Favoris : hiver 2018

Bonjour!

J’espère que tout le monde va bien! J’espère que vous avez quelques soirées de libres dans les prochaines semaines, parce que j’ai toute une liste de films à voir absolument pour vous aujourd’hui. J’ai décidé de les inclure dans mes favoris de l’hiver, même s’il y en a quelques-uns que j’ai vu en 2017. Les cinq premiers, des documentaires disponibles sur Netflix, ont eu un effet considérable sur mon mode de vie. Vous avez dû le remarquer sur le blogue dans les derniers mois.

Même si les documentaires ne sont pas votre tasse de thé, je vous recommande fortement de leur consacrer une petite heure ou deux. Je pense qu’il est temps qu’on s’intéresse aux conséquences de nos actions, et le film est un excellent médium pour s’informer sans passer des heures à lire des études scientifiques ou des rapports gouvernementaux.

Finalement, pour terminer sur une note plus légère, je vous présenterai deux comptes instagram qui m’inspirent beaucoup dans ma démarche minimaliste et zéro déchet.

the true cost.jpg

The True Cost

The True Cost expose les dessous et les répercussions de l’industrie du vêtements, en particulier l’économie de la fast fashion. Le film aborde les conséquences économiques, sociétaires et environnementales de nos choix de consommateurs. Avez-vous déjà pensé à qui fait nos vêtements? Si ces travailleurs sont bien payés? Quelles sont leurs conditions de travail? Qui fourni le textile? Quel est l’impact écologique de la production de matériaux synthétiques? Qu’est-ce qui arrive aux vêtements dont on se débarrasse parce qu’ils sont passés mode 3 mois après leur achat? Pour avoir un vrai portait de vos jeans et chemisiers achetés à petits prix chez H&M, GAP, Zara et autres, je vous recommande vraiment le visionnement de The True Cost. Impossible de s’habiller après ça par contre. Ça fait 9 mois que je n’ai pas acheté de vêtements parce que je ne trouve rien qui me plaît seconde main, et je ne veux plus encourager les marques qui ne respectent pas mes valeurs. :-/

living on 1 dollar.jpg

Living on 1$ a day

Ce documentaire relate la vie de quatre amis qui partent vivre au Guatemala pendant deux mois, avec un «salaire» de un dollar par jour. Ils veulent se mettent dans la peau des habitants du pays pour mieux comprendre leur réalité ; le stress de nourrir, habiller et maintenir une famille avec si peu de moyen. Si vous avez besoin d’un reality check, ce film est pour vous. Les guatémaltèques ne sont pas malheureux, mais la différence entre notre mode de vie et le leur est extrêmement frappante. Suite à leur expérience, les réalisateurs ont créé une fondation pour soutenir un projet d’éducation et de micro-financement pour encourager l’économie locale. Vive les projets qui donnent des outils plutôt que de nourrir le problème (visionnez Poverty Inc. pour comprendre la référence)!

saving capitalism

Saving Capitalism

Saving Capitalism suit Robert Reich, un professeur d’économie et ancien secrétaire au Travail sous le gouvernement démocrate de Bill Clinton, alors qu’il fait le tour des États-Unis pour promouvoir son livre du même nom. Le documentaire est accompagné de plusieurs graphiques animés qui expliquent aux non-initiés comme moi, le fonctionnement du capitalisme moderne. J’ai passé le film au complet la bouche grande ouverte. Bon, on se doute tous que le modèle politique courant est corrompu (ce n’est pas les exemples qui manquent, même au Québec), mais de le voir expliqué de manière si simple et si bien appuyée dans un film, c’est autre chose. Robert Reich ne dit pas qu’il faut nécessairement passer à un nouveau modèle économique, mais il y a certainement de grandes améliorations à apporter si on ne veut pas se ramasser avec un écart encore plus grand entre les riches (de moins en moins nombreux), et les pauvres (vous l’aurez deviné, de plus en plus nombreux). À voir si ça ne vous dérange pas d’être complètement découragés pendant plusieurs jours après votre visionnement…

plastic ocean

Plastic Ocean

Ce n’est pas Plastic Ocean qui va vous réjouir après Saving Capitalism malheureusement… Ce documentaire, comme son titre l’indique, nous présente l’impact de la production et consommation mondiale de plastique sur nos océans, et ses habitants. Certaines images sont difficiles à regarder (je n’avais pas besoin de voir l’intérieur d’un intestin d’oiseau ou de poisson pour croire que ça venait de là. Une petite pile à côté m’aurait suffit, mais bon…), mais le sujet est assez important pour qu’on se force à passer au travers. Antonin et moi l’avons écouté pendant notre défi Zéro Déchet, et c’est ce qui nous a convaincu de continuer notre démarche au delà des quatre semaines. Si vous avez besoin d’un petit coup de pied au derrière pour penser à amener vos sacs à l’épicerie ou pour traîner votre tasse réutilisable avec vous, ce film pourrait être exactement ce qu’il vous faut. Honnêtement, je me vois mal racheter un bouteille d’eau en plastique après avoir vu ça…

chasingcoral

Chasing Corals

Toujours au niveau des fonds marins, Chasing Coral nous montre (littéralement) les effets que les changements climatiques ont sur les coraux, et les organismes qui gravitent autour. Ça peut sembler loin de nous et insignifiant parce que, qu’est-ce qu’un corail après tout? Mais chaque organisme vivant sur la planète joue un rôle dans notre écosystème. Chaque espèce qui disparaît aura des répercussions à plus ou moins long terme. C’est tellement triste que tout ça se passe à l’insu de la grande majorité de la population, et à cause de nous en plus. Sortez les mouchoirs, la fin fera fendre bien des cœurs.

captain_fantastic

Captain Fantastic

Hey, une fiction! C’est rare qu’il y en a qui vienne me chercher, mais je crois que ce film vaut la peine d’être vu. Sorti en 2016, Captain Fantastic nous amène au sein d’une famille hors du commun. Ben, sa femme et leurs six enfants vivent en marge de la société, dans une forêt de l’ouest des États-Unis. Un événement malheureux viendra bouleverser leur dynamique familiale et remettre en question certains de leurs choix de vie. Je ne pense pas que j’irais jusqu’à vivre isolée au milieu de nul part, mais j’ai beaucoup aimé les questions éthiques et sociales soulevées par le film. Notre système d’éducation et notre mode de vie sont culturellement bien établis dans notre société, souvent au point où on ne pense même pas les remettre en cause. J’aime que des films m’amènent à pousser la question plus loin. Si vous êtes intéressés par les modes de vie alternatifs, ou si vous êtes dans un mood pour verser quelques (voir beaucoup de…) larmes, mettez la main sur ce film.

instagram

Life Made Light et Zero Waste Chica sur Instagram

Sur une note plus légère et positive, ces deux filles m’inspirent énormément sur instagram.

Leah de Life Made Light est une canadienne qui vie présentement à Vancouver avec son amoureux. Ses posts sur le minimalisme, le mouvement zéro déchet et la croissance personnelle m’ont tellement interpellés que c’est grâce à elle si je suis revenue bloguer suite à mon congé du temps des Fêtes (j’avais, encore une fois, sérieusement songé à tout arrêter). Je me suis dit que si je pouvais inspirer au moins une personne comme elle m’inspirait elle, et bien ça valait la peine de continuer. Rares sont celles qui savent inspirer sans porter de jugements dans cette sphère bien niche qu’est le ZD, mais Leah en est une.

Heidi vie en Californie et ses posts et stories sont plein de trucs utiles pour les débutants (et initiés) dans le zéro déchet. Elle me fait souvent rire par ses commentaires en stories (ou juste parce qu’elle achète toujours mille trucs dans des ventes de garage et ça fait capoter mon cœur de minimaliste ahah!) et est toujours prête à répondre à mes questions par messages privés. Si ce n’était pas d’un continent entier qui nous sépare, je débarquerais chez elle et je m’arrangerais pour qu’on devienne meilleures amies.

***

Voilà qui fait le tour de mes coups de cœur des derniers mois (ou années, mais qui tient le compte?). En passant, je n’ai pas mis Cowspiracy et Poverty Inc. dans cette liste de documentaires parce que j’en ai déjà parlé il y a longtemps (même si je ne retrouve plus mon article sur Cowspiracy curieusement…), mais si vous ne les avez pas vu, mettez ça dans votre liste et ça presse! Et je n’inclus pas What The Health non plus parce que j’ai des sentiments mitigés vis à vis ce film. En fait, cet article par The Vegan RD explique bien ce que j’en pense.

Bonne journée!

alexe

 

Publicités

3 réflexions sur “Favoris : hiver 2018

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s