Zéro déchet : produits écolos #5

tasses.jpg

Bonjour bonjour!

Aujourd’hui, on aborde la question des breuvages sous le thème zéro déchet (ou du moins, réduction de déchet). Des tasses aux bouteilles en passant par les cafetières et les pailles, tout y passe!

Après les sacs de plastique, les pailles, les bouteilles d’eau, les capsules de café et les tasses à usage unique sont les items qui font le moins de sens à mes yeux . C’est certainement pratique, mais la planète paye le prix. Ces objets existent tous en format durable et ré-utilisable. Suffit de se rappeler de les amener avec nous (ça devient un réflexe avec le temps, surtout si on se force à s’en passer quand on l’oublie. Pas de café le matin si vous oubliez votre tasse? Vous ne l’oublierez pas le lendemain. 😛 ).

Dans cet article, je vous présente ce que nous utilisons à la maison, mais je vous encourage à faire vos recherches. À une ou deux exceptions près, nous avions tous ces items bien avant notre virage zéro déchet donc certains sont en plastique. À refaire, je choisirais un autre matériel.

Les tasses ré-utilisables

À nous deux, Antonin et moi avons plusieurs types de tasses réutilisables. Puisqu’il aime bien aller se chercher un cappuccino au café du coin les jours où il travaille 12 heures, il a une Keep Cup, en plus de sa tasse de type thermos étanche (dans laquelle il trimballe sont café jusqu’au boulot) et d’une tasse David’s Tea pour le thé (un cadeau de ses parents il y a deux ans).

Personnellement, je ne bois des cappuccinos que lors de nos coffee dates en amoureux, donc je n’ai pas besoin d’une Keep Cup. Elles ne sont pas super étanches et ne gardent pas les breuvages chauds très longtemps, alors je n’ai aucun intérêt. J’utilise ma tasse à thé de Camellia-Sinensis pour traîner mon café maintenant. Je bois rarement du thé sur la route de toute façon alors pourquoi en avoir deux? Mon ancienne tasse à café en plastique ne conservent pas les breuvages chauds et n’est plus 100% étanche (clairement, le plastique n’était pas un choix très éclairé de ma part, mais ça fait 6 ans…). Je prépare mon café à la maison le matin et le bois en arrivant au travail. Celui qui est mis à la disposition des employés par l’entreprise n’est pas zéro déchet alors je préfère amener le mien.

Nous achetons notre thé en vrac chez David’s Tea (parce qu’il y en a un près de chez nous) et notre café équitable chez Café Rico. Nous amenons toujours nos propres contenants ou sacs. J’adore faire nos emplettes sur l’avenue Mont-Royal! Ça nous fait faire une belle petite marche en amoureux et ça encourage les commerçants locaux. Je sais que David’s Tea est une grosse chaîne, mais l’avenue Mont-Royal commence à faire vraiment pitié avec tous ses locaux vides… Si on peut en encourager quelques-uns, même les plus gros, ben au moins ils ont plus de chance de rester.

Pour faire notre café à la maison…

Nous avons quatre options. En fait, moi j’en ai deux, mon chum en a deux de plus. 😛 Dire qu’il ne buvait pas de café avant de me connaître, maintenant il aime ça encore plus que moi!

Personnellement, j’utilise notre cafetière italienne lorsque je suis seule, et la cafetière française (genre de Bodum, mais elle vient du Ikea) lorsque j’en fais pour nous deux (parce que le contenant est plus gros). J’utilise la cafetière italienne d’une manière totalement inorthodoxe. Je sais que, techniquement, c’est pour faire des espressos, mais je me fais des cafés réguliers avec. Je remplis le récipient d’eau, je mets 2 c. à soupe de café moulu dans le petit contenant, et hop, sur le feu! Ça prend 5 minutes et j’ai un délicieux café. Sérieusement, si vous voulez des cafés vite fait, bien fait, investissez 15-20$ dans l’une de ces deux cafetières. 🙂

Mon chum possède en plus une machine à espresso Breville (achetée usagée sur kijiji il y a deux ans pour 60$, score!) et une AeroPress (achetée chez Esquina en début d’année). Je préfère le café noir alors je n’ai pas vraiment d’intérêt à apprendre à me servir de la machine à espresso, mais l’AeroPress va être vraiment pratique en voyage! En Scandinavie l’année dernière (mes articles sur Stockholm et Oslo, pour les intéressés), un cappuccino coûtait 8,50$ CAD. Ça arrivait qu’on s’en partage un à deux pour le plaisir, mais ce n’était clairement pas quelque chose qu’on pouvait se permettre tous les jours. Nous utilisions les trucs disponibles dans nos airbnb, mais ça signifiait qu’il fallait apprendre une nouvelle méthode pour faire du café dans chacune des villes (et, à Berlin, la cafetière était tellement sale qu’on ne voulait tout simplement pas y toucher). Cette année, nous amènerons l’AeroPress en voyage avec nous. Ça prend peu de place, c’est léger, et ça nous assurera d’avoir notre dose de caféine quotidiennement pour pas cher.

bouteilles d'eau

Les bouteilles ré-utilisables

Nous n’achetons jamais d’eau embouteillée, et je refuse également d’en boire chez les autres. La seule exception c’est si on est en voyage dans un pays où l’eau du robinet est déconseillée pour les touristes. À ce moment-là, on choisit la plus grosse bouteille disponible et on remplit nos propres bouteilles au fur et à mesure (c’est ce que nous avons fait au Nicaragua en 2015 et au Mexique en 2016). Antonin a une bouteille avec filtre qui est supposée rendre potable même de l’eau de marécage, mais je suis vraiment sceptique ahah! Je préfère ne pas prendre de chance en voyage.

Bref, j’ai une bouteille de plastique au boulot (achetée il y a des années) et une petite bouteille S’well (cadeau de mon chum pour mon anniversaire) que je traîne au gym, au marché, en voyage, etc. J’aime beaucoup le petit format parce qu’il se place facilement dans une sacoche. Mon chum a une bouteille en verre au boulot, une en plastique pour la maison et son truc avec filtre pour les voyages.

Le plastique ne serait plus mon premier choix c’est certain, mais tant que ce n’est pas pour des trucs chauds, on va continuer de les utiliser jusqu’à la fin de leur vie. Le verre c’est génial, mais c’est lourd et assez fragile. Si vous vouliez investir dans une bouteille réutilisable, je vous conseillerais quelque chose en acier inoxydable. En plus d’être léger et résistant, ça peut souvent garder les breuvages chauds ou froids pendant des heures. C’est vraiment pratique!

pailles

Les pailles

Pour en finir avec les breuvages, parlons de pailles! Les pailles de plastique, c’est un très gros fléau. C’est léger et petit, alors ça se ramasse un peu partout dans la nature (surtout dans les cours d’eau et les océans), ça ne se décompose jamais et ça représente un réel danger pour les animaux marins. J’ai pris l’habitude de demander mes breuvages sans paille au resto, mais ça devrait être l’inverse. Les gens qui veulent absolument une paille dans leur verre devrait avoir à le demander… Peut-être un jour?!

C’est quand même rare que je boive autre chose que de l’eau ou du café au resto alors je n’ai pas à le mentionner si souvent. Par contre, à la maison, je bois mon eau chaude citronnée tous les matins avec une paille pour préserver l’émaille de mes dents, et je m’en sers aussi pour boire mes cafés glacés et mes smoothies. Ma mère m’a offert un ensemble de pailles de verre Glass Dharma il y a plusieurs années (5 ans?) et je les aime toujours autant. J’ai une 7mm, une 12mm et une petite brosse pour les laver.

Antonin n’aime pas le feeling de boire avec une paille de verre alors il s’est procuré une paille en acier inoxydable chez Biothentique. Il y en a même en bamboo! Bref, ce n’est pas les options qui manquent!

S’il vous arrive souvent d’acheter un smoothie pour emporter, pourquoi ne pas traîner votre pot masson avec une paille réutilisable? Je suis certaine que le commerçant ne verra pas d’objection à vous verser votre breuvage dans votre propre contenant.

***

Voilà qui fait le tour de tout nos accessoires à breuvages!

N’hésitez pas à me laisser vos questions dans les commentaires plus bas! Je me ferai un plaisir d’y répondre! 🙂

Bonne journée!

alexe

Publicités

2 réflexions sur “Zéro déchet : produits écolos #5

  1. Bravo ! A bord de notre bateau même si on est au chantier actuellement on fait notre maximum pour réduire les déchets ! Ici aux Seychelles c est complexe , les gens sont loin de ça
    On les fait rire a faire les courses avec nos sacs

    Aimé par 1 personne

    • Oh wow! J’ai des images de paradis ensoleillé en lisant ton commentaire! Antonin et moi avons aussi l’intention d’amener nos sacs réutilisables en voyage le mois prochain, même si on va aussi lâcher prise sur bien des trucs j’ai l’impression…

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s