Barres énergétique Thrive

Bonsoir!

Si je me fie à vos commentaires d’hier, on dirait que le Cross Fit, le yoga et la course sont parmi les activités sportives les plus populaires! J’ai hâte de m’y mettre!

Comme je vous le disais lundi, la question que l’on me pose le plus souvent en personne est sans aucun doute : que manges-tu avant de t’entraîner? Malheureusement, il n’y a pas de réponse magique puisque nous avons tous des goûts et des estomacs différents, des programmes différents (cardio, muscu, force, endurance, etc.), des objectifs différents (gagner en force ou en masse, perdre du poids ou en prendre, etc.) ainsi que des horaires d’entraînement allant de l’aurore au crépuscule. Bref, impossible de suggérer quelque chose qui plaira à tous.

Ce n’est pas la première fois que j’en parle sur le blogue : j’ai un système digestif vraiment capricieux. Bien que j’aille noté une forte amélioration depuis que j’ai coupé le gluten de ma diète, ma digestion est toujours lente. Comme je m’entraîne généralement le matin (de 6h à 7h20 si je suis à Verdun ou de 6h30 à 8h quand je vais au spinning), j’ai besoin d’une collation qui se digère rapidement mais qui me fournisse de l’énergie pendant une bonne période de temps.

Voici quelques trucs que j’ai essayé et qui ne fonctionnent pas pour moi :

  • 1 tasse de lait de soya avec 1/2 tasse de jus d’orange : C’est délicieux et j’en prendrais volontiers pour me réhydrater mais, après 30 minutes au gym, je meurs de faim! De plus, boire trop de liquide avant de courir le matin me donne des crampes. Je m’en tiens à deux petites gorgées d’eau ce qui n’est pas du tout recommandé mais, comme je ne cours que 5K, ça va.
  • 1/2 banane légèrement tartinée de beurre d’arachide : Même si j’attends 30 minutes après avoir mangé, j’ai des crampes et je burp de la banane…
  • Une poignée de dattes : Parfait pour la course ou un entraînement de moins de 30 minutes suivi d’un déjeuner immédiat mais, au spinning, je meurs de faim.
  • Les agrumes ou les pommes : Techniquement, les fruits font de bonnes collations avant un entraînement mais les pommes et les agrumes semblent me creuser l’appétit et me donner des crampes.
  • Une rôtie avec un peu de confiture : Ça fonctionne bien quand je peux attendre 30 minutes avant de bouger.

Toutes ces idées pourraient fonctionner si j’avais assez de temps devant moi pour digérer. Les matins de semaine, ce n’est toutefois pas le cas. J’ai donc fait du essais-erreurs pendant tout l’hiver avant de trouver LE truc qui ne me cause jamais de crampes et qui me donne suffisamment d’énergie pour compléter tous mes entraînements : les barres énergétiques THRIVE!

Brendan Brazier donne quelques recettes semblables aux barres Vega dans son livre The Thrive Diet. Je me permets de partager ma version de sa recette de Chocolate Blueberry Energy Bars.

IMG_0303 (450x300)

Ma version est aux framboises et aux épices. Les dattes et les framboises apportent une dose de glucides (énergie) facilement digérables alors que les protéines provenant des noix, du chanvre et des graines donnent juste ce qu’il faut de «soutient» pour apaiser l’appétit sans peser sur l’estomac. Un mariage parfait!

IMG_0305 (450x300)

Ça ne nuit pas qu’elles soient également délicieuses! Molles et croquante à la fois, fraîches et sucrées juste à point. Les Larabars font pâles figures en comparaison…

Barres énergétique aux framboises et aux épices

recette inspirée des Chocolate Blueberry Energy Bars de The Thrive Diet

Ingrédients :

  • 1 tasse de dattes fraîches dénoyautées
  • 1/4 de tasse d’amandes crues
  • 1/4 de tasse de graines de sésame
  • 1/3 de tasses de framboises (fraîches ou congelées)
  • 6 c. à soupe de graines de lin moulues
  • 6 c. à soupe de protéines de chanvre
  • 1 1/2 c. à thé de cannelle moulue
  • 1/2 c. à thé de gingembre moulu
  • une pincée de sel
  • 1/4 de tasse de kasha (grains de sarrasin rôtis)
  • 1/4 de tasse de graines de tournesol

Préparation :

  1. Dans un robot culinaire, combinez tous les ingrédients à l’exception du kasha et des graines de tournesol. Actionnez jusqu’à l’obtention d’une grosse boule homogène.
  2. Versez dans un grand bol et intégrez le kasha et les graines de tournesol à la main.
  3. Aplatissez la «pâte» dans le fond d’un moule à pain 9×5 tapissé de papier parchemin. Déposez au congélateur ou au réfrigérateur jusqu’à ce que la préparation durcisse.
  4. Transférez sur une planque à découper et tranchez en 9 barres à l’aide d’un couteau tranchant (mon couteau de boucher fonctionne le mieux, il ne faut surtout pas faire de mouvements de va-et-viens).
  5. Emballez individuellement et conservez au frigo ou au congélo pour des petites collations facilement transportables. J’en glisse une dans mon sac en partant pour le spinning et je la savoure dans le métro!

IMG_0308 (450x300)

J’en fais toujours deux recettes à la fois et je les garde au congélateur. De cette façon, j’évite de salir mon robot culinaire trop régulièrement…

J’utilise ces dattes…

IMG_9388 (450x300)

Et cette protéine…

IMG_0494 (450x300)

Je vous avertis par contre, c’est dur de résister à la tentation d’en piquer une à tout moment de la journée. Elles sont tellement bonnes!

En terminant, saviez-vous que Brendan Brazier sera à Montréal, chez Crudessence sur la rue Mackay pour être exacte, ce vendredi à 14h pour une séance de dédicace de son nouveau livre?? J’ai un rendez-vous jusqu’à 15h malheureusement donc  je ne pense pas pouvoir y être. Sinon, je suis pas mal certaine que j’aurais fait une fan finie de moi-même et je serais volontiers allée lui serrer la main!

Dites moi, qu’elle est votre collation préféré avant un entraînement? Vous entraînez-vous le matin ou plus tard en journée?

Bonne soirée!

Publicités