Leaving On A Jet Plane

Hey there,

Au moment où vous lisez ces lignes, je suis probablement quelque part au-dessus du Pacifique, entre Melbourne et Montréal. Je repousse l’écriture de cet article depuis tellement longtemps, comme si ne pas l’écrire rendait la chose moins réelle.

Il y a des secrets qui sont agréables à partager et d’autres dont on se passerait bien. Toutefois, comme l’écriture de mon blogue rend ma vie sensiblement publique (petit publique mais quand même), il y a des trucs que je ne peux pas vous cacher. En tout cas pas pour bien longtemps.

Alors voilà, en noir sur blanc : je reviens à Montréal de façon définitive cette fin de semaine.

Steven et moi avons rompu aux environs de Pâques. Comme vous avez pu le voir sur le blogue, nous nous entendons encore très bien et habitons toujours ensemble. C’est une décision qui n’a pas été facile à prendre comme vous pouvez l’imaginer et, bien que je sois généralement très ouverte à n’importe quelle question, je n’entrerai pas dans les détails dans ce cas-ci puisque qu’il n’y a pas que ma petite personne de concernée.

J’ai donc laissé mon emploi au South Pacific Health Club une fois que les six mois permis par mon Visa ont été écoulés.

J’ai eu le coeur gros en quittant le gym. Plusieurs clients sont venus me saluer la journée de mon départ et mes collègues ont tous essayé de me convaincre de rester (c’est impossible pour moi car je n’ai pas les qualifications requises pour être sponsorisée). Je n’en reviens pas encore de la chance que j’ai eu de dénicher cet emploi dès mon arrivée! J’ai dû remercier mon boss au moins 10 fois dans la dernière semaine de m’avoir engagé malgré mon anglais moyen. Grâce à lui, j’en ai appris des tonnes sur le service client et mon niveau d’anglais s’est grandement amélioré!

J’étais vraiment désolée de devoir quitter après une si courte période mais Paul m’a rassuré en disant que, dans l’industrie, six mois c’est une éternité! Je suis heureuse d’être partie en bons termes. On ne sait jamais, ils ouvriront peut-être un jour un club à Montréal (j’ai tenté de convaincre Con, le proprio, sans succès…).

Après avoir fait mes adieux à mes collègues, je suis partie à Uluru histoire de voir un peu de pays avant de remettre le cap vers l’Amérique.

IMG_4270 (450x338)

Comme je vous l’ai dit à mon retour, ce voyage m’a fait un bien immense. Je suis beaucoup plus sereine et je suis maintenant prête à affronter mon retour au pays.

Les deux dernières semaines ont été chargées autant en émotions qu’en activités. C’était la course pour compléter ma formation de premiers soins, mon cours d’entraîneuse personnelle et voir tout le monde une dernière fois. J’ai heureusement pu revoir la famille de Steven et mes amis dimanche dernier. Nous avons dû virailler aux quatre coins de la ville mais je peux maintenant partir avec l’esprit tranquille.

Désolée pour le manque de nouvelles recettes mais, au cours des dernières semaines, je m’étais donnée comme mission de refaire toutes les recettes préférées de Steven avant mon départ. On a mangé des burritos végétariens (4 soirs!), des légumes au cari, mon stir fry, son stir fry, une pizza sans tracas, des nachos maison, du pain aux bananes sans gluten et de l’humus à l’ail rôti en quantité industrielle!

Et, maintenant, je suis dans l’avion. Nous serons bientôt à nouveau sur le même continent (du moins pour les Québécois). Il me semble quand ça fait des années que je vous ai annoncé mon départ pour l’Australie mais ça ne fait même pas encore 9 mois…

Depuis mon arrivée le 24 septembre 2011, je n’ai pas regretté ma décision de déménager et de rejoindre Steven une seule seconde. Si c’était à refaire, j’embarquerais à nouveau dans cet avion sans aucune hésitation. Les gens que j’ai rencontrés et les endroits que j’ai visités resteront à jamais gravés dans ma mémoire. Pour le moment, ça fait trop mal d’y penser mais je sais que, bientôt, ils prendront la douceur des souvenirs lointains.

Merci d’avoir voyagé de l’autre côté de la planète avec moi gang. Je vous retrouve en Amérique très bientôt!

See ya!

Publicités

43 réflexions sur “Leaving On A Jet Plane

  1. maayotte

    Wow! Tu es courageuse de partager tout ça avec nous. Pour avoir moi-même vécu l’autre côté de la terre pendant 8 ans (Asie), je comprends la sensation du retour à la maison. Bienvenue chez toi!

    J'aime

  2. Aurore

    C’est très courageux à toi d’écrire tout cela et c’est une belle marque de confiance que tu nous apportes. Merci à toi 🙂 Et bon retour at home en espérant que plein de bonnes choses t’arrivent!

    J'aime

  3. Dom

    Désolé d’apprendre ta rupture. je suis passé par là en septembre dernier et je sais que même si l’entente reste bonne entre vous deux, ça reste douloureux.

    Prends soin de toi 🙂

    Dom xx

    J'aime

  4. Anonyme

    J’ai juste envie de te faire un gros calin et te dire que je comprend tellement bien ce que tu vis.. oui tu rentre chez toi parmis les tiens mais je comprend la douleur de laisser derriere sois une vie que l’on pensait notre .. Bon courage ma belle!!! J’Adore ton blog.. tu nous fais decouvrir des recette vraiment super mais egalement une Amazing personne … Take Care!! xxX

    J'aime

  5. Wow, quelle nouvelle à Alex. Tu as bien gardé le secret, car je ne m’y attendais vraiment pas. Ça ne doit pas être facile, ce départ… c’est jamais facile, il me semble, mais quand même…

    Sur une note plus légère, j’espère que ton vol s’est bien passé =/

    J'aime

    • Merci Babette! Mes vols se sont bien passés. J’ai réussi à dormir une bonne partie du vol entre L.A. et Montréal donc j’ai pu rester éveillée samedi et vaincre le décalage horaire. Le plus important : mes baggages m’ont suivi jusqu’au bout! 🙂

      J'aime

  6. Kim

    Les mots me manquent, mais je tiens à te dire que je suis là pour toi virtuellement. Je t’envoie des ++++ et te souhaite un bon retour. Kim xxxx

    J'aime

  7. Charlotte

    Ton honnêteté me surprend et m’impressionne. En tout cas, tu sembles avoir pris une décision mûrement réfléchie et je pense que tu fais ce qu’il y a de mieux pour toi. Bon retour à Montréal!

    J'aime

    • Merci Charlotte! J’aimais mieux en parler maintenant plutôt que de voir des questions surgir dans quelques semaines vu mon nouveau statut de Montréalaise permanente… Quoique, je suis chanceuse, j’ai des lecteurs et lectrices merveilleux qui ne posent jamais de questions indiscrètes. 🙂

      J'aime

  8. Oh! Je suis flabergastée! J’étais à mille lieux de me douter de cette rupture.Steven et toi restez en bon terme tout de même. Ainsi va la vie parfois quand on prend de telle décision. Je te souhaite une retour-réconfort auprès des tiens. Et je te remercie pour ces mois fabuleux à te lire et à en apprendre sur la contrée australienne. xx

    J'aime

    • Merci Julie! Le plaisir a été pour moi! L’Australie est sans conteste un des plus beau pays du monde à mes yeux. Et Melbourne est l’une des seules villes où je me verrais vivre en dehors de Montréal (et New York ;)).

      J'aime

  9. Ouf! Une séparation n’est jamais facile et partir d’un endroit où on s’est attaché à plein de gens, doit accentuer ta peine. Je compatis. Reviens nous en force! Et si tu as des recettes de smooties, je suis preneuse. Je tenté quelques essaies, mais ne trouve rien de soutenant.

    Allez, bon retour et gros bisous! xxx

    J'aime

    • Merci Anne!

      Pour des smoothies soutenant, ajoutes des avocat, des bananes, du beurre de noix ou de la poudre de protéine. Pas tous en même temps car tu seras pleine après trois gorgées… 😉

      J’ai quelques recettes dans ma page recettes!

      J'aime

  10. Bon retour à Qc!
    tu as bien fait de faire le saut, tu te serais p-e demandé toute ta vie si c’était le bon gars… et quelle belle expérience: une vraie vie d’Australienne pour qqmois! CHanceuse!

    J'aime

    • Merci Marie-Claude!

      Quand j’ai pris la décision de partir, je me suis dis la même chose. Les chances que je regrette d’avoir tenté le coup étaient minces par rapport à aux regrets que j’aurais eu si je n’étais jamais parti. Je préfère vivre avec des «oh well» plutôt que des «what if…». 🙂

      J'aime

  11. sabrina

    Bon bien je crois que comme tout le monde je suis sous le choc pour la rupture…Mais je suis contente que tu sois sereine par rapport a tout ça…Gros câlins virtuels! Bon retour au pays et bonne chance a montréal avec les manifs…Prends bien soins de toi

    J'aime

  12. pigut

    Je triche un peu parce que tu es déjà rentrée depuis quelques semaines, mais je voulais te dire « bon retour » et j’adore ton esprit si positif ! Bravo pour avoir tenté et vécu à fond cette expérience et c’est toujours aussi agréable pour moi te suivre… même à travers le monde !

    J'aime

  13. Coucou Alexe, je manque régulièrement de temps pour lire mes blogs préférés, mais dès que j’ai un peu de temps je reviens lire mes blogounets que j’apprécie dont tu fais partie donc me voilà avec un certain retard sur ce post. Je suis contente que tu aies gagné en sérénité et que tu restes sur les parties les plus positives de ce voyage. Tu es une chic fille Alexe, je te souhaite plein de bonnes choses pour la suite 🙂
    Bisous !

    J'aime

  14. Pingback: Bonne année! « soya & chocolat

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s