Minimalisme : les cadeaux

xmas tree

(source de l’image : Shuttershock)

Bonjour bonjour!

Devinez ce qui approche à grand pas? Les Fêtes bien sûr! Je sais qu’on vient à peine de passer l’Halloween, mais si vos proches sont comme les miens, les idées de cadeaux commencent à mijoter vers la fin du mois d’août. Bref, il n’est jamais trop tôt pour rappeler à vos proches où se trouvent vos valeurs.

Personnellement, comme ma mère me demandait déjà des suggestions de cadeau de fête en septembre, j’en ai profité pour envoyer un courriel à ma famille proche (ma mère, mon père, ma soeur et mon chum) pour leur exposer la situation. Voici ce que je leur ai envoyé, environ six semaines avant mon anniversaire :

Bonjour à vous quatre!

Comme ma fête s’en vient (pas tant que ça, mais certain(e)s aiment s’y prendre d’avance on dirait 😉) et Noël aussi, et que j’ai conscience que ça s’en vient de plus en plus compliqué de me faire des cadeaux avec mon mode de vie végé, sans cruauté, minimaliste et zéro déchet, j’ai pensé vous faire une petite liste alors voilà :

1) Rien. Je vais avoir 33 ans, les cadeaux ce n’est vraiment plus nécessaire. Je ne me sentirai pas moins «spéciale» si je ne reçois rien pour ma fête, promis!

N’oubliez pas de m’appeler ou de me texter par contre là. 😝

Si vous tenez vraiment à m’offrir un cadeau :

2) Un souper au resto en votre compagnie! J’adore manger et ne pas avoir à faire la vaisselle eheh.

3) Un truc que vous avez fait vous-même (papa, j’aurais une demande spéciale pour un dessus de table pour mettre notre bbq, la notre est en train de tomber en morceaux… et maman, ton aide pour un grand-ménage ça fait un suuuper cadeau pour vrai!)

4) Une «expérience» (un show d’humour? ou un facial quelque part qui utilise des produits non-testés sur les animaux?)

5) Une carte cadeau dans un magasin ou un resto où je vais régulièrement (bulk barn, loco, vrac&bocaux, aux vivres, café dei campi, etc. À noter que je ne sais pas si ces endroits offrent des cartes cadeaux…)

Mais je me répète, pour vrai, je n’ai besoin de rien. 😊 Je ne veux pas accumuler des trucs dont je ne me servirais pas et je ne voudrais pas vous faire de la peine en vous retournant le cadeau. Bref, c’est pratiquement stressant pour moi de recevoir des trucs matériels maintenant…

Donc voilà, j’espère que ça vous sera utile et ça vous enlèvera la pression de devoir faire un cadeau à une végée minimaliste qui essaie d’être zéro déchet. 😉

Bonne journée!

Alexe xxx

C’était honnêtement un peu stressant d’envoyer un tel courriel à ma famille, mais ils l’ont finalement très bien pris et j’ai reçu exactement ce que je voulais pour ma fête. Mon chum m’a offert une petite bouteille Swell (dont j’étais tombée en amour lors de notre voyage à NY), un pain aux noix et aux fruit de chez Arhoma et un brunch chez Antidote. Ma soeur m’a offert un diffuseur que je convoitais depuis longtemps (on magasinait ensemble, et elle m’a fait la surprise de l’acheter pour moi), ma mère m’a fabriqué des sacs à vrac et offert un brunch chez Lola Rosa plus un certificat cadeau chez Nomad (je me suis fait faire un facial avec des produits naturels, non-testés sur les animaux) et mon père m’a envoyé de l’argent (je me suis gâtée chez Terre à Soi et chez Vrac & Bocaux).

Vous ne pourrez pas empêcher votre famille de vous faire des cadeaux. Vous aurez beau leur répéter mille fois, c’est une tradition qu’il est bien difficile à enrayer. Ça fait longtemps que ma famille sait que les risques que je retourne mes cadeaux sont grands s’ils ne viennent pas de ma liste. J’étais minimaliste dans l’âme bien avant de savoir ce qu’était le minimalisme. Oui, c’est vraiment plate de retourner un cadeau, mais si vous n’en parler pas, vous continuerez d’en recevoir, d’utiliser des ressources inutilement et d’encombrer votre maison avec des trucs qui ne vous apportent pas de bonheur. Toutefois, si c’est un petit cadeau qui vient de quelqu’un qui n’est pas nécessairement proche de moi, je n’en ferai pas de cas et je le mettrai dans mon sac de dons lorsque j’arriverai à la maison. Aussi, lorsqu’il s’agit de la belle-famille, je laisse mon chum s’en occuper. Heureusement, nous partageons les mêmes valeurs minimalistes (ou presque, mettons que je suis un peu plus intense que lui) alors c’est lui qui aborde la question dans sa famille.

Si vous avez des enfants, la même approche s’applique. Vos proches ne peuvent pas deviner que vous n’aimez pas les jeux en plastique, ou que vous croulez déjà sous une montagne de toutous. Vous pouvez leur en parler gentiment, de vive voix ou par courriel. C’est fort possible (et fort probable au début) que ça rentre par une oreille et ressorte immédiatement de l’autre, mais c’est votre droit de disposer discrètement des cadeaux non-voulus à un moment opportun (aka ne pas faire une scène lors de la remise des cadeaux, mais plutôt s’en départir lors de votre prochaine virée chez Renaissance).

En espérant que ça vous donne quelques pistes de solutions pour un Noël à votre image!

Bonne journée!

alexe

Publicités