Zéro déchet : jour 20

bulk barn

Bonjour!

Wow, c’est déjà le 20e jour de notre défi zéro déchet! Honnêtement, ça se passe beaucoup mieux que ce que j’aurais pu le penser au départ. Je ne sais pas si c’est simplement l’attrait de la nouveauté, mais j’aime beaucoup faire mes courses au marché (surtout quand j’y vais avec mon chum) et visiter les magasins en vrac pour faire mes emplettes. Bon, il faut avoir le temps, parce qu’on doit maintenant visiter de deux à trois endroits à toutes les semaines pour tout trouver, mais on tourne ça en genre de date et ça rend le tout plutôt plaisant.

Du côté de la préparation, c’est sûr que ça demande plus de temps et d’organisation. Si vous voulez manger de l’hummus avec du pain baguette, il faut, de un, avoir des pois chiches sèches dans vos armoires ou aller en acheter dans un magasin en vrac, de deux, les faire tremper 12 heures puis les cuire une heure et, de trois, avoir tout le reste des ingrédients sous la main et passer le tout au robot. Oh, et il faut aussi passer chez le boulanger chercher la baguette. Bref, ce n’est pas le processus de 5 minutes que c’était par le passé. Idéalement, il faudrait que nos cravings nous donne un préavis de 36 heures… Surtout le chocolat! Je ne peux plus juste passer à la pharmacie pas loin du travail pour m’acheter une tablette de mon chocolat favori, il faut que je pense à en acheter au magasin en vrac puis à le traîner dans ma sacoche au cas où j’aurais une rage soudaine.

Ça a aussi ajouté un niveau de difficulté supplémentaire à ma food prep du dimanche. Quand je fais une sauce à spaghetti, je dois tout d’abord faire une sauce marinara avec des tomates fraîches (pour remplacer la conserve de purée de tomates), puis ajouter mes légumes et des lentilles que j’aurai préalablement cuites (au lieu de les prendre en conserve). C’est sûr que c’est super frais et meilleur pour la planète, mais caline que ça prend du temps! Et la vaisselle que ça fait, on n’en parle même pas. Le nombre de fois où je dois laver mon Vitamix (lait de noix, beurre de noix, sauces, vinaigrettes, etc.) et mon robot culinaire me donne des sueurs froides… Bref, ce que j’arrivais à caser en un après-midi de weekend me prend maintenant une journée complète et généralement un à deux soirs par semaine. Encore là, faire de la sauce à pizza, du pain ou des desserts un soir de semaine est devenu une activité de couple donc ce n’est pas si déplaisant. Je ne sais pas comment les gens avec une famille y arrive par contre… Si j’avais à faire faire des devoirs en plus de ça, je n’aurais plus une seconde pour m’asseoir. Il va falloir que je repense un peu mes menus pour adapter certaines recettes au zéro déchet. Je ne pourrai pas tout faire en plusieurs étapes comme ça pour le restant de mes jours.

Finalement, je suis un peu sceptique par rapport au fait que le zéro déchet soit moins dispendieux que les achats conventionnels. Peut-être sur le long terme (pas d’achat de sacs poubelles ou de rasoirs jetables par exemple, ou acheter des vêtements usagés plutôt que du neuf), mais pour ce qui est de la nourriture, selon mes recherches, pratiquement tout est plus cher en vrac. Antonin et moi avons les moyens de le payer et avons à coeur la santé de la planète, mais pour quelqu’un sur un budget serré, je ne crois pas que payer le double ou le triple dans un magasin en vrac puisse être viable. Heureusement, NousRire offre des prix plus compétitif, il faut juste penser d’avance à nos besoins. Si vous êtes curieux, j’ai fait un tableau avec tous les prix sur 100g (ou au litre pour les liquides) que nous avons pu noter lors de nos visites chez Vrac&Bocaux, LOCO, Bulk Barn et la Branche d’Olivier, ainsi que dans un épicerie conventionnelle et chez Costco: Prix en vrac

 ***attention par contre, les aliments chez V&B, LOCO et NousRire sont biologiques, donc le prix supérieur reflète la qualité du produit**

jean talon sem 3

Pour en revenir à notre épicerie des dernières semaines : nous avons dépensé 35$ chez Bulk Barn (la photo au top de l’article),  26$ au marché Jean-Talon et 3$ pour du tofu chez Méga-Vrac. Ce n’était pas une grosse épicerie cette semaine parce que nous avons mangé au restaurant pendant notre long weekend à New York. Un truc que nous ne connaissions pas de Bulk Barn (merci du tuyaux Gaby!), c’est qu’ils envoient, dans leur circulaire, un coupon rabais de 3$ avec tout achat de 10$ et plus. Il suffit de le télécharger et de le présenter à la caisse. Nous avons divisé notre facture en deux (pas trop compliqué puisque nous avions pour 17$ d’amandes) pour bénéficier du rabais deux fois (c’est un par personne par contre alors il faut y aller en couple si vous voulez 6$ de rabais sur votre facture). Comme certains de nos achats étaient également en rabais, on s’en est tirés quand même pas mal!

Avant de vous quitter, parce que cet article est déjà beaucoup trop long, j’aimerais partager avec vous quelques comptes instagram, blogues et chaînes YouTube qui abordent le mouvement zéro déchet et que j’apprécie particulièrement. Si vous avez des suggestions pour moi ou pour les autres lecteurs, n’hésitez pas à les laisser dans les commentaires! Ça donnerait des options pour tous les goûts, pas juste le genre de compte que j’aime moi. 🙂

Instagram

Blogues

Youtube

Bonne journée!

alexe

Publicités