15 choses à savoir sur Oslo

Oslo

Bonjour!

Prêts pour une petite visite d’Oslo aujourd’hui? Cet article comprend quelques trucs pratiques et plusieurs suggestions de sites à visiter si vous passez un jour dans la capitale norvégienne. Bien sûr, je vous encourage à faire vos propres recherches avant de visiter la ville puisque nos centres d’intérêts ne sont probablement pas les vôtres. Le site de la ville d’Oslo est extrêmement bien fait, vous y trouverez une mine d’informations afin de préparer votre séjour.

Notre airbnb était très bien situé, mais malheureusement plutôt malpropre. Il n’y avait que des essuies-tout pour nettoyer (aucun linge de table ou à vaisselle) alors je ne pouvais pas y faire grand chose. Nous ne passions pas beaucoup de temps dans l’appartement de toute façon, mais j’opterais pour un autre endroit si j’étais vous.

Aéroport -> centre-ville

Si vous arrivez à Oslo par la voie des airs, le meilleur moyen pour vous rendre en ville est par le train NBS. Il fait exactement le même trajet et vous laisse au même endroit que le train express, mais pour deux fois moins cher. La seule différence est qu’il passe aux 20 mins plutôt qu’au 10 mins. Un billet coûte environ 15$ et le trajet dure 25 mins.

Transports en commun

La ville n’est pas très grande donc il est plutôt inutile de vous procurer une passe de plusieurs jours pour les transports en commun. Le billet valide pour 24h sera toutefois pratique pour vous rendre au Viking Museet et dans les îles via ferries.

$$$

Préparez-vous à dépouiller votre porte-feuilles. La capitale norvégienne est autant sinon plus chère que Stockholm. Si vous voulez sauver un peu d’argent, allez faire votre marché dans les épiceries ethniques de Grønland. On y trouve également plusieurs restos de cuisine internationale où les repas sont moitié moins chers qu’au centre-ville, et c’est à peine cinq coins de rues plus loin. Antonin et moi avons mangé dans un resto indien et un resto éthiopien pour environ 11$ par personne, une aubaine pour Oslo!

Vegan

Pas facile de trouver du tofu en Norvège! Il n’y a que chez Meny et dans les épiceries asiatiques que nous en avons trouvé. Dans une épicerie près de notre airbnb, le commis a dû faire une recherche sur internet parce qu’il n’en avait jamais entendu parler (btw, tofu reste tofu en norvégien). Nous avons visité quelques boutiques d’alimentation naturelle où la brique de tofu valait 11$. What?!? Pour les curieux, chez Meny elle se vend 32 nok (~5,30$ CAD) et dans les épiceries asiatiques, 21 nok (~3,50$). Le lait de soya est toutefois assez commun et le litre se détaille entre 26 et 49 nok (~ 4 à 8$).

Palais royal Oslo

(le Palais Royal)

Une petite envie?

Comme à Stockholm, les toilettes publiques se font rares, mais vous pouvez y aller à l’hôtel de ville, à l’Opéra et généralement dans les musées. Plusieurs petits cafés n’en ont pas alors mieux vaut s’informer avant de commander. Les toilettes chez McDo ou Starbucks (mes go-to en Amérique du Nord) sont barrées. Le wifi n’est également pas courant.

La température

La ville est située au bout d’un fjord donc c’est venteux et plutôt frisquet. Le mieux est d’amener plusieurs couches de vêtements pour en enlever au soleil et en remettre une fois à l’ombre. La différence de température est vraiment grande entre les deux.

Mono-kini

Il est permis de se faire bronzer topless dans tous les parcs à l’exception de la place entre le Théâtre National et le Parlement. Nous avons croisé des demoiselles qui faisaient la bronzette au parc Vigeland lors de notre visite. Il faisait 18C et je portais deux vestes et un foulard. Bon, je ne suis pas une référence parce que j’ai tout le temps froid, mais 18C, ça me semble exagéré. :p

L’ensoleillement

Si vous visitez la Norvège en été, vous aurez droit à de looooongues journées. En mai, le soleil se levait à 4:30 et se couchait à 22:30 (la clarté était encore présente une heure plus tard). C’est super pour visiter, mais ça risque d’affecter votre sommeil. J’espère que votre airbnb ou votre hôtel aura de bons rideaux!

Diversité culturelle

Une des choses qui m’a le plus surprise à Oslo est la diversité culturelle de la ville. Pour le moment, 30% des citoyens sont immigrants, mais ils en attendent encore plus dans les prochaines années. C’est l’une des raisons pourquoi les chantiers de construction sont si nombreux. Essayez de prendre une photo de la ville sans y voir au moins cinq grues, impossible. Autour de l’Opéra, j’en ai compté 12…

Opéra Oslo

(l’intérieur de l’Opéra)

Opera House

L’Opéra d’Oslo est tout récent, mais magnifique. Il est possible de voir une représentation pour 100,- (~16$ CAD), une aubaine! C’est le nouvel emblème de la ville et il est impossible de le manquer. Tout juste à côté, vous trouverez le quartier Barcode, une rangée de bâtisses modernes qui se veut une représentation d’un code barre (d’où le nom). Oslo est en pleine expansion et les nouvelles constructions rivalisent par leur designs avant-gardistes.

Free Walking Tour

Tout comme à Stockholm, nous avons pris part au free walking tour. Le départ se fait près du tigre face à l’entrée de la gare centrale, puis vous mène à l’Opéra, à la vieille ville, à la forteresse, puis au centre-ville. Ce dernier comprend le Palais Royal, le Parlement, l’Université, le Historik Museet ainsi que le Théâtre National. Irena, notre guide, était charmante et très cultivée.

Vigeland Park

(les statues du Vigeland Park)

Vigeland Park

Il vous faudra marcher un bon moment pour vous rendre au Vigeland Park, mais vous ne regretterez pas d’avoir fait le trajet à pieds. Cette partie de la ville entre le Palais et le parc regroupait la noblesse et les riches dans le temps. Les rues sont bordées d’arbres taillés et de vielles résidences admirablement conservées. Le parc en tant que tel est magnifique (bien qu’un peu glauque par moment à cause des oeuvres d’art). On y trouve 200 statues d’hommes, femmes et enfants nus à toutes les étapes de leur vie ainsi qu’un musée sur l’histoire de la ville (entrée gratuite).

Les Vickings

Il y a tellement de musées sur l’époque Viking à Oslo qu’il est pratiquement impensable d’y séjourner sans en visiter au moins un. Nous avons opté pour le Viking Ship Museum qui comprend trois embarcations retrouvées dans des tombeaux vikings puis restaurées. Et quand je dis « comprend », je veux dire que c’est ça le musée. Il y a quelques autres artefacts de l’époque, mais on sait en bout de ligne très peu de choses sur les Vikings. Le peu d’informations affichées dans le musée commence par «on suppose que…» ou «il se pourrait que…». Bref, les bateaux sont impressionnants, mais je ne suis pas certaine que ça vaut le prix d’entrée (100,- ~16$ CAD).

Lindoya

Le fjord

Comme la ville d’Oslo n’est pas très grande, vous aurez probablement le temps de visiter le fjord et les îles. La plupart sont accessibles par les ferries de Ruters (d’où l’idée d’acheter une passe pour la journée). Nous avons beaucoup aimé Hovedøya et Lindøya. Cette dernière est parsemée de plus de 300 tiny houses jaunes, vertes et rouges. C’est idyllique! Bon, l’horaire des ferries est assez difficile à comprendre, mais il y en a jusqu’à très tard donc les risques de rester pris sur une île sont assez minces.

Grünerløkka

Si vous cherchez à vous promener à l’extérieur du circuit touristique, je vous invite à visiter le quartier de Grünerløkka. On y trouve un peu la même ambiance que le Mile-End à Montréal. Il y a plusieurs boutiques, parcs et restaurants où il fait bon se poser une heure ou deux. Si vous continuer votre marche quelques kilomètres plus loin, vous pourrez vous reposer près des chutes de Mølla.

***

Voilà qui conclu déjà notre tour d’Oslo! Nous passerons directement à Berlin pour notre prochain article puisque notre visite en Suisse avait principalement pour but de passer du temps avec mon amie Corinne et sa famille. Nous ne nous étions pas vu depuis l’été 2014 donc je n’avais pas encore fait la connaissance de sa fille Nyima et elle n’avait jamais rencontré Antonin. J’ai déjà hâte à nos prochaines retrouvailles!

À bientôt!

alexe