Il n’y en aura pas de facile!

Bonsoir!

Premièrement, voici un retour sur mon entraînement :

  • 5 mins d’échauffement sur le vélo stationnaire
  • 35 mins de squats, fentes et autres exercices pour les jambes, les fessiers et le bas du dos
  • 35 minutes de cardio par intervalles sur l’elliptique
  • 5 minutes d’étirements

Temps total = 1h20! Un record pour moi. Je mets ça sur le compte de l’absence de « gym buddy » en début d’après-midi. Il y a bien eu le US weekly qui m’a tenu compagnie pendant mon cardio… 😉 J’adore découvrir des magazines à potins dans les piles de revues qui traînent au gym, même s’ils sont vieux de 3 mois!

J’ai finalement eu mon 2e massage cet après-midi avant mon entraînement. L’inflammation avait diminuée donc Tom, mon nouveau massothérapeute (!!), a pu tout dénouer. J’espère ne plus me réveiller avec des tiraillements dans l’épaule!

En faisant mes commissions à la sortie du gym, j’ai grignoté une demie PowerBar. C’est la dernière des trois que j’ai achetées au Mountain Equipment Coop. Conclusion de ces petits tests? Zéro sur trois… Cette dernière est particulièrement dure (avis aux porteurs de dentiers, broches ou aux dents sensibles), j’avais l’impression que mes dents allaient y rester pris! Côté nutrition, c’est un gros zéro également : pleine de sucres et zéro fibres… Finalement, le goût n’a rien d’extraordinaire, c’est simplement sucré…

Donc, en revenant de chez l’imprimeur (notes de cours en main!), j’ai préparé ce que je croyais être mon souper. Erreur, ce n’était pas mangeable! Chou Kale cuit à la vapeur, pois chiches et Red Hot Sauce, yeurk! Je n’aime pas la sauce du tout, ça goûte le vinaigre à la puissance 10 et je DÉTESTE déjà le vinaigre de tout mon coeur… De plus, le chou devient très caoutchouteux à la vapeur.

Bref, j’ai jeté les quelques feuilles de Kale cuites à la vapeur qui restaient et j’ai rincé les pois chiches (pour enlever le goût de la sauce). J’ai pris un peu de chou supplémentaire que j’ai légèrement arrosé d’huile d’olive extra-vierge et saupoudré de poudre d’ail. J’ai fait de même avec les pois chiches mais avec du paprika cette fois. Cuit au four à 375 pendant 10 minutes. C’était réussi! Fiou! Servi avec un bol de potage à la citrouille (pas digne d’une page dans mes recettes).

Comme dessert, un deuxième test de goût pour le faux yogourt à base de soya – saveur vanille. Il n’a pas gagné mon coeur plus que la version aux bleuets d’hier. J’ai dû y ajouter des graines de lin et un peu de granola pour masquer le goût… Je ne suis pas chanceuse avec mes tests cette semaine!

Sur ce, bonne soirée!

Publicités

3 réflexions sur “Il n’y en aura pas de facile!

  1. Pingback: Avis aux porteurs de dentiers « soya & chocolat

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s