Menu de la semaine : 9 novembre

menudelasemaine3

Bonjour tout le monde!

J’espère que vous avez passé une belle semaine! Je suis en plein milieu de mon «weekend» alors la vie est belle. Mes journées sont vraiment stressantes au boulot depuis quelques temps alors j’avais hâte d’avoir deux jours de congé. J’ai dû former deux nouvelles employées dans les dernières semaine et c’est épouvantable comment ça tire du jus. Pour ceux et celles qui ne le savent pas, je suis assistante à la réalisation sur des émissions en direct. En temps normal, mes journées sont déjà vraiment chargées par la préparation des shows et des pré-montages que j’ai à faire. Depuis trois semaines, il faut que aussi j’explique à quelqu’un tout ce que je fais et que je la laisse se pratiquer, mais tout doit quand même être prêt pour la mise en ondes. J’ai un show à 16h, un à 16h30 et un dernier à 18h30. On ne peut pas remettre le boulot à demain ou même repousser le deadline de quelques minutes. 16h c’est 16h. Ça m’a permis de devenir vraiment efficace en tout cas, ça, il n’y a pas de doute. Un show que je mets habituellement 90 minutes à préparer m’en prend maintenant 20. Je laisse la fille en formation faire du mieux qu’elle peut avant de prendre le relais et de tout compléter à la vitesse grand V. Les mauvais côtés c’est que ça augmente les risques d’erreurs et que je finis mes journées complètement épuisée. J’ai vraiment hâte que ça finisse.

La bonne nouvelle de la semaine c’est qu’Antonin et moi venons de réserver nos billets d’avion pour le Mexique! Nous n’irons pas dans un tout inclus mais nous ne visiterons qu’une seule ville. L’idée c’est juste de décrocher, de se reposer et de passer plus qu’une journée ensemble à la fois. Je vais l’avoir juste pour moi pendant 12 magnifiques journées! Yeah! Le décompte est commencé : 89 jours… Mexico, here we come! J’ai déjà hâte! Une chance qu’il y a les Fêtes pour passer le temps d’ici-là. 🙂

Avant de passer au menu de la semaine, je voulais discuter avec vous du tsunami médiatique qu’a soulevé le «départ» d’Essena O’Neill des médias sociaux. Cette Australienne de 18 ans s’est fait connaître sur Instagram et Youtube grâce à sa grande beauté et, plus récemment, son engagement envers le végétalisme. Elle est sur les médias sociaux depuis l’âge de 12 ans et en a même fait sa carrière. Elle en a maintenant marre de la superficialité de la chose et a décidé de lever le voile sur l’envers du décor. Je n’entrerai pas dans les détails mais vous pouvez visionner son vidéo si vous voulez en savoir plus. J’apprécie aussi beaucoup les «edits» qu’elle a fait sur ses photos instagram. Je vais m’ennuyer de ses vidéos What I Eat, mais je comprends que c’est mieux pour elle.

Toutefois, c’est peut-être moi qui est vieille et cynique, mais ça me semblait clair que les stars des médias sociaux étaient payées pour vanter les mérites de tel ou tel produits ou pour porter les vêtements, bikinis ou maquillage d’une certaine marque. Le message d’Essena est que les médias sociaux ne sont pas la vraie vie. Possiblement assez évident pour certains d’entre nous, mais à voir les commentaires de ses admirateurs, ça semble être une surprise pour beaucoup. Je pense que son message s’adresse davantage aux jeunes qui ont grandi avec les médias sociaux et pour qui la guerre des «likes» est bien réelle. Oui, ça c’est superficiel. Par contre, je pense que tout le monde a un message à passer et que les médias sociaux sont un excellent moyen d’y arriver. Personnellement, j’adore parler de bouffe et d’entraînement, mais ce ne sont pas tous mes amis qui partagent mon intérêt envers la chose. C’est parfait ainsi parce qu’on se fait découvrir plein de trucs, mais ce petit blogue me permet de rejoindre plusieurs personnes qui veulent parler de glace à la banane, de levure nutritionnelle et de course à pieds.

Est-ce que j’aime avoir des likes et des commentaires sur Facebook, Youtube et le blogue? Bien sûr! C’est comme si mes amis me donnaient une tape dans le dos ou m’envoyaient un texto pour me dire «heille, good job!» Je ne dirai pas non à un peu d’encouragement c’est clair. Ça me donne l’impression que les gens sont à l’écoute du message que j’ai le goût de partager. Par contre, je n’attends pas les «likes» pour me valider en tant que personne. Je suis moi bien avant les thumbs up Facebook et les petites étoiles WordPress.

Pour résumer, je pense que les médias sociaux ont donné une voix à beaucoup de gens qui, autrement, n’en aurait pas eu et c’est merveilleux, mais il faut rester intègre en tant que créateur et vigilant en tant que consommateur.

Bon, maintenant que j’ai donné mon opinion (je n’ai rien dit pendant 6 ans et là, deux articles en deux semaines. apparemment, c’est à 31 ans que j’arrête d’avoir peur de la controverse), revenons sur le menu de la semaine dernière.

Le potage à la citrouille m’a donné quatre portions (j’ai même eu assez de citrouille pour faire des muffins végétaliens aux épices, trop bons! vous aurez la recette cette semaine), le pâté chinois huit portions (j’en ai congelé deux), la Sauce du Dragon deux bols et deux sandwichs et je risque de faire les burritos bols dimanche soir. J’ai dîné au Cagibi jeudi midi, ce soir on va manger indien (une suggestion de resto pour nous?) et, demain midi, je compte me bourrer la face au Festival Vegan. Autrement, notre épicerie du weekend dernier et mes préparatifs nous aurons nourris toute la semaine. Yeah! Si ça intéresse quelqu’un, j’ai mangé du muesli à la pomme et des wraps au beurre d’arachides, confiture, cannelle et banane pour déjeuner toute la semaine.

La semaine prochain, nous irons passer 36 heures à Québec donc je dois tenir ça en compte dans la préparation du menu. Je vais essayer de préparer les repas lundi parce que je n’aurai pas le temps toucher à rien à notre retour.

Menu de la semaine : 9 novembre

Si ce n’est pas suffisant, il nous reste quelques plats au congélateur.

Bon weekend!

alexe

Publicités

12 réflexions sur “Menu de la semaine : 9 novembre

  1. Gaston

    « sur des émissions en direct »

    Yarkkk pauvre toi, tu as plus de « guts » que moi.

    « c’est peut-être moi qui est vieille et cynique »

    Tu es toutes jeune et tu n’es pas cynique, tu es réaliste, c’est pas pareil (c’est mon excuse à moi).

    « Ça me donne l’impression que les gens sont à l’écoute du message que j’ai le goût de partager. »

    Moi je suis à l’écoute et même si j’ai l’air téteux la plupart du temps, j’aime ce que tu véhicules comme message, j’aime te lire et j’aime ta vision du monde.

    Ton blog est important pour moi, il me donne un objectif ou un idéal à atteindre. J’ai un besoin de changer, de m’améliorer et tu m’offres un sentier à suivre dans l’immensité de la vie.

    Je « like » et je peux t’assurer, que lorsque je serais prêt à faire le grand saut et que je laisserais mes vielles habitudes qui me réconforte et me sécurise (pour l’instant), je vais « emprunter » tes recettes et peut-être m’inspirer te ta façon de voir la vie pour vivre mieux et surtout en santé.

    Ouain, finalement j’ai pas juste l’air téteux, je le suis, mais je m’assume. 🙂

    J'aime

  2. Line

    Hello,
    en parlant du départ d’Essena O’neill, j’étais complètement d’accord avec elle que toute cette superficialité médiatique ne donne pas le bonheur etc… La vidéo réponse du youtubeur Vegan Gains m’a fait voir sa vidéo d’un autre côté, et même si plutôt agressive, marque quelques points à mon avis 😉 comme tu dis malgré tout les réseaux sociaux sont efficaces pour faire passer un message !
    Sinon miam, il faut que je les essaye ces burritos végétariens !

    J'aime

    • Tu m’intrigues avec ce vidéo. J’en ai visionné beaucoup qui ne partagent pas l’avis d’Essena (pas surprenant puisque ce sont des gens qui semblent tirer plaisir – et avec raison! – de leurs comptes sur les médias sociaux). Ça m’a permis de voir les deux côtés de la médaille. Comme pour tout ce qu’il y a sur la terre, il y a des bons et des moins bons côtés. La modération a bien meilleure goût comme on dit! 😉

      J'aime

  3. Pingback: Menu de la semaine : 16 novembre | soya & chocolat

  4. Je n’avais jamais entendu parler de cette Australienne. Mais je suis bien d’accord avec toi à ce sujet.
    Le « thumbs up » le plus important est celui qu’on se donne soi-même, avant d’attendre que ce soit « validé » par les autres.
    J’ai bien aimé ton édito =)

    J’ai commencé à essayer de mieux planifier mes repas en aimantant une feuille sur le frigo où je note ce que je vais manger les jours suivants, les plats à consommer au frigo (et à ne pas oublier), ce que je dois acheter, etc. J’essaie aussi de cuisiner avec le congélateur afin d’assurer un bon roulement. Ce n’est pas un succès encore, mon congélateur est plein à craquer, mais depuis quelques semaines, j’accumule moins de choses dans le garde-manger. Si je vois un produit intéressant et que je n’ai pas l’intention de le manger dans la semaine qui suit, je remets l’achat à plus tard à moins que la boutique soit vraiment loin de chez moi. C’est pour ça que je n’ai pas encore essayé les bouchées de végé-crabe Gardein. Ça ne rentre ni dans mon planning ni dans mon congélo. J’ai hâte aussi d’avoir de la place pour y mettre une pizza du commerce. Et comme je suis obsédée par la bouffe, le Gardein n’est pas vraiment une solution aux imprévus… j’ai pas mal toujours le temps de m’ajuster ou de sortir un truc du congélateur.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s