemment à l’épicerie sur un livret avec plusieurs coupons sur des produits comme du lait de soya, du Earth Balance, des céréales, etc. Vous pouvez voir ici où le dénicher.

    Mon autre truc pour économiser c’est d’aller à l’épicerie seule. Je ne sais pas trop, quand j’y vais avec mon conjoint, c’est tout le temps plus cher! Je me permets moins d’extras, faut croire! 🙂

    J'aime

  5. Moi aussi je surveille beaucoup les spéciaux sur les choses que j’achète régulièrement comme les fruits surgelé et le tofu. J’achète mes légumes frais dans une fruiterie, en face de mon épicerie et ils sont moins cher et en meilleur état (ils n’ont pas l’air d’avoir été taponné par 100 personnes genre). Sinon bien, le vrac et les grandes quantités sont des supers options également! Je fais acheter mon quinoa au Costco par ma mère… pour le même prix qu’à l’épicerie, j’en ai le triple!

    Question: avez-vous un congélo? Je songe à m’en acheter un, mon congélateur de frigo ferme à peine lorsqu’il y a des rabais sur les fruits congeler… Et je me demande si c’est vraiment utile…

    J'aime

    • Les fruiteries de mon quartier sont tout le contraire. Les prix sont très bas mais la qualité est assez épouvantable. Si tu n’as pas l’intention de manger les légumes ou les fruits dans les deux jours suivant, oublies ça…

      Je ne savais pas qu’il y avait du quinoa chez Costco, je vais demander à ma mère d’ouvrir l’oeil moi aussi!

      Personnellement, je n’ai pas de gros congélateur. J’aimerais beaucoup mais je n’ai pas l’espace nécessaire dans mon appart. J’emprunte de la place dans celui de mon père à Québec et je descends les trucs dont j’ai besoin à Mtl lors de mes visites!

      J'aime

  6. Pingback: Économiser gros « soya & chocolat

  7. Sea

    Habituellement, pour la nourriture, je ne regarde pas le prix! (Je m’en fiche de payer 12$ un beurre de noix de bonne qualité, c’est ma santé, j’investis) Par contre, j’évite le plus possible le  »processed food », la facture monte vite, j’en ai moins pour mon argent et c’est moins bon pour ma santé. Je n’achète pas bio pour les fruits & légumes si la différence de prix est vraiment élevée. Je préfère la variété, souvent il n’y a pas beaucoup de choix dans la section bio d’une épicerie régulière. J’essaie de planifier mes repas, donc j’achète seulement ce dont j’ai besoin. Ça évite que je perde des légumes ou des fruits parce que je ne sais plus trop quoi faire avec.

    J'aime

    • J’espère qu’un jour les coins bio dans les épiceries régulières deviendront aussi gros que la section «régulière». En ce moment, mon épicerie offre des carottes, du céleri, du brocoli et des pommes (3 pommes pour 3,49$, faut pouvoir se le permettre mettons!). Il y a aussi parfois du concombre ou des mangues. Je n’irai pas loin avec ça!

      J'aime

  8. Pingback: Sunflower « soya & chocolat

  9. Elo

    Allô Alexe!! J’aimerais savoir comment tu t’y prend pour faire ta purée de citrouille? Comme c’est la période de l’année j’aimerais beaucoup m’en faire! 🙂 Merci!

    J'aime

    • C’est simple comme bonjour! Je coupe la citrouille en deux, je la mets au four entre 350 ou 400 degrés Farenheit (ça n’a pas d’importance), face vers le haut ou le bas (ça non plus ça n’a pas d’importance) et je la cuits jusqu’à ce qu’une fouchette en perce facilement la chaire (20 à 55 minutes selon la grosseur de la citrouille). Par la suite, je détache la chaire de la citrouille et je la place dans mon robot culinaire ou dans un gros plat su j’utilise bras-mélangeur. 1-2-3 Purée! 😉

      J'aime

  10. Josiane

    Même technique pour le peanut butter! ❤
    Mon meilleur trucs: la magie des touski. (tout ce qu'il reste) Ne rien jeter, ou presque on s'entend, nous permet de faire de vrai miracle et de jolie découverte. Ca nous pousse aussi à essayer de nouvelles recettes ^^

    J'aime

  11. Pingback: Le Festival de la fraise! « soya & chocolat

  12. Pingback: Et le gagnant est… | soya & chocolat

  13. Pingback: Random | soya & chocolat

  14. Pingback: 50 trucs pour économiser |

Répondre à soyaetchocolat Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s