Entraînement : semaine du 6 février

Bonjour tout le monde!

Désolée pour le délai depuis mon dernier article. Je n’avais pas du tout prévu prendre mon temps avant de revenir bloguer mais toute mon énergie semblait m’avoir abandonné les deux derniers jours. Au lit à 20h30 le jour de la St-Valentin, franchement pas romantique…

Avant de passer au sujet du jour, je tiens à vous exprimer ma gratitude pour tous vos commentaires et vos encouragements. J’ai été complètement estomaquée par votre gentillesse et votre ouverture d’esprit. J’ai lu tous vos mots avec attention et chacun d’eux m’a fait chaud au coeur. Merci merci merci! Vous êtes vraiment une gang formidable! Lorsque j’en saurai plus sur l’origine de mes malaises, je vous tiendrai au courant.

Je n’ai pas encore pris ma décision finale concernant l’orientation du blogue mais, pour le moment, il m’est plus naturel de continuer à publier des recettes végétaliennes. Au cours des six dernières semaines, je n’ai fait qu’une seule recette végétarienne et le résultat ne m’a pas renversé. Ça ne me plaît pas de cuisiner avec des oeufs ou des produits laitiers. Lorsque j’en mange, ils ne sont pas intégrés à une recette mais plutôt dans leur forme originale. Bref, je n’apprendrai à personne à faire un oeuf crevé. Donc, pour le moment, pas de changement pour soya et chocolat. Si ça change, je mettrai une mise en garde au début de l’article.

Et, maintenant, il est plus que temps pour un retour sur mes entraînements de la semaine dernière. Ça passe vite sept jours! Dans quinze semaines, le demi-marathon ne sera plus qu’un beau (on espère) souvenir. Par la suite, il ne me restera plus qu’à doubler cette distance. Hum, oui, n’y pensons pas tout de suite voulez-vous? 42 kilomètres. 4-2 kilomètres. Oh boy, dans quoi me suis-je embarquée?

La semaine dernière, je discutais avec Geoff, un entraîneur de mon gym. Il ne court pas lui-même mais notre conversation m’a tout de même fait réaliser quelque chose de très important. Sa première question quand je lui ai raconté que j’envisageais de courir un marathon a été pour savoir si j’avais déjà couru cette distance. Quand je lui ai répondu que ma plus longue course avait été de 21 km, il m’a demandé comment je m’étais sentie. Comme c’était pendant le demi-marathon de Québec, entourée de centaines de coureurs sous un beau soleil d’été, j’ai pu lui répondre que je m’étais sentie vraiment bien. Toutefois, certaines de mes longues courses pendant l’entraînement avaient été vraiment pénibles.

Ce qui me fait peur dans l’entraînement qui m’attend pour le demi-marathon en mai et le marathon en octobre sont toutes les longues courses seules et aussi, le vent du large. Une de mes autres craintes vient du fait que ma plus longue course sera de 32 km selon le plan. C’est 10 km de moins que la course officielle. Je ne sais pas pour vous mais, pour moi, 10 KM c’est une longue distance à parcourir, surtout quand tu en as déjà 32 dans le corps…

Geoff m’a répondu que la distance, le vent et la solitude sont tous reliés au mental. Si je m’alimente et m’entraîne bien (en incorporant assez de journée de repos), mon corps suivra. Ma tête elle, c’est une autre histoire.

Après notre conversation, j’ai décidé que mon entraînement psychologique commençait dès ce moment. Durant ma course de 8 km qui a suivi, j’aurais pu me décourager à cause du vent mais j’ai décidé de pousser et d’être forte. Quel sentiment d’accomplissement après ma course!

J’espère que je pourrai continuer à être aussi forte tout au long de mon entraînement! Pour le moment, je me concentre sur le demi-marathon. Par la suite, il me restera quatre ou cinq mois pour travailler sur le marathon. Une chose à la fois comme on dit!

Semaine du 6 février 2012

Lundi 6 février

TBWO (Total Body Work-Out)

IMG_2655 (450x300)

Mardi 7 février

Course par intervalles (6 km)

  • 5 minutes de jogging (échauffement)
  • 5 fois 3 minutes de course rapide + 2 minutes de marche (25 minutes total)
  • 5 minutes de jogging (retour au calme)

Durant ces intervalles de trois minutes, j’essaie de maintenir un pas de 4min50/km à 5min10/km. Ça ralenti quand il vente fort mais je donne quand même tout ce que j’ai pendant 3 minutes.

Mercredi 8 février

Congé

Jeudi 2 février

Spinning (45 mins) et exercices de physiothérapie.

Vendredi 3 février

TBWO

IMG_2666 (450x300)

Samedi 4 février

Course Fartlek (5km)

  • 5 minutes de jogging (échauffement)
  • 10 fois 30 secondes de sprint + 1 minute de marche (15 minutes total)
  • 5 minutes de jogging (retour au calme)

Je crois que cette course est ma préférée! Pendant les intervalles de 30 secondes, j’essaie de passer sous les 4min30/km. Je n’en reviens pas que certains coureurs courent plus vite que ça pour des marathons complets! Incroyable!

IMG_2667 (450x300)

Dimanche 5 février

Longue course (9 km)

Pour le moment, c’est la seule course où j’essaie de ne pas marcher. Lorsque la distance augmentera à plus de 12 km, je devrai probablement marcher à quelques reprises. Je ne considère pas ça comme un échec du tout. Je n’essaie pas de me qualifier pour Boston, je veux simplement franchir la ligne d’arrivée. 😉

J’étais tellement heureuse de cette course qu’il en a fallu de peu pour que je ne me mette à pleurer en franchissant ma ligne d’arrivée fictive. Le fait que Steven soit avec moi m’a poussé à me dépasser pour garder un bon pas au retour puis à sprinter pour les derniers 500 mètres. Encore là, mon «sprint» n’est même pas aussi rapide que son jogging matinale mais, que voulez-vous, il a des années d’expérience dans le corps! Avec un bon pas comme celui-là, j’arriverai peut-être à faire un 10 km sous les 55 minutes la semaine prochaine. Ce serait un super accomplissement pour moi! Il faudrait que je retourne voir mes archives mais je ne pense pas que ce soit déjà arrivée…

J’ai finalisé mon plan d’entraînement pour le demi-marathon cette semaine alors je le mettrai en ligne dès que je trouverai comment joindre un tableau dans Windows Live. Je continuerai également de faire ces résumés d’entraînement à chaque semaine. Comme toujours, vous êtes invités à partager le votre dans les commentaires!

Avant de terminer, MERCI encore une fois pour votre gentillesse face à mon dernier article.  Vous êtes des amours! Votre amitié compte beaucoup pour moi. 🙂

Bonne journée!

Publicités

11 réflexions sur “Entraînement : semaine du 6 février

    • Ça s’appelle peut-être autrement mais je ne suis pas très connaisseuse dans la cuisson des oeufs. Je casse l’oeuf dans une poêle, je crève le jaune avec le bout de la spatule etj j’attends que ça cuise…

      J'aime

  1. Eyh! Tes 9km à 5’23/km, c’est super bon ça! Surtout au lendemain de ton fartleck! Tu vas voir, les intervalles du samedi vont vraiment te donner de la vitesse, alors que ceux du mardi vont te donner de l’endurance pour garder une bonne vitesse.
    En y allant progressivement comme tu le fais tu va t’améliorer graduellement mais avec force et maintien.
    Bonne chance pour la suite!

    J'aime

  2. Anonyme

    Je te trouve pas mal bonne avec tes entraînements ! J’ai commencé à courir l’année passée pendant quelques semaines, j’adorais ça et puis j’ai arrêté. C’est dur de trouver du temps avec les enfants. Mais je fais du zumba deux fois par semaine, ça défoule ! Je suis contente que le blogue reste végétalien 🙂

    J'aime

    • C’est certain que ça doit être plus compliqué de trouver le temps de s’entraîner avec des enfants. J’ai souvent l’impression que les mamans sont des Super Woman. Je ne sais vraiment pas comment vous faites pour tout caser dans une journée!

      J'aime

    • Je n’ai jamais couru l’hiver non plus. Juste un peu au début du printemps et je trouvais les plaques de glace franchement menaçantes. Je devais constamment arrêter pour marcher, c’est démoralisant!

      Heureusement, il ne devrait pas y avoir de neige à Melbourne, même en juin, juillet et août (leur hiver). 🙂

      J'aime

  3. Sonia B.

    Je te trouve très inspirante avec ton défi de demi, puis de marathon complet! J’ai commencé à faire de la course sur place dans mon salon ( je n’ai pas de tapis roulant…on fait ce que l’on peut!!). J’attends l’arrivé du beau temps pour m’essayer à l’extérieur! Ce sera une nouvelle expérience pour moi car je n’ai jamais fait de jogging….Lâche pas et prends une course à la fois, ne stresse pas trop en penssant trop loin 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s