Favoris : été 2016

Bonjour bonjour!

Bon ben ça y est, l’été est officiellement derrière nous. Nous avons eu tellement chaud dans les dernières semaines (hello 3e étage pas d’ombre pantoute) que j’accueille l’automne à bras ouvert. Reparlons-en dans trois mois, mon discours risque d’être un peu différent. Surtout que notre prochain voyage ne sera sûrement pas avant le mois de mai ce qui signifie tout un hiver à Montréal. Yeurk.

J’aime mieux ne pas y penser tout de suite…😛

Mais avant de parler d’hiver, je tiens à prendre un moment pour vous présenter mes favoris de l’été! Pour les curieux, vous trouverez toujours mes anciens «favoris» (depuis mai 2012 whaaaat?!?) sous l’onglet VRAC.

airbnb

airbnb

J’ai maintenant utilisé airbnb pour réserver des logements à New York, Boston, Vancouver, Victoria, Seattle et Portland. Ça ne fait pas de moi une experte, mais j’ai eu suffisamment de bonnes expériences pour vous recommander ce service. Le site web et l’application sont vraiment faciles à utiliser. Chaque logement vient avec photos (parfois professionnelles, parfois prises avec ce qui semble être un vieux flip phone, mais bon), descriptions, carte et commentaires des anciens «invités». Vous avez l’option de choisir des logements entiers, ou des chambres dans un loyer partagé. D’un appartement complet au centre-ville à un un divan-lit dans un sous-sol de banlieue, il y en a vraiment pour tous les goûts et tous les budgets. Si vous voyagez seuls, les auberges de jeunesse seront probablement plus économiques, mais si vous êtes au moins deux, combinez vos sous et louez-vous une chambre airbnb! Dans l’Ouest, un lit dans un dortoir (de 6 à 12 lits) était 55$ par nuit dans une auberge alors qu’une chambre réservée grâce à airbnb revenait à environ 40$ par personne. Même si certains hôtes étaient moins accueillants que d’autres, je suis somme toute toujours bien tombée. Nous n’hésiterons pas à utiliser de nouveau ce service pour notre séjour en Scandinavie!

bigbangtheory

The Big Bang Theory

Ce n’est pas la première fois que je vous en parle, mais je tenais tout de même à l’inclure dans mon palmarès de l’été. Ce sitcom américain aura occupé une grande partie de nos soirées estivales. La saison huit est ordinaire, mais tout le reste nous a fait rire aux éclats. Si vous cherchez un divertissement léger pour oublier l’arrivée du temps gris, c’est LA série pour vous. J’ai déjà hâte à la 10e saison! Je ne sais pas comment nous allons faire pour nous contenter de 30 minutes par semaine…

Pour un petit synopsis, Wiki et là pour vous.😉

poverty-inc

Poverty Inc.

Si vous êtes abonnés à Netflix, mettez immédiatement ce documentaire dans votre liste. Moi qui ai généralement du mal à garder mon attention sur une vidéo plus de 5 minutes (c’est un problème), j’ai eu les yeux rivés sur mon écran pendant 90 minutes. Les yeux ronds, la bouche ouverte, toute. Comme le titre l’indique, ce film aborde «l’industrie de la pauvreté». Avec les meilleures intentions du monde, l’Occident tente d’aider les pays en voie de développement à coups de dons en tout genre. Mais est-ce vraiment la meilleure solution? Comment ces pays plus pauvres développeront-ils leur économie si les «géants» leur donne constamment tout? Qui tire réellement des bénéfices de cette industrie du don? À voir absolument.

The Michalaks

Je ne peux pas croire que j’ai résisté pendant plus d’un mois à vous parler de ce coup de coeur. J’ai failli mourir d’impatience (quasi pour vrai, mais j’en ai parlé à tout le monde que je connais en vrai pour aider). J’ai découvert cette chaîne Youtube grâce au palmarès de Jenny Mustard (une autre youtubeuse) à la mi-août. Les vlogs des Michalaks sont mieux filmés, réalisés et montés que bien des séries télévisées qui passent sur nos écrans en ce moment. Et ils sont deux (ben trois, mais je ne crois pas que Grayson, 2 ans et demi, aide beaucoup). Ils traînent huit caméras avec eux (incluant un drone <- big selling point si vous voulez que votre chum écoute avec vous apparemment) pour réaliser ces vidéos sur leur vie quotidienne. Je suis tombée en amour par dessus la tête avec cette petite famille londonienne. Je remonte tranquillement le temps en visionnant tous leurs vlogs depuis les débuts (creepy, I know). J’en suis à l’été 2014. À un vidéo de 25 à 30 minutes par semaine, presqu’à toutes les semaines, c’est tout un investissement de temps. Ça me relaxe tellement par contre! Bref, je ne peux pas garantir que vous aimerez ça autant que moi (je faisais déjà une fixation sur la vie en Angleterre avant ça), mais jetez-y quand même un coup d’oeil au cas où. Et, après ça, on pourra se partir un club de fans et manger des scones et boire du thé en discutant du dernier «épisode».😉

share

The Green Life  et Ehvegan sur instagram

Il y a tellement de gens talentueux sur instagram, c’est fou. J’utilise cette application comme un livre d’images pour adultes. Je peux passer des heures (sans farce) à me perdre dans les photos de paysages majestueux et de plats à faire rêver. Les comptes de Sophie (the.green.life) ainsi que de Victoria et Christopher (ehvegan) sont mes plus belles découvertes de l’été. Non mais avez-vous vu les photos ci-haut? On dirait que c’est tout droit sorti d’un livre de recettes! Ça donne envie de se mettre aux fourneaux de ce pas. Ils sont tous de Montréal en plus. On s’organise un pot-luck gang?

Et vous, avez-vous des coups de coeur à partager?

Que l’automne nous amène plein de belles découvertes!

À bientôt!

alexe