2012

Bonjour tout le monde!

Je vous promets qu’on reviendra aux recettes très bientôt mais, comme le mois de janvier est déjà bien entamé, je ne peux plus tellement repousser la publication de cet article. Avant de commencer, permettez moi de mentionner que la page recettes a été mise à jour samedi dernier donc vous y trouverez toutes les recettes publiées jusqu’à maintenant. Je rafraîchirai également le blog roll dans les prochains jours afin d’y ajouter les nouveaux blogues qui ont été portés à mon attention suite à l’article d’hier. Il est toujours temps de mentionner le vôtre dans les commentaires si vous souhaitez apparaître sur le blog roll! Ce n’est pas une société élitiste, tout le monde peut y figurer. 🙂

Maintenant, parlons de 2012. J’ai longtemps boudé les résolutions de nouvelle année et, encore aujourd’hui, je ne suis pas convaincu que ce genre de grands changements du jour au lendemain soit nécessairement très fiables. Je prends des «résolutions» à l’année longue et, généralement, elles ne durent jamais plus que quelques jours.

Toutefois, l’année dernière, j’avais décidé de suivre la parade et de prendre trois résolutions pour partir l’année du bon pied (cliquez sur le lien pour lire l’article en question) : prioriser, déculpabiliser et reconnecter. J’ai toujours du mal avec mes priorités (je suis en train de bloguer alors que je n’ai pas ouvert mes livres d’étude depuis des semaines) et mon sentiment de culpabilité s’est transformé en boule de stress qui nui à ma santé. Heureusement, je suis satisfaite du troisième point. J’ai réussi à rester en contact avec mes amis et ma famille malgré la distance créée par mon déménagement en Australie et, ça, ce n’est pas rien! J’ai déjà hâte à nos retrouvailles à l’été prochain.

En 2011, j’avais également créé une liste de défis selon vos suggestions :

  • Défi 21 jours sans gluten
  • Défi 7 jours d’alimentation vivante
  • Défi 1 chin-up d’ici la fin de l’année
  • Finir ma chimie de secondaire le 25 mai 2011
  • Essayer et adopter une nouvelle activité physique

Trois sur cinq, ce n’est pas trop mal. Évidemment, mon côté perfectionniste est un peu déçu pour les deux autres mais, considérant tous les changements des derniers mois, je vais tenter de me pardonner. Je trouve que j’en ai déjà accompli pas mal!

Maintenant, pour 2012, j’ai décidé de me fixer à nouveau des objectifs. Un mélange de défis et de buts plus ou moins précis qui amélioreraient grandement ma qualité de vie. Voyons voir…

2012

(source de l’image)

LIFE – Diminuer mon niveau de stress

Je n’en parle pas sur le blogue mais ma santé n’est pas au top depuis le mois d’août. J’ai consulté plusieurs spécialistes mais sans succès. Plus les problèmes persistent, plus mon niveau de stress augmente et, plus mon stress augmente, plus je suis malade. Bref, c’est un cercle vicieux que je dois traiter à la source. En ce moment, je crois que l’anxiété pourrait en être la cause alors je vais tenter d’y travailler.

MIND – Me sentir mieux dans mon corps

Depuis que je me suis blessée au genoux en novembre, je n’ai pas pu être aussi active qu’à mon habitude. En plus de me rendre malheureuse car je ne peux pas profiter du gym (mon terrain de jeux à moi), mes pantalons sont maintenant tous un peu serrés. Heureusement, mon physio m’a donné le feu vert pour recommencer l’entraînement de façon graduelle alors, avec un peu d’effort et de patience, je remettrai mes courbes à la bonne place.

FITNESS – Courir un marathon (si ma santé le permet)

Randall a dit oui! Randall a dit oui! Randall est mon physiothérapeute au cas où vous vous demanderiez  «who the hell is Randall…» Il travaille avec les athlètes olympiques d’Australie et plusieurs clubs de football de Melbourne et des environs alors je sais que je peux me fier à son jugement. Nous avons élaboré un plan d’attaque comprenant plusieurs types d’exercices de renforcement et des entraînements qui devraient mettre moins de pression sur mes genoux. À nous deux Marathon de Melbourne!!

STUDY – Finir ma certification d’entraîneuse personnelle

En ce moment, je travaille trop pour pouvoir penser à ouvrir mes bouquins mais, en février, je retourne à un temps partiel donc je pourrai enfin reprendre mes études où je les avais laissés. Même si je suis déçue de ne pas pouvoir enseigner l’aérobie ou être entraîneuse personnelle, je pense qu’il vaut mieux que je me donne du temps pour parfaire mon anglais et me sentir suffisamment à l’aise pour communiquer sans problème avec mes clients. C’est un mal pour un bien donc.

CAREER – Enseigner le spinning

Lorsque j’aurai enfin terminé ma certification, la première chose que je veux faire c’est de trouver un emploi comme instructrice de spinning! Ce type d’entraînement a été ma révélation de l’année en 2011 et j’y suis maintenant accro. Il me tarde de commencer à l’enseigner! Randall y voit un parfait complément pour mon entraînement pour le marathon alors rien ne pourra m’arrêter.

***

Voilà qui conclu mes objectifs pour 2012. Considérant que j’ai douze mois pour y travailler, je me sens capable de relever ces défis! Si vous avez des conseils pour m’aider à les réaliser, laissez-vous aller dans les commentaires!

Et vous, avez-vous des défis pour 2012?

Bonne journée!

P.S.: J’ai aussi l’intention de faire le défi d’alimentation vivante en 2012. 🙂

Publicités