Le Vietnam – Les classiques

Bonjour tout le monde!

Pendant mon absence, ma soeur a gentiment accepté de partager avec nous quelques détails de son dernier voyage. Personnellement, j’adore en apprendre plus sur les autres cultures et, surtout, sur les habitudes alimentaires à travers le monde. Hey, on est gourmande ou on ne l’est pas! 😉

Pour ses premiers articles :

J’espère que vous apprécierez autant que moi! Merci Gaby!

***

Bonjour à tous !

Dans la série autoproclamée « Découvertes culinaires autour du monde », il me fait plaisir de vous présenter aujourd’hui mon récent voyage au Vietnam, vu par mes papilles ! En avril dernier, j’ai eu la chance de séjourner un mois dans ce petit – mais ô combien élancé – pays d’Asie du Sud-est avec ma maman. Notre périple nous a mené d’Hanoi, la capitale-aux-klaxons-et-aux-ruelles-qui-changent-sans-cesse-de-nom, à Saigon, la métropole bruyante mais aérée du Sud, en passant par les rizières à flanc de montagne de Sapa, les pics rocheux de la Baie d’Halong, la Cité impériale d’Hue, le quartier historique d’Hoi An, les montagnes de Dalat, les plages de Nha Trang et Mui Ne, et les marchés flottants du Delta du Mékong.

vietnam 1

Les classiques de la cuisine vietnamienne

Fanatiques de riz, le Vietnam vous comblera ! Vous y trouverez toutes les variantes possibles et inimaginables à moindre coût et à toute heure de la journée : riz blanc, brun ou gluant, nouilles de riz, farine de riz, vin de riz, etc. Dans les restaurants populaires et bon marché, le riz s’accompagne généralement de viande (tofu mou ou œufs frits dans sa version végétarienne) et de chou, mijoté dans un savant (mais peu goûteux) mélange d’huile, d’ail et de bouillon. Bien que le pays ne figure pas – dans mon livre à moi – comme une destination culinaire par excellence pour les fins gourmets et les foodies, la culture vietnamienne offre tout de même quelques spécialités savoureuses.

Ph

Soupe vietnamienne par excellence, le phở (prononcé « fa ») se consomme matin, midi et soir, sur le pouce comme dans les restaurants de renom. Ce plat national est composé de nouilles de riz et de viande (si désiré) dans un bouillon de bœuf (?), auxquels on ajoute différents assaisonnements à notre guise : jus de citron ou de lime, fèves germées, feuilles de basilic thaï ou de coriandre, piment fort (prenez garde !), sauce soya, sauce épicé, etc.

pho

Bánh xèo

À Hoi An, le Bánh xèo est composé d’un rouleau de crevettes, d’une brochette de porc, de légumes émincés et d’herbes aromatiques, le tout enroulé dans une feuille de riz et trempé dans une délicieuse sauce aux arachides. En version deluxe, on ajoute également une petite omelette frite, qui constitue la base du Bánh xèo dans les autres provinces vietnamiennes.

 Bánh xèo

Lẫu Thập Cẩm

Cette fondue mixte (hot pot en anglais), en formule végétarienne ou carnivore, est en fait une proche cousine du phở, mais en version DIY (ou CIY : cook it yourself !). On vous sert un bouillon bouillant dans lequel vous pouvez baigner tofu, viande, fruits de mer, carottes, ananas, champignons, fèves germés et herbes aromatiques. À déguster avec des nouilles de riz ou encore des nouilles ramen, plongés directement dans le bouillon. Attention, chaud devant !

Lẫu Thập Cẩm

Clay Pot

Autre spécialité vietnamienne, les viandes et poissons se servent caramélisés dans un plat d’argile, avec – bien sûr – du riz en accompagnement. J

Clay Pot

Après avoir consommé une quantité phénoménale de riz, de tofu mou et d’œufs frits, je porte une mention spéciale à mon coup de cœur culinaire du voyage, une salade de mangue verte aux crevettes, dénichée dans un resto haut de gamme d’Hoi An (lire : ce souper m’a coûté la modique somme de 5 $).

crevettes

Pour les dents sucrées de ce monde (dont je fais pleinement partie), sachez que les Vietnamiens ne sont guère friands de desserts ou de pâtisseries. Si vous souhaitez vous tenir à l’écart des boulangeries françaises (le Cargo à Hoi An vaut franchement le détour par contre), je vous propose de terminer votre repas par des fruits confits à Dalat ou des caramels à la noix de coco dans le Delta du Mékong.

vietnam

Si vous désirez découvrir une culture accueillante, des gens sympathiques et des paysages à couper le souffle, je vous conseille vivement de visiter le Vietnam avant que l’afflux touristique ne transforme à jamais ce petit pays d’une simplicité désarmante et d’une incroyable résilience.

 vietnam 2

Maman, quand est-ce qu’on arrive repart ? 😉

Gabrielle

Publicités

5 réflexions sur “Le Vietnam – Les classiques

  1. Merci pour cette visite du Vietnam, Gabrielle! La nourriture a vraiment l’air coloré. Tu sembles avoir fait un beau voyage avec des destinations très variées =) Je ne savais pas qu’une soupe pho, c’était une soupe « fa ».

    La première photo est magnifique… c’était des vendeurs sur une plage???

    J'aime

  2. Jessica Eagle

    Merci beaucoup Gabriel pour cette belle visite virtuelle. J’adore découvrir d’autres cultures et connaître leur habitudes en matière de bouffe.

    J’ignorais qu’on prononçait la soupe Pho, « fa ». Merci du tuyau 🙂

    Tu sembles avoir eu un beau voyage avec des plats fort colorés et arômatiques 🙂

    Merci encore et au prochain voyage 🙂

    J'aime

  3. Carole

    Puisque j’ai fais un très beau voyage dans effectivement un pays magnifique et dépaysant, je repars decouvrir une autre destination avec toi quand tu veux.
    Je suis chanceuse d’avoir deux filles qui me font découvrir de très beaux pays, toi le Vietnam et Alexe l’Italie. Merci. xxx

    J'aime

  4. Pingback: Cuba avec ma soeur |

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s