2017

2017

 

Bonjour à tous!

J’espère que les deux premières semaines de 2017 vous ont permis de mettre vos résolutions à l’oeuvre! Je me fixe rarement des résolutions annuelles, puisque je sais que je ne les tiendrai pas. Il y a plein de points sur lesquels je travaille constamment (comme diminuer mon impact sur l’environnement, manger moins de sucres raffinés et essayer de voir le côté positif dans tout), mais je ne fais rien de drastique ou de nouveau à partir du 1er janvier. Je continue juste mon petit bonhomme de chemin en essayant toujours au meilleur de mes connaissances ou mes compétences.

Toutefois, si j’avais à travailler sur un truc cette année, ce serait d’améliorer mon côté décisionnel. Ça peut être drôle quand il s’agit de choisir un resto ou quoi faire de mon samedi soir, mais ça devient lourd quand il s’agit de sujets plus importants.

Il y a trois grands questionnements qui me pèsent sur la conscience depuis près d’un an et je n’arrive toujours pas à prendre de décision.

De un, qu’est-ce que j’ai le goût de faire dans la vie? Vous allez me dire qu’à 32 ans, je devrais être branchée, mais il semblerait que non. La seule chose que je sais, c’est que je veux éviter à tout prix de retourner sur les bancs d’école. Les longues études, ça n’a jamais été ma tasse de thé, particulièrement l’université. Donc idéalement, il faudrait que je trouve de quoi en lien avec mes compétences actuelles, et ça, ce n’est franchement pas évident. J’aimerais une job qui me stimule et pour laquelle j’ai hâte de me lever le matin. La majorité de mes anciennes jobs en télé me motivaient de cette façon, alors peut-être un retour comme assistante à la réalisation? Toutefois, les horaires sont difficiles, les emplois sont rares et à l’avenir en télé est incertain, alors est-ce vraiment la meilleure décision? J’ai l’impression que je passe à côté de quelque chose, mais je n’arrive pas à mettre le doigt dessus…

De deux, est-ce que je veux des enfants? Un autre sujet sur lequel j’aurais dû être fixée de puis belle lurette non? Je n’ai jamais eu le désir d’en porter, et plus je lis sur le sujet (parce que toutes les blogueuses que je lis ont eu des enfants dans les dernières années), moins j’ai le goût. J’ai déjà les nausées, les reflux gastriques et les sautes d’humeur, je me passerais bien de la prise de poids et de la perte de cheveux. De plus, c’est probablement très égocentrique de ma part, mais j’aime aller au gym, voyager et avoir mon copain pour moi toute seule les rares fois où on a congé en même temps. Peut-être aussi que ce n’est pas un truc qu’on peut «décider» la tête froide? Peut-être qu’un désir profond de procréer va me sauter dessus un jour? J’aurais juste pensé que mon horloge biologique aurait sonné depuis longtemps…

Finalement, qu’est-ce que je fais de soya et chocolat? Il me semble qu’après 7 ans, j’ai fait le tour. Vous êtes de moins en moins nombreux à me lire, et je sens que c’est en lien direct avec le manque d’enthousiasme qui paraît parfois dans mes textes. J’aime écrire, mais pas tout le temps, et je ne veux pas que mon hobby soit une corvée. Est-ce que je prends ma retraite de la blogosphère? Est-ce que je continue mais en publiant au gré de mes envies? Je n’arrive pas à décider et, entre temps, le contenu souffre…

Alors voilà, plein de décisions à prendre en 2017. Mon amie Élodie m’a recommandé le workbook Unravel Your Year de Susannah Conway pour essayer d’y voir plus clair. J’espère que ça va m’aider!

En attendant, si vous avez des conseils pour moi ou des histoires à partager (à mains levées, qui est content d’avoir des enfants et qui s’en serait passé? 😉 ), n’hésitez pas à les laisser dans les commentaires. Merci d’avance, d’une fille un tit peu perdue.

À bientôt!

alexe

Publicités