Berlin : 9 restos à découvrir

Lia's Kitchen

Bonjour bonjour!

J’espère que vous êtes prêts à saliver! Berlin est reconnu dans la communauté végéta*ienne comme l’une des villes les plus vegan-friendly au monde (#1 selon Happy Cow, mais jamais plus bas que le #3, peu importe le palmarès). Je ne me considère pas comme une foodie parce que j’aime les trucs simples, mais ça n’empêche pas que je suis prête à faire de la route pour essayer de nouveaux restos. NYC? Done. Portland? Done. Vancouver? Done.  Seattle? Done! Montréal? Done a thousand times!

Il manquait clairement Berlin à mon tableau de chasse! Après six jours à me goinfrer midi et soir, je donne moi aussi mon vote à Berlin comme étant la capitale mondiale du végétalisme. Quand tous les restos de New York ou de Montréal offriront au moins trois choix vegans et que les épiceries déborderont toutes de fromages, yogourts (est-ce qu’on pourrait en avoir au moins un qui a de l’allure svp?) et viandes végétales, on en reparlera. En attendant, Berlin for the win!

Évidemment, je n’ai pas eu le temps d’essayer tous les restos végétariens en ville. J’ai encore moins eu le temps d’essayer les restaurants omnivores avec options vegans. C’est tellement une joie d’ouvrir un menu et de pouvoir choisir n’importe quoi, on ne voulait pas rater cette chance. Toutefois, si vous voyagez avec un omni, vous trouverez facilement votre compte dans n’importe quel restaurant de la ville.

Voici donc les neuf restaurants que nous avons eu le bonheur d’essayer durant notre séjour dans la capitale Allemande

Lia's Kitchen 2

Lia’s Kitchen

Confession : nous y sommes allés deux fois. La photo en tête de l’article date de notre première visite. Je regrette un peu de ne pas avoir repris un burger (ils étaient tellement bon!), mais après quatre jour à manger des plats lourds, j’avais le goût d’un peu de verdure. Ce restaurant était à peine à deux coins de rues de notre airbnb, quelle chance! S’il était à deux coins de rues de notre appartement à Montréal, j’y passerais tous mes vendredis soirs.

Le menu est entièrement vegan et comprend des burgers, des salades, des frites (celles de patates douces avaient l’air débiles, mais Antonin ne voulait pas partager avec moi) et des boissons. Antonin dit que le burger bbq est le meilleur burger qu’il a mangé de sa vie, végé ou pas. Il l’a pris deux fois alors ça doit être vrai. 😉

Définitivement un 10/10!

Soy

SOY

Nous avons visité ce restaurant asiatique végétarien sur l’heure du lunch donc nous avons pu profité des prix du midi et d’un faible d’achalandage. Le service était courtois, mais peu souriant. Les rouleaux de printemps que nous avons reçus en entrée étaient fades (la sauce aux arachides était tellement diluée que ça ne goûtait plus du tout les arachides), mais heureusement, nos plats débordaient de saveurs. Je ne me rappelle plus du nom de mon plat (celui en haut à gauche sur la photo, quelqu’un reconnait ce met vietnamien?), mais c’était dé-li-cieux. La fraîcheur de la salade combinée aux saveurs sucrées du tofu et des pâtes, c’était à se rouler par terre. Il faudrait que j’essaie de recréer quelque chose du genre dans ma cuisine, avec un peu moins de sucre et de friture…

Un respectable 8/10.

Yoyo Foodworld

Yoyo FoodWorld

Ce restaurant végétalien de Friedrichshain était sur ma liste de resto à visiter avant même de mettre les pieds à Berlin. Antonin a opté pour le Schnitzel Burger et moi pour le Hawaiian Burger. Le mien comprenait une tranche de bacon, de l’ananas rôti et du fromage (j’ai tassé les pickles et la moutarde, yark 😉 ). C’était aussi immense et décadent que la photo le laisse croire, mais ça ne m’a pas empêché de le terminer. Miam! On partageait toujours une frite aussi en accompagnement et elles ne nous ont jamais déçues. Je crois que ce resto a été le choix le plus économique du voyage : 12€ (18$ CAD) pour deux burgers, une frites et un cola! Il y avait aussi des pizzas sur le menu, mais on sentait l’appel des burgers, ça faisait au moins 24 heures qu’on n’en avait pas mangé… 😉

Un autre 10/10!

Chaostheorie

Chaostheorie

En revenant de Sachsenhausen, Antonin et moi avions besoin d’un petit remontant. Nous sommes donc arrêtés chez Chaostheorie, un bar et restaurant entièrement vegan. Nous voulions essayer un currywurst, mais c’était la soirée döner alors nous avons pris une assiette à partager. Le döner est un plat traditionnellement turc (viande grillée à la verticale puis tranchée sur commande), qu’on appelle simplement kebab ici (ou parfois shawarma ou gyros). En Allemagne, le döner kebab est le sandwich garni de cette viande. L’imitation de viande n’était pas ma préférée. C’était plutôt caoutchouteux et la sauce était omniprésente. Les frites étaient délicieuses par contre! Mon cidre était bon, mais ça aurait pu être du jus de pommes que je n’aurais pas pu faire la différence.

Un moyen 7/10.

Bämeräng

Bämeräng

Antonin et moi avons partagé un plat chez Chaostheorie puisque nous voulions trouver un dessert cochon pour terminer la journée. Nous n’avons eu à marcher que deux coins de rues pour nous rendre chez Bämeräng, un bar rock-métal / café-desserts végétalien tenu par un duo mère-fille. Tout un concept ahah! Notre choix s’est arrêté sur le tiramisu et boy oh boy, nous ne l’avons pas regretté une miette! Il était léger, sucré et caféiné à point. Une excellente façon de terminer la journée!

10/10 évidemment!

gaufres Berlin

Kauf Dich Glücklich

Le seul de nos restaurants que je n’ai pas déniché sur Happy Cow. Je suis abonnée à une berlinoise sur instagram qui ne jure que par ce restaurant de crêpes, gaufres et crème glacée en ce moment. Comme il est à peu près impossible de trouver des gaufres végétaliennes à Montréal, j’ai sauté sur l’occasion! Apparemment, ce resto est plein à craquer le weekend, mais un midi de semaine, il n’y avait qu’une dizaine de tables d’occupées. Heureusement parce que la serveuse est toute seule pour prendre les commandes et faire la nourriture pendant la première heure. L’attente en aura valu la peine par contre! Les gaufres sont croustillantes à l’extérieur et moelleuses à l’intérieur. J’étais contente d’avoir opté pour les bleuets en garniture parce que leur légère acidité complimentait la douceur de la gaufre à la perfection. Malheureusement, l’option crème glacée-coulis de chocolat-noix pralinées d’Antonin n’est pas vegan. Dommage hein?

Sans hésitation 10/10!

Vöner

Vöner

Parce qu’il fallait bien goûter un currywurst (plat traditionnel berlinois composé d’une saucisse garnie de sauce tomates et de poudre de cari) avant de partir! Et tant qu’à faire, aussi bien réessayer un döner kebab avant de quitter Berlin. Heureusement, celui-là était absolument délicieux, et que dire du pain croustillant, yum! Le resto est un peu perdu, mais quand même facile à trouver. C’était bondé lors de notre visite alors clairement les gens du quartier approuvent!

Ben oui, un autre 10/10.

Brammibal

Brammibal’s Donuts

La dernière journée avant notre départ, nous avions visité tout ce que nous voulions voir, alors j’étais en mission pour essayer des petites perles vegans un peu plus éloignées du centre de Berlin. Nous avons fait un détour chez Brammibal’s Donut pour essayer leurs beignes. La pâte à beignes est délicieuse, mais les glaçages ne sont pas très goûteux, donc nos deux saveurs n’étaient pas assez différentes l’une de l’autre. Nous aurions dû en choisir un fourré pour comparer. Nous avons débattu l’idée d’en prendre un troisième en sirotant notre cappuccino au lait d’avoine (vraiment excellent!), mais avons choisi d’être raisonnables et de s’en tenir à deux…

Mettons 8/10. C’est cool (super duper hispter comme café ahah!), mais pas exceptionnel.

Rou Vegetarian

Rou Vegetarian

Ça n’a pas été facile de choisir notre dernier restaurant, il y en avait encore tant à essayer! Nous avons toutefois opté pour un restaurant vietnamien végétarien histoire de faire changement des burgers et kebabs. J’ai opté pour un plat similaire à celui chez Soy (Antonin a les baguettes dans mon assiette juste pour la photo) et Antonin pour un sauté de nouilles et légumes dans une sauce sweet and sour. Le décor du resto est très romantique et le service était vraiment attentionné. Ajoutez à ça des plats exquis, et vous avez une parfaite soirée pour couronner trois semaines de bonheur à deux.

On fini sur un autre 10/10!

***

Deux choses avant de terminer :

De un, je suis consciente d’avoir attribué une note parfaite au deux-tiers des restos que nous avons visités, mais je le fait en toute sincérité. Quand la bouffe est bonne et que le service est amicale, je suis 100% satisfaite. J’espère que si vous visitez ces restos un jour, vous aurez une aussi bonne expérience que nous!

De deux, je vous encourage fortement à télécharger l’application Happy Cow avant de partir. C’est super pratique d’ouvrir l’app, peu importe où on se trouve dans le monde, et pouvoir regarder les restos végés à proximité (en autant que vous ayez accès à 3G ou wifi). Il est également possible d’y créer des listes pour vos prochaines destinations (qu’elles soient officiellement prévues ou juste à l’étape du rêve). J’ai déjà commencé mes listes de restos à visiter à Toronto et Ottawa. Aussi, depuis que j’ai l’application, je prends la peine de laisser un commentaire et une photo à toutes les fois où je visite un nouvel endroit. J’aime lire les commentaires des autres, alors il me semble juste de rendre la pareille.

En espérant que vous ayez aimé ce petit tour de table berlinois!

À bientôt!

alexe

 

Publicités