Le meilleur popcorn. Point.

popcorn

Bonjour bonjour!

J’ai un truc tout simple pour vous aujourd’hui, mais attention, il se pourrait bien que vous ne voyez plus jamais le popcorn maison de la même manière.

Antonin et moi adorons le maïs soufflé. Il nous arrive souvent de s’en faire à la maison pour accompagner nos soirées cinéma ou simplement en guise de collation. J’adore en faire une grosse quantité et garder les restes pour amener au boulot pendant la semaine. Le maïs éclaté se conserve très bien dans un contenant hermétique. Pourquoi dépenser 5$ pour un sac de maïs pré-éclaté à l’épicerie quand il est possible d’en faire soi-même pour quelques sous?

Comme je l’ai mentionné dans l’un de mes anciens articles «favoris», nous utilisons le Nordicware Corn Popper pour souffler nos grains. Ce sont possiblement nos 10-12$ les mieux investis. Contrairement aux machines à popcorn traditionnelles, ce bol ne prend presque pas de place. Et contrairement au truc du sac en papier dans le micro-onde, ça fonctionne toujours à la perfection. Bref, nous sommes conquis.

Mais ça, c’est de la vieille nouvelle.

Depuis quelques semaines, nous utilisons cette huile de noix de coco lorsque nous cuisons notre maïs…

nutiva-coconut-oil

Nous l’avons acheté à Burlington lors de notre dernier roadtrip. C’est une huile de noix de coco végétalienne aromatisée au beurre. Oui oui! Ça goûte effectivement le beurre! Nous la réservons uniquement pour notre maïs, mais vous pourriez l’utiliser sur vos rôties ou dans vos recettes de biscuits/muffins/gâteaux. Je ne l’ai pas encore vue sur les tablettes au Québec, mais nul doute qu’elle sera bientôt disponible ici aussi. Je suis bien contente d’avoir une option un peu plus santé que le Earth Balance pour obtenir ce fameux goût de beurre.

Mais encore là, bien que ce fût une agréable découverte, ce n’est pas cela qui a révolutionné mes bols de popcorn.

Mon maïs était parfaitement éclaté et doucement aromatisé au beurre, mais le foutu sel me posait toujours problème. Que je le mette dans le bol avant ou après la cuisson, ça ne goûtait jamais assez le sel à mon goût. Les grains de sel se ramassaient toujours dans le fond du bol plutôt que sur le maïs.

Jusqu’au jour où j’ai lu ce truc (je ne me rappelle plus où malheureusement) : suffit de passer le sel au moulin à café pour en faire une poudre.

That’s it. Simple? Yes. Life changing. YES!

Ça donne une poudre légère, comme les assaisonnements vendus dans le commerce (genre ketchup, bbq, cheddar, etc.) dont mon chum raffole.

Une pincée seulement de ce sel en poudre suffit à assaisonner mon giga méga bol de maïs soufflé. Fini les cuillères de sel qui s’accumulent dans le fond du bol. J’en ai pulvérisé environ un quart de tasse au moulin alors j’en ai maintenant toujours un petit contenant dans mes armoires.

Essayez ça lors de votre prochaine soirée ciné et revenez m’en donner des nouvelles! 😀

Bonne journée!

alexe

Publicités