Top chrono

Bonjour bonjour!

J’espère que vous allez bien! Ici, nous avons été vraiment gâtés par la température cette semaine : 28, 30, 34… Il fait chaud! C’est le moment idéal pour entreprendre mon entraînement pour le marathon. J’y vais mollo afin de ne pas mettre trop de pression sur mon genou. Selon les conseils de mon physio, je garde les distances assez courtes et je marche souvent. Randall dit que le pire pour mon genoux sont les course lentes et soutenues, comme mon pas pour un demi-marathon ou un marathon par exemple. Voici donc le plan que nous avons élaboré pour me remettre en état de courir de longues distances.

Souvenez-vous que je ne suis pas une professionnelle de la santé et que ce plan a été créé pour moi et moi uniquement. Consultez toujours votre médecin avant d’entreprendre un entraînement.

IMG_2569 (450x300)

Mardi – Course par intervalles

  • 5 minutes de jogging (échauffement)
  • 5 fois 3 minutes de course rapide + 2 minutes de marche (25 minutes total)
  • 5 minutes de jogging (retour au calme)

Je ne peux pas croire que j’ai gardé un pas de 6:07 min/km malgré que 10 des 36 minutes de ce chrono ont été marché! Bon, il faut dire que je me défonce pendant 15 minutes mais quand même, ça prouve que le combo marche+course fonctionne bien. 🙂

 

IMG_2583 (450x300)

Vendredi – Course Fartlek

  • 4 à 5 kilomètres en changeant souvent le pas de course (marche, course lente, course rapide, sprints, collines, etc.)

Cette fois-ci, Steven était en charge de notre pas de course. Il y a eu des sprints, de la marche, une colline, etc. Keep it changing baby!

IMG_2585 (450x300)

Dimanche – Longue course

  • 6 à 8 kilomètres de course soutenue (environ 5min30 à 6min/km pour moi selon le vent)

Lundi et/ou jeudi, je participe à des cours de spinning et je fais les exercices pour les jambes prescrits par Randall en plus de travailler le haut de mon corps. Mardi et vendredi, je fais quelques exercices pour les abdominaux après la course. Dès que j’aurai un peu plus de temps, je changerai mon programme d’entraînement pour inclure tous les muscles du corps dans une seule session car, avec les longues courses qui s’amènent, j’aurai moins de temps et d’énergie pour le gym.

Je suis vraiment chanceuse car Steven est un excellent coureur (BEAUCOUP plus rapide que moi) alors il m’accompagne souvent pour mes courses et ça me motive énormément. Malheureusement, il a découvert l’année dernière qu’un disque de sa colonne vertébrale était complètement usé donc il ne peut plus courir de longues distances. Pas de marathon pour lui donc. 😦

Pour le moment, je dois me contenter de ces distances car mes problèmes de santé (outre mon genou) ne sont toujours pas réglés. Je me suis fais dire de me reposer alors j’obéis. Peut-être que trois courses et un ou deux cours de spinning ne sont pas synonymes de repos pour certains mais, pour moi, ça l’est. Je n’ai pas l’impression qu’être active aggrave mon problème mais, si les résultats de mes prochains tests sont mauvais, je devrai peut-être revoir tout ça. En attendant, on se croise les doigts et on court! 🙂

Coureurs aguerris, avez-vous des conseils pour les marathoniens en devenir?

Bonne journée!

Publicités