Pilates

Bonjour!

Dernièrement, j’ai mentionné sur le blogue que j’avais commencé à faire du Pilates. Lorsque je me suis coincée le nerf sciatique, j’ai immédiatement chercher à trouver ce qui avait pu causer ce problème. Dans les symptômes, on retrouvait plein de trucs qui ne me concernaient pas vraiment. Un manque d’activité physique? Un surplus de poids? Non, pas tellement.

Alors quoi? Une mauvaise posture et des muscles abdominaux pas assez solides me semblaient être un peu plus plausibles. Comme le Pilates est reconnu pour améliorer ces deux caractéristiques, je me suis dit pourquoi pas? Pour une définition complète des bienfaits, cliquez ici.

IMG_8362 (450x300)

J’en avais déjà fait au sol lors de mes études à Ottawa et j’avais adoré. Cette fois-ci, j’ai choisi de me gâter avec des séances privées sur machine au studio Ann McMillan. Tatiana, mon instructrice personnelle, m’a fait un programme et m’a guidé au cours des 7 dernières semaines pour m’aider à prendre conscience de ma posture et à en corriger les faiblesses.

IMG_8366 (450x300)

J’ai adoré mon expérience! Je sors de mes séances avec l’impression d’avoir un reçu un massage. Les exercices de musculation sont faits tout en douceur puis ils sont suivis d’étirements d’au moins une minute.

IMG_8364 (450x300)

Nous utilisons différents appareils comme le Reformer et la Cadillac ainsi que des bandes élastiques, des balles et des rouleaux pour optimiser le travail ou la relaxation de chaque muscle.

Les répétitions sont courtes (généralement 8.) et  il n’y a qu’une seule série de chaque exercice donc l’heure passe très rapidement et on ne s’ennuie pas.

IMG_8365 (450x300)

Je ne suis pas assez experte pour vous expliquez en détails les exercices ou les bienfaits du Pilates mais je vous encourage à aller sur le site du studio pour avoir plus d’informations. Je tiens à préciser que personne chez Ann McMillan Pilates ne m’a demandé de parler du studio et j’ai payé mon programme comme tout le monde. En toute honnêteté, ce n’est pas donné mais j’étais prête à mettre le montant nécessaire pour aider mon nerf sciatique. Lors des premières séances, je notais déjà une diminution de la douleur dans le bas de mon dos et, depuis 2 ou 3 semaines, je n’ai plus du tout de tiraillement. Est-ce dû à mes nouveaux exercices? Aucune idée! Tout ce que je sais c’est que j’ai adoré mon expérience et que j’ai l’intention de continuer à pratiquer au studio mais en solo cette fois.

IMG_8363 (450x300)

Martine, une lectrice, m’a récemment demandé la différence entre le yoga et le Pilates et laquelle de ces deux activités je recommandais. Voici les descriptions de Wikipédia pour vous aidez à différencier les deux :

Pilates : Programme permettant de rééquilibrer les muscles du corps, en se concentrant sur les muscles principaux qui interviennent dans l’équilibre du corps et le maintien de la colonne vertébrale. Dans cette méthode, on essaye de renforcer les muscles trop faibles et de décontracter les muscles trop tendus, on tient également compte du rythme de la respiration lors de l’exécution des mouvements, du bon alignement de la colonne et du maintien d’une bonne posture générale. (source)

Yoga : Discipline visant, par la méditation, l’ascèse morale et les exercices corporels, à réaliser l’unification de l’être humain dans ses aspects physiques, psychique et spirituel. (source)

Il existe plusieurs formes de yoga. Certains sont plus méditatifs alors que d’autres sont plus demandant physiquement. Après en avoir essayé plusieurs types, je dois avouer que cette discipline ne me permet pas de m’épanouir autant que la course, l’entraînement en salle ou le Pilates. J’adore le côté «étirements» mais moins le côté spirituel ou le «flow». Je n’arrive pas à mémoriser les noms et les enchaînements des différentes poses… J’ai également beaucoup de difficultés à faire le vide dans mon esprit. Ma liste d’épicerie pop-up dans ma tête chaque fois qu’on commence à méditer. On me dit que ça vient avec la pratique mais je pense que je suis un cas perdu.

Bref, choisir entre le yoga ou le Pilates est un choix très personnel. Il n’y en a pas un de meilleur que l’autre. Ça dépend simplement de ce que vous cherchez.

Des questions, des commentaires?

Et maintenant, au menu samedi :

Déjeuner  : bol de céréales (blé soufflé, granola sans sucre ajouté), graines de lin moulues, cannelle, banane et lait de soya non-sucré.

IMG_8448 (450x300)

Collation : humus, crudités et Mary’s Crackers.

IMG_2310 (450x338)

Cette recette d’humus est une super belle découverte!

Dîner : soupe millet, pois chiches et arachides avec une orange.

IMG_2311 (450x338)

Collation au cinéma : pop-corn maison, pomme Cortland, amandes rôties et biscuits aux figues.

IMG_8452 (450x300)

Un film sans pop-corn, c’est un peu tristounet. Comme j’allais voir Harry Potter 7 au cinéma sur l’heure du souper hier, j’ai amené une panoplie de petites collations. Comme j’avais dîner tard, je n’avais pas trop faim. J’ai donc trimballé du pop-corn (celui au cinéma a du beurre même si vous ne demandez pas un surplus de beurre donc pas végétalien pour deux sous), une pomme, des amandes rôties et quelques biscuits dont je vous parlerai très bientôt!

Oh, et pour amener ses propres snacks au cinéma, il suffit d’avoir une très grosse sacoche! 😉

IMG_8453 (450x300)

Tadam, ni vu ni connu!

Suis-je la seule à trimballer mon lunch au cinéma?

Collation au retour à la maison : graines de soya rôties (sans photo).

J’ai passé tout l’avant-midi dans la cuisine à préparer toutes sortes de bonnes choses pour la semaine. Vous verrez ça dans les prochains jours!

Bonne fin de fin de semaine!

Publicités