Le «sans gluten», une mode passagère?

Bonsoir!

Ma dernière grosse après-midi d’étude est derrière moi! Quelques heures de plus pour faire bonne figure demain et puis, BAM!, l’examen sera chose du passé! J’espère que j’arriverai à me concentrer parce qu’avec mon début de rhume, j’ai parfois la tête qui tourne… 😦 En fait, le café glacé au lait de soya de cet après-midi n’aide sûrement pas ma cause. Je suis tellement une petite nature quand il s’agit de caféine, l’enfer! Mes mains en tremblent encore. Pour compenser, en ce moment, je bois une bonne eau chaude citronnée (avez-vous saisi le sarcasme? yeurk!).

Mais vous n’êtes pas ici pour entendre parler de ma santé alors passons à autre chose. Hier, Dom a laissé un commentaire très pertinent sur l’article Tout un tas de tralala :

Dom  |  22 mai 2011 à 11:26

Je suis allé faire l’épicerie hier à mon IGA qui possède en passant une très belle section d’aliments biologiques et naturels. Même dans les allées dites régulières, j’ai remarqué qu’il y a beaucoup de produits maintenant qui contiennent l’étiquette « sans gluten ».

Je me suis posé la question hier si ce n’était pas tout simplement une mode. Je sais que le gluten n’est pas très bon pour la santé et j’ai beaucoup diminué ma consommation mais ça me rappelle un peu la mode du gras il y a environ dix ans.

À l’époque, pratiquement tout les produits sur les tablettes avaient l’étiquette « sans gras ». Même des produits qui par définition n’en contiennent pas ou très peu. J’avais même vu une bouteille d’huile d’olive qui portait cette étiquette. Par définition l’huile d’olive c’est du gras, comment une huile d’olive peut-elle ne pas en contenir?

Les gens sont tellement mal informés que j’ai l’impression que si un produit devient à la mode, les gens vont en acheter sans s’informer et sans réfléchir.

Je ne sais pas ce que tu en penses, mais j’ai vraiment l’impression que c’est une mode et que d’ici un an ou deux ils vont faire la promotion d’un autre produit comme du beurre d’arachide avec l’étiquette « sans noix ajoutées » par exemple.

Tout d’abord, bravo Dom pour la qualité du français, je n’y ai trouvé aucune faute! Tu voudrais bien devenir mon correcteur personnel? 😉

Évidemment, je trouve ce sujet passionnant! Je m’intéresse à tout ce qui touche de près ou de loin à la nutrition : les nutriments et micro-nutriments, leurs bienfaits et leurs effets néfastes, les différents type l’alimentation, les répercussions de notre mode de consommation sur la planète et, aussi, les tendances du marché!

Inutile de vous dire que, de nos jours, les informations nous pleuvent dessus. Il est de plus en plus difficile de s’y retrouver parmi les sans gras, sans glucide, sans sucre, sans gras trans, sans aspartame, sans cholestérol, sans gluten, sans lactose, etc. À cela viennent s’ajouter les aliments dit «miracles» comme les baies de goji et d’açaï, la spirulina, le chlorella et j’en passe. Bref, difficile de ne pas y perdre son latin.

Les gens n’ont pas toujours le temps (ou l’intérêt) d’en apprendre davantage sur les bénéfices nutritionnelles de chaque aliment ou de chaque diète.

Ah ouin, Gwyneth Paltrow ne mange pas de gluten? Peut-être que je pourrais avoir ses belles jambes fines si je mangeais moins de pain…

Alicia Silverstone jure que son régime végétalien a réglé ses problèmes de peau, ça pourrait peut-être guérir mon acné?

Ma collègue de bureau a perdu 20 livres avec Atkins! Je devrais vraiment commencer à manger du steak au petit-déjeuner moi aussi…

Suffit d’un «j’ai entendu dire» pour que tout déboule et qu’on fasse des choix plus ou moins éclairés. Personnellement, la nutrition, c’est ma passion. Ça ne fait toutefois pas de moi une nutritionniste. Ce que j’écris sur mon blogue relève de mes opinions personnelles et, je le dis et je le répète, je ne conseille ni de déconseille à personne quelconque régime ou aliment. Ce qui fonctionne pour moi ne fonctionnera pas pour tous et ce que j’aime ne plaira pas forcément à tout le monde non plus.

Bref, si j’entends quelqu’un dire «Ouin mais alexe sur soyaetchocolat a dit que c’était correcte de finir un pot complet de beurre de peanut par semaine…», je l’étripe! 😉

Je m’égare… J’en étais où? Ah oui, la mode «sans gluten»!

Mon opinion

Le gluten, une protéine du blé, n’est, au départ, aucunement néfaste pour la santé. Toutefois, au cours des siècles, la génétique du blé a été modifiée de manière à rendre les champs beaucoup plus rentables. Les différentes sortes de grains que nous connaissons aujourd’hui ne ressemblent en rien à ce que nos ancêtres cultivaient. Cette production améliorée a comme résultat des plants qui contiennent beaucoup plus de gluten qu’autrefois.

Ajoutons à cela que le gluten est maintenant utilisé à toutes les sauces (jeu de mots plate) et vous avez la formule idéale pour créer une intolérance alimentaire. Je ne vous l’apprendrai pas : la modération a bien meilleur goût, pas juste quand il est question d’alcool. Malheureusement, si on consomme beaucoup d’aliments préparés (biscottes, biscuits, pains, vinaigrettes, sauces, yogourt, fromage, pâte, bières…), on est constamment en train de manger ou de boire du gluten. Ce que notre corps aurait peut-être réussi à assimiler en petites quantités s’accumule repas après repas, jour après jour et, là, il n’en peut plus et se révolte.

Est-ce que tout le monde développe une intolérance au gluten? NON.

Mon corps c’est mon corps, ton corps, c’est ton corps. 😉

Est-ce que tout le monde bénéficierait à couper le gluten de son alimentation? NON… ET OUI!

Les produits sans gluten ne sont pas meilleurs que leur équivalence avec gluten. Plusieurs produits commerciaux sont même de moins bonne qualité puisqu’ils sont souvent pauvres en fibres et en protéines et riches en gras et en sucre. Bref, si vous ne souffrez pas d’intolérance au gluten, il n’y a aucune raison pour que vous commenciez à achetez des biscuits sans gluten. Surtout qu’ils sont souvent deux fois plus chers…

De plus, l’intolérance au gluten ne doit pas être une raison pour couper les glucides de votre alimentation! Ce nutriment est ESSENTIEL à la santé. Il est une source d’énergie vitale et devrait constituer de 50 à 60% de notre apport calorique quotidien. Le quinoa, le riz, le millet, l’amarante et le sarrasin ne sont que quelques exemples de grains sans gluten et on les trouve tous facilement en épicerie de nos jours. Ça tombe bien car vous trouverez plusieurs recettes qui les mettent en vedette sur mon blogue. C’est ti pas ben faite la vie?

Toutefois, je crois que nous gagnerions tous à prendre conscience de ce qui se chaque parfois dans les aliments que nous consommons. Que ce soit les produits dérivés du maïs (high-fructose-corn-syrup par exemple), du soya (soy lecithin et autres cossins du genre) ou du blé, si votre enfant de 4 ans n’est pas capable de le prononcer, ce n’est probablement pas bon pour vous.

Est-ce que la popularité des produits sans gluten est une mode créée de toute pièce par les as du marketing? OUI… ET NON.

La maladie de coeliaque touche beaucoup plus de monde qu’on le croyait. Les personnes atteintes de cette allergie grave doivent bien manger elle aussi. On ne les entendra pas se plaindre de l’avènement d’une panoplie de nouveaux produits!

Par contre, pour que ces nouveaux aliments soient rentables, il faudra bien que plus que le 1% allergique (pour les intolérants, on parle de 5 à 10%) de la population en consomme. Pour ça, les grandes compagnies ont compris qu’elles avaient avantage à diaboliser le gluten pour que la maman soucieuse de bien nourrir sa marmaille évite les céréales de blé comme la peste. Encore une fois, on mise sur la désinformation du publique pour faire des profits.

Donc, d’un côté, la demande pour les aliments sans gluten est justifiée mais, d’un autre côté, la publicité qui accompagne la venue de ces nouveaux produits en a certainement augmenté la popularité.

Est-ce que ce n’est qu’une phase? JE NE PENSE PAS.

Les campagnes de sensibilisation «anti-gras» ont bien réussi à éveiller la population face aux effets dévastateurs des gras trans. Même chose pour notre sur-consommation de sel et de sucres raffinés.

Derrière chaque «anti» se cache une part de vérité. Il n’est pas nécessaire de rayer complètement le sel, le sucre, le gluten (à moins d’être allergique, ça va de soit), le soya ou le gras de son alimentation, il suffit de prendre conscience de ce que l’ont consomme et, surtout, en quelles quantités.

Le corps humain est une machine époustouflante ; il nous parle sans arrêt. Il suffit d’être à l’écoute pour comprendre ce qu’il aime et ce qui le déstabilise. Ce n’est pas une mode (ou une blogueuse) qui devrait vous dicter quoi manger.

Il n’y a rien de plus personnel que vos choix alimentaires. Sauf peut-être vos sous-vêtements et votre brosse à dents. Si vous lisez mon blogue, c’est probablement que vous êtes déjà intéressé ne serait-ce qu’un tant soit peu par la nutrition. Ou sinon, c’est que nous avons un lien de parenté et que vous vous sentez obligé de me lire. 🙂 Dans un cas comme dans l’autre, je pense que vous êtes déjà bien informés et que vous pourrez prendre des décisions éclairées une fois rendue à l’épicerie.

La période questions et commentaires est maintenant ouverte! À vous la parole!

Publicités

22 réflexions sur “Le «sans gluten», une mode passagère?

  1. Dom

    Mais tu es en feu, j’ai déclenché quelque chose on dirait 😉

    Tout d’abord merci, je me sens honoré d’avoir un tout petit peu contribué au sujet du jour. Tu as bien répondu à ma question et même plus que je l’espérais.

    C’est ce que j’aime de ton blogue, tu n’as justement pas la prétention de tout connaître mais tu ne fais qu’apporter ton grain de sel personnel mais toujours bien détaillé et avec passion. Toujours intéressant de te lire. Bonne soirée

    Dom

    P.S Ce que j’ai retenu de ton dernier sujet, c’est que c’est bien de finir un pot de beurre de peanut par semaine. Ce n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd, je l’ai bien noté et je commence dès demain 😉

    J'aime

    • «Un tout petit peu contribué»?? As-tu bien lu l’article? Je dirais que tu as plus que contribué!! 🙂

      Comment ça avance ton pot de beurre de peanut? Si tu as besoin de suggestions de recette qui contiennent du beurre de peanut, je suis la ressource qu’il te faut!!

      J'aime

  2. Elise

    Je suis tellement d’accord avec toi. C’est un bon coup de marketing également des grandes marques, quand les gens ne connaissent pas trop et se fient seulement aux petits logos colorés ‘sans gras’… en pensant aux multinationales qui offrent des céréales à la Mosanto, sans gras sans sucre, mais plein de OGM.

    Des fois je trouve ca triste d’entendre des gens avec les histoires de regimes de stars… Comme par exemple à mon gym de femmes seulement (que je ne renouvelerai pas l’an prochain…) entendre ‘ Comment ils font les stars, il faudrait que j’arrête de manger…’ et une autre dire ‘Je ne mange que la soupe de chou et des craquelins de blé’ et d’ensuite de la voir partir aux toilettes et être malade.
    Je ne comprend pas cette obsession, il faut tellement couper cette vision… Je n’arrive pas a penser comment moi-même ne pourrais pas manger à ma faim sans tomber dans les pommes, pré entrainement (dejeuner quelques heures avant) et post entrainement. Pourtant je suis loin de me gaver de poutines…Il me semble que c’est facile d’abandonner lorsque l’on a même plus d’énergie rendu là…

    J'aime

    • Moi aussi ça m’attriste d’entendre des commentaires du genre. Même chose quand je vois les gens faire des heures de cardio en espérant perdre du poids… De un, ce n’est pas la meilleure méthode pour y arriver et, de deux, vous n’avez rien de plus intéressant à faire? Je réussi de peine et de misère à garder mes commentaires pour moi par contre. Je me garde bien de donner des conseils non-sollicités mais j’aimerais tellement pouvoir éduquer les gens aux principes simples d’une bonne alimentation et à de saines habitudes de vie. Pas besoin de se priver de quoi que ce soit pour être en santé.

      J'aime

  3. Elise

    PS : soigne toi bien, je viens de me sortir d’une bronchite et j’ai perdu 2 semaines de mes maths, à force d’avoir le cerveau trop plein morveux…tout ce qui demande trop de logique dans ces moments là nous prend toute notre énergie on dirait! On lâche pas! tu as presque fini le cours au complet non?

    J'aime

  4. Viviane

    Très intéressant comme discussion.

    Ce qui m’a un peu secoué c’est lorsque j’ai lu cette partie du commentaire de Dom: ‘Je sais que le gluten n’est pas très bon pour la santé…’.

    Je dois dire que je ne suis pas d’accord avec cette affirmation.

    Effectivement, le gluten n’est pas bon pour la santé des gens qui souffrent de la maladie coeliaque ou d’intolérances importantes (comme Alexe). Cependant, le gluten est parfaitement acceptable pour le reste de la population (la majorité) qui ne souffrent pas de ces problèmes.

    En Italie par exemple, les gens mangent du gluten pratiquement à chaque repas. Sont-ils moins en santé à cause de ça ou du moins sommes nous en position de les juger moins en santé à cause de ça? Non!

    Dans le fond ce que je déplore, ce n’est pas votre opinion personnelle, mais bien le marketing de grosses compagnie qui se cache derrière l’idée générale que le gluten est rendu le ‘pas fin’ du moment. Malheureusement, je vois que ces compagnies ont bien réussi leur coup.

    J'aime

    • Bonjour Viviane!
      Comme Dom, je ne crois pas que le gluten soit nocif pour la santé. Consommer du blé dans sa forme la moins raffinée possible et dans les aliments qui sont naturellement fait avec du blé (comme les pâtes par exemple) ne devrait pas poser de problème à ceux qui ne souffrent pas d’intolérance. Malheureusement, on en trouve dans presque tous les produits raffinés maintenant… Une vinaigrette, ça peut facilement se faire sans gluten alors pourquoi en mettre? C’est la sur-consommation qui cause un problème. Comme le dit si bien La Belle plus bas, il faut se poser des questions à savoir pourquoi les cas d’allergies et d’intolérances sont en hausse. Peut-être que nous sommes à côté de la plaque et que ça ne vient pas du tout de l’alimentation, seul l’avenir et les recherches nous le diront! 🙂

      Merci de ton commentaire!

      J'aime

  5. Dom

    J’ai peut-être mal formulé mon opinion sur le gluten. Je ne prétends pas qu’il soit nocif pour la santé. Par contre comme tout autre aliment, en consommer en grande quantité pourrait un jour ou l’autre s’avérer dommageable pour la santé. Par exemple, je ne crois pas que le gluten soit nécessaire dans une conserve de tomate. Qu’il y en ait dans le blé c’est tout à fait normal mais qu’il y en ait partout, je ne crois pas que ce soit très sain. La preuve, il y a de plus en plus de gens et surtout d’enfants qui ont des intolérances et des allergies.

    Le gluten comme tout autre aliment devrait à mon avis être consommé avec modération. Mange une tomate dans ta journée et tu n’auras que des bénéfices au niveau vitaminique mais mange en vingt-cinq, tu risques d’avoir des boutons et des reflux gastriques.

    Pour l’instant ils prétendent qu’en consommer en grande quantité n’est pas dommageable (pour la majorité) par contre comme dans bien des domaines, un spécialiste un jour va prétendre le contraire et par la suite une autre étude va venir démolir les découvertes de ce spécialiste qui arrivera à son tour avec une autre étude qui démolira l’autre étude.

    Regarde les études sur le café. À chaque semaine il y a une étude qui vient dire que c’est bon d’en consommer et d’autres qui prétendent le contraire. La même chose va arriver avec le gluten, j’en suis persuadé.

    J'aime

  6. ce

    Perso j’ai l’impression que le sans gluten c’est surtout l’effet d’une mode et de l’idée de régime et de restrictions alimentaires qui plait à certaines personnes obsédées par leur alimentation… et de diaboliser certains aliments.
    Je tiens à souligner que je compatis avec toutes les personnes qui souffrent de la maladie coeliaque, ça doit être l’enfer de vivre avec ça tous les jours et de devoir surveiller tout ce qui rentre dans la composition des repas.
    Ce qui m’énerve c’est que pour un truc qui ne touche qu’un faible pourcentage de la population, on dirait que ces temps ci tout le monde semble en souffrir et se met à suivre des diètes sans gluten, particulièrement sur les health blogue… j’ai même cessé de suivre certain d’entre eux parce que je ne me reconnaissais plus dans l’alimentation qu’ils pronent (ce n’est évidemment pas le cas de Soya et Chocolat, même si je dois avouer que les recettes des dernières semaines m’intéressent moins)… Bref excluant le cas des personnes qui ont été médicalement diagnostiqué ou qui souffrent de problèmes réels, je ressens vraiment un malaise par rapport à tout ça…
    Changement de sujet, tu crois que tu pourrais faire un billet du style: ce que j’ai retenu de mon entrainement pour le demi-marathon avec des conseils pour ceux qui veulent entreprendre un tel défi ainsi que les gadgets indispensables? Merci!

    J'aime

    • Bonjour ce!

      J’apprécie beaucoup ton honnêteté même si je suis déçue d’apprendre que mes recettes te plaisent moins dernièrement. J’espère que tu seras inspirée à en essayer quelques unes même si elles ne contiennent pas de gluten. Elles sont tout aussi délicieuses que mes anciennes recettes! 🙂

      Personnellement, bien que je n’ai pas été médicalement diagnostiquée, je peux t’affirmer que le retrait du gluten de mon alimentation a fait des miracles du côté de ma digestion. Malheureusement, pour te le prouver, il faudrait que j’interview mon bol de toilette mais il est un peu gêné et refuse de parler publiquement… 😉

      Toutefois, je comprends ton malaise vis-à-vis ces auto-diagnostiques puisque je ressens parfois les mêmes doutes quand je lis les autres food blogues. Tout ce que je peux espérer, c’est que ces filles ne se servent pas de ça pour entretenir un désordre alimentaire. Ma famille, mes amis et les gens qui me côtoient au quotidien savent que ce n’est pas mon cas mais je sais que certains de mes lecteurs ont sûrement des doutes. Malheureusement, je ne peux rien y changer. Je mange ce qui me plaît et ce qui me rend heureuse. Si ça inclue du chocolat à tous les jours ou si ça exclue les farines avec gluten, so be it. Comme je le répète souvent, mon blogue est le reflet de mon alimentation et de mon style de vie mais je ne prétends pas tout connaître et je ne suis certainement pas médecin alors, tout ce que vous y lisez est à prendre avec un grain de sel. 🙂

      En terminant, merci pour la suggestion d’article sur mon entraînement pour le demi-marathon, ça me me faire plaisir de partager mon expérience plus en détails!

      Bonne journée!

      J'aime

      • ce

        Bah non ce n’est pas que je n’aime plus tes recettes c’est juste que dernièrement elles contienent surtout des ingrédients que je n’ai pas sous le main et qui serait dispendieux de me procurer compte tenu de l’usage restreint que j’en ferais (genre farine de pois chiche, farine de quinoa, etc.).

        Et je ne voulais vraiment pas te viser personnellement, je ne dis pas que tu inventes les effets que le gluten a sur ton organisme, après tout c’est toi la mieux placée pour le savoir. C’est juste que d’une manière générale dans les health blogue c’est une tendance que j’ai remarqué et c’est surtout ça qui me porte à croire que le sans gluten c’est un sujet super pertinent pour certains mais une mode pour d’autres.

        Merci pour ta réponse!
        bonne journée!

        J'aime

        • Je comprends pour les ingrédients… J’avoue que ça devient vite dispendieux toutes ces farines spéciales. Heureusement, j’ai un magasin en vrac pas trop loin qui a des prix intéressants. 🙂

          J'aime

  7. J’aime bien les nuances que tu apportes Alexe. J’ai envie d’ajouter que les effets du gluten sont assez variés. Il n’y a pas que la maladie coeliaque et les ballonnements… Je suis très intolérante, lorsque je mange du gluten ( et du mais) j’ai un mal de coeur constant, des douleurs articulaires, les sinus qui élancent, des migraines, le nez congestionné… Mon fils qui a un trouble d’intégration de l’information sensoriel voit ses symptômes augmenter significativement, ma fille congestionne… Je ne sais pas ce qu’il en est pour la majorité de la population mais clairement, dans ma maison le gluten est bani. J’ai aussi envie d’ajouter que pour se taper toutes ses restrictions ( surtout à l’extérieur de la maison, ça prend de bonnes raisons réelles…)

    Je me demande s’il se peut aussi que les intolérances soient simplement en hausse dans notre société à cause de la mauvaise qualité des ce qu’on mange ( additifs, colorants, transformations etc.) Peut-être aussi que c’est la conséquence de l’introduction du pablum à 2 mois pour notre génération…)

    Enfin, on a pas fini de se poser des questions.

    J'aime

    • Merci pour ton commentaire La Belle! En effet, pour se taper les inconvénients que manger sans gluten amène lorsqu’on s’aventure en dehors de sa cuisine, il faut vraiment avoir de bonnes raisons et en sentir les bénéfices!

      Je suis vraiment curieuse de savoir ce que les futures recherches vont démontrées en ce qui concerne la hausse des intolérantes, des allergies, de l’asthme et autres problèmes du genre. Pollution, alimentation, médication, style de vie??

      J'aime

  8. Merci pour cet article concernant le gluten. C’est une mention que je vois parfois sur certains produits et je n’avais pas pris le temps de savoir ce que c’était avec précision. Avec ton article c’est chose faite, je t’en remercie.
    Je suis d’accord avec toi sur le fait que les personnes méconnaissent souvent les bienfaits nutritionnels des aliments. Le « j’ai entendu dire » marche très bien surtout auprès des personnes qui suivent un régime alimentaire restrictif. Selon moi, quand on suit ce type de régime, on est tellement paumé que l’on s’accroche à tout ce qui peut nous conforter dans nos choix alimentaires restrictifs. Et dans ce sens je suis d’accord quand tu dis que les choix alimentaires sont personnels. Hormis dans le cadre de régime fait pour un problème de santé, je te rejoins sur le fait que l’on devrait s’écouter davantage et que notre corps sait très bien nous montrer ce qu’il aime vraiment ou ce qu’il n’aime pas. Et c’est bien dommage que l’on se laisse autant guider par des messages marketing ou par le régime à la mode du Dr machin. J’en sais quelque chose, j’ai été adepte de ce genre de régime pendant des années. Maintenant que j’ai compris qu’il suffisait d’écouter mon corps, j’essaie de travailler là dessus. C’est pas facile mais je fais des efforts. Du coup, j’essaie de devenir une adepte du « je mange donc je suis ».
    En tant que fraîche lectrice de ton blog, je tiens juste à te dire que tes recettes sont très souvent inspirantes et que tu arrives à montrer le côté bon et fun des légumes. Et ça c’est vraiment bien.
    A bientôt 🙂

    J'aime

  9. Pingback: Conclusion du défi sans gluten « soya & chocolat

  10. Pingback: 7 liens « soya & chocolat

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s