Qui n’essaye rien n’a rien

Bonjour tout le monde!

Pour ceux qui me suivent depuis les débuts (aïe aïe aïe, ça fait longtemps!), vous vous rappelez peut-être que ma petite soeur est aussi un peu mon coach de vie. Elle trouve toujours les bons mots pour m’encourager, n’est jamais moralisatrice et m’écoutera répéter les mêmes rengaines fois après fois si elle sent que c’est ce dont j’ai besoin.

Je me rappellerai toujours de la fois où je l’ai appelé en pleurant parce que ma énième date de l’année était encore une fois un grand flop. Des histoires de rendez-vous galants ratés/marrants, j’en ai à ne plus finir. Selon moi, mieux vaut être seule que mal accompagnée alors je n’étais pas du genre à m’accrocher au premier venu, je voulais trouver le bon. Parfois j’étais pleine d’optimisme et de détermination et je datais souvent puis, faute de succès, je me décourageais et j’hibernais chez moi pendant des mois.

Bref, après plusieurs rencontres infructueuses, j’étais au bout du rouleau et j’ai appelé ma soeur, en larmes, pour savoir c’était quoi mon problème. Pourquoi avais-je autant d’échecs?

Alexe, tu n’as pas plus d’échecs que les autres. C’est simplement que tu essayes plus alors c’est normal que tu subisses plus de revers.

Voilà! Ça prenait ma bolée des maths préférée pour sortir une histoire de statistiques. Je vous assure que ça a séché mes larmes en une seconde. Ça fait tellement de sens! C’est clair que, plus on essaie, plus les chances de se tromper augmentent mais, comme mon père le dit si bien, qui n’essaye rien n’a rien.

C’est la même chose en cuisine (je sens que vous vous demandiez où je voulais en venir)! Prenez moi par exemple…

IMG_2473 (450x300)

Steven et moi avons décidé d’innover dans le stir fry. On adore le sien mais il est temps qu’on élargisse nos horizons. C’est facile de répéter la même recette semaine après semaine mais ça nous empêche de découvrir de nouvelles saveurs et de nouvelles techniques (et là, on parle juste de bouffe, je ne voudrais pas vous affoler!).

IMG_2474 (450x300)

Comme on adore tous les deux le beurre d’arachide, je me suis mise à la recette d’une sauce satay pour garnir nos sautés de légumes et tofu. Après mon flop de muffins aux bananes, j’étais dû pour un succès non?

IMG_2482 (450x300)

Euh, non. Apparemment, ce n’est pas comme ça que ça marche. Curieusement, on dirait que les goûts du beurre de peanut et du lait de coco se neutralisent. Ça ne goûtait plus rien!

IMG_2479 (450x300)

Bref, quand on essaie souvent en cuisine, on a aussi plus souvent des échecs.

C’est la vie.

J’espère quand même que la chance me sourira bientôt car, un blogue sur la bouffe sans recette, ça manque un peu de contenu. Vous voulez des histoires de rendez-vous ratés à la place? Ça, j’en ai des tonnes!

Bonne journée!