Les domatokeftedes de Marie-Michèle

Bonjour tout le monde!

J’ai bien peur qu’avec la qualité des articles et des recettes que je vous présente en mon absence, vous ne vouliez plus de moi à mon retour! Il va falloir que je travaille ma créativité la semaine prochaine…

Aujourd’hui, j’ai la chance de vous présenter non pas une mais deux recettes d’une fidèle lectrice de soya et chocolat. Lorsque j’ai lancé le blogue au début de 2010, ma soeur a eu la gentillesse de publier un lien sur sa page Facebook. Depuis, plusieurs de ses amies suivent le blogue et concoctent certaines de mes recettes lors de leur potlucks! Je suis toujours extrêmement honorée lorsque ma soeurette me revient avec des anecdotes de qui à essayé quoi. 🙂

De ce fait, Marie-Michèle, une bonne amie de ma soeur, est probablement l’une de mes plus anciennes lectrices. C’est donc avec un grand plaisir que je lui cède la place aujourd’hui!

***

D’abord, je tiens à remercier Alexe pour cette bonne idée de publier des messages provenant d’invités sur son blogue! Je me trouve tout à fait choyée d’avoir la chance de m’improviser blogueuse le temps d’un article, et de publier celui-ci sur mon blogue préféré. 😉

Vous pouvez donc vous douter que choisir le sujet du billet ne fut pas chose facile.
Quelle recette allais-je bien pouvoir présenter à ses fidèles lecteurs? J’ai finalement choisi de vous présenter deux recettes (on peut ici voir ma grande difficulté à faire un choix) qui font grandement plaisir à mes papilles.

La première, provenant du populaire Ricardo, est une adaptation d’un met de la cuisine grecque. J’ai eu la chance de visiter la Grèce il y a quelques années et j’ai adoré leur gastronomie, simple et goûteuse.

Galettes de tomates

recette des domatokeftedes (pour ceux qui se risquent à la
prononciation originale!) de Ricardo

Ingrédients :

  • 1 boîte de 798 ml (28 oz) de tomates en dés
  • 1/2 tasse de farine tout usage non blanchie (de la chapelure pour moi)
  • 1 c. à thé de poudre à pâte
  • 1/4 tasse de tomates séchées dans l’huile, égouttées et hachées finement
  • 4 oignons verts, hachés finement
  • 1/2 tasse de persil plat ciselé (j’en ai peut-être mis un peu plus que la recette originale)
  • 2 c. à soupe de menthe fraîche ciselée
  • 3 gousses d’ail, hachées finement (de la fleur d’ail pour moi)
  • 1/4 c. à thé de flocons de piment fort broyés
  • 1/4 tasse d’huile d’olive (beaucoup moins pour moi!)
  • Sel et poivre
  • Yogourt nature et quartiers de citron, pour accompagner

Préparation :

1. Couvrez une plaque de cuisson de papier absorbant. Réservez.

2. Dans un tamis, égouttez les tomates en dés en les pressant bien. (Étape essentielle pour faciliter la cuisson!)

3. Dans un bol, mélangez la farine et la poudre à pâte. Réservez.

image

4. Dans un autre bol, mélangez les tomates égouttées avec le reste des ingrédients à l’exception de l’huile. Incorporez le mélange de farine. Salez et poivrez.

image

5. Avec les mains, façonnez des galettes avec environ 30 ml (2 c. à soupe) de préparation pour chacune. Il faut bien les presser, afin qu’elles soient « fermes ».

image

6. Dans une grande poêle antiadhésive, chauffez l’huile. Faites frire les galettes à feu moyen environ 2 minutes de chaque côté. (Compte tenu du fait que j’ai grandement diminué la quantité d’huile d’olive demandée, l’étape de friture a quelque peu été escamotée! Je les ai plutôt fait rôtir de chaque côté).

7. Égouttez sur la plaque. Servez avec des quartiers de citron et du yogourt nature.

image

Il ne reste plus qu’à déguster! C’est tout simplement délicieux. On peut les servir en entrée ou bien en accompagnement. J’ai également pensé les transformer en végé-burger! Je crois que ce pourrait être bien intéressant. Si certains d’entre vous l’essaient, je suis bien curieuse de savoir le résultat!

Laissons maintenant place à la seconde recette (pour laquelle je n’ai pas de photo! Vous m’en voyez bien désolée.) J’ai dégusté ce breuvage pour la première fois chez une amie, lorsque j’avais à peine 8 ou 9 ans. Un breuvage chaud, tout à fait délicieux!

imageimageimage

 

 

 

(source de l’image 1, image 2, image 3)

Thé indien

Ingrédients :

  • Même quantité d’eau et de lait (exemple : 4 tasses/ 4 tasses) *voir notes
  • Thé noir : 2 cuillères à thé ou 2 sachets
  • ½ cuillère à thé de cardamome
  • 9 clous de girofles
  • 5 grosses « salières » de cannelle
  • Le bout d’une cuillère à thé de fenouil en grains

Préparation :

  1. Chauffez le tout jusqu’à frémissement.
  2. Éteignez le feu.
  3. Laissez reposer plus ou moins une dizaine de minutes.
  4. Dégustez!

Notes :  Vous pouvez choisir le type de lait qui vous plaît! Lait de soya, d’amande ou
régulier.

Avec le printemps qui pointe le bout de son nez, c’est peut-être moins tentant… Par
contre, je vous conseille fortement de la mettre dans vos breuvages à essayer pour les soirées plus fraîches!

Alexe, j’espère que tu profites bien de ton voyage!!!

Bonne journée à tous !

Marie-M.,

Une amie de la sœur d’Alexe et une fidèle lectrice de soya & chocolat.

PS. Je termine avec une photo de moi. Si vous êtes aussi curieux que moi, j’aime bien voir la binette derrière un nom ! La photo a été prise en Islande, à l’été 2010.

image

***

Un gros merci à Marie-Michèle d’avoir bien voulu me donner un coup de main lors de mes vacances! On recommence quand tu veux! 🙂

À très bientôt gang!

Publicités

16 réflexions sur “Les domatokeftedes de Marie-Michèle

  1. Marie-Michèle, j’attendais ta publication avec impatience! 😀
    Je peux témoigner de l’excellent goût des galettes de tomates, car Marie-Michèle les a cuisinées lors d’un récent souper entre amis. Elles sont délicieuses et même nos amis garçons un tantinet réticent à manger santé ont vraiment, mais vraiment apprécié les domatokeftedes!
    Très bonne photo, en passant! 🙂

    J'aime

  2. Mmm… ça a l’air trop yummy ces petites galettes pleines de persil ! Et puis les couleurs sont vraiment trop jolies pour y résister…
    Ah, et le fameux chaï, je ne m’en passerais pas non plus… Réconfortant en hiver quand on le boit brûlant, mais désaltérant en été façon thé frappé, je dois avoir mille manières de le faire, mais j’aime toujours autant ça ! 🙂

    J'aime

  3. Charlotte

    Mioum, ces petites galettes à la tomate sont toutes belles et je soupçonne qu’elles sont bonnes en plus. Et j’arrive même à prononcer le nom sans m’entortiller la langue…!

    J'aime

  4. Jessica Eagle

    Marie-Michèle, tes domatok…oufff…quel mot…ou plutôt galettes de tomates semblent terriblement délicieuses. Avec la récolte de mon potager dans les semaines à venir, ta recette sera à mon menu, sois en assurée.
    Encore une fois, vraiment intéressant cet article 🙂 Il n’y a aucun doute, Alexe, tu as su nous divertir et laisser entre de bonnes mains lors de ton absence. J’espère que tout va bien pour toi dans ton escapade. J’ai bien hâte de lire la suite de tes péripéties.

    J'aime

  5. Ginette

    J’ai essayé, c’était bon, mais je mettrais moins d’herbes la prochaine fois pour que la galette de tomates ait un peu plus de consistance!

    J'aime

    • Marie-M.

      Oh vraiment ? Est-ce que vous avez respecté la quantité proposée par la recette originale ? Ou davantage ?

      Cela étant dit, pour les autres lecteurs qui auraient envie d’essayer la recette, c’est peut-être préférable de respecter la quantité de persil ! J’en ai mis davantage dans ma recette, mais c’est possible que cela ne soit pas aidant pour la consistance… !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s