Jus + Camelback = moisissure (irk!)

Bonsoir!

Je remets présentement en question mon rêve d’aller vivre dans un pays chaud un jour. Trois jours de canicule et je suis déjà au bout du rouleau. L’eau me dégoutte dans le dos alors que je suis simplement assise sur mon sofa à vous écrire ces quelques lignes… Horrible.

Entraînement pour le demi-marathon

Mon seul et unique truc pour s’entraîner par une telle chaleur? Y aller tôt tôt tôt. Ah, et amené beaucoup beaucoup d’eau! Je suis partie vers 6h45 et, vers 8h, j’ai dû couper court à ma course et revenir vers l’appartement. Peu importe la quantité d’eau+jus que je consommais, j’avais constamment l’impression d’être déshydratée.

En passant, je ne suis pas certaine que les Camelback sont faits pour contenir du jus puisque l’intérieur du tube a moisi par endroits suite à ma dernière expérience. J’ai réussi à tout déloger à l’aide d’un cintre mais beurk! Cette fois-ci, j’ai décidé de le laisser tremper toute la journée histoire de bien diluer les potentiels restants de jus. J’espère que ça va fonctionner!

Ce matin, j’ai complété 12,3 km en 1h15. Je ne pourrai pas courir ce week-end à cause de mon cours Fida. Samedi dernier, notre prof nous a averti que nous ferions de la musculation tout en ajoutant «pas de jogging avant le cours» en me jetant un regard entendu. Ok boss! 😉

Coin bouffe

Mes boules d’énergie pré-course :

IMG_4919 (450x300)

C’est formidable d’avoir trouvé un truc qui me donne l’énergie nécessaire pour courir sans peser lourd dans mon estomac!

Mon nouveau déjeuner préféré : pouding de soya, poire, bleuets, banane et beurre choco-peanut PB& Co (je ne crois pas racheter ce beurre de peanut à l’avenir, je perds tout sens de la mesure quand ma cuillère tombe dans le pot…)

Pour dîner, je me suis fait un sandwich (pain maison) avec du faux fromage à la crème, du pesto végétalien aux noix de Grenoble, des tomates et de l’avocat. Trop trop bon!

IMG_4926 (450x300)

Tofu-crème

Je n’ai jamais mangé de fromage à la crème ailleurs que dans un gâteau au fromage mais je voulais quand même tenter de créer un truc similaire en version végétalienne. Le but final est d’en faire un gâteau au faux fromage mais c’est quand même très bon en sandwich avec du pesto végétalien au noix de Grenoble. Tout seul, ça n’a pas tellement de goût.

Ingrédients :

  • 1/2 brique de tofu mou
  • 1/4 de tasse de noix de cajou natures
  • 1/4 de tasse de lait de soya (plus ou moins)
  • 1/2 c. à soupe de levure nutritionnelle (optionnelle)
  • 1 c. à soupe de sirop d’érable
  • 1/2 de c. à thé de sel

Préparation :

  1. Mettez tous les ingrédients, sauf le lait, dans le robot culinaire.
  2. Activez le robot jusqu’à ce que le tofu et les noix soient pratiquement en poudre.
  3. Ajoutez le lait graduellement. Vous aurez besoin de plus ou moins de lait selon la quantité d’eau emmagasinée dans votre tofu. Ajoutez-en jusqu’à l’obtention d’une belle texture lisse.
  4. Versez dans un plat hermétique et réfrigérez!

IMG_4929 (450x300)

Même dessert qu’hier!

IMG_4932 (450x300)

Mes collations d’après-midi : quelques craquelins de riz et une barre multigrains au beurre d’arachide.

Pour souper, j’avais tous les ingrédients nécessaires pour faire un poivron farci au quinoa et aux haricots noirs mais je n’avais pas le goût d’allumer mon petit four… Résultat? J’ai fait la farce en y ajoutant des morceaux de poivron et j’ai déposé le tout sur un lit d’épinards. Délicieux!

IMG_4937 (450x300)

Pour dessert, j’ai essayé de me refroidir avec une sucette glacée maison : sans succès. Je ne suis pas convaincu du résultat. Ce n’est pas assez sucré à mon goût.

IMG_4942 (450x300)

J’ai utilisé :

  • 150 g de tofu soyeux à la mangue
  • 1 t. de fraises congelées
  • 1/2 t. de lait de soya
  • 1/2 t. de bleuets congelés

J’ai combiné les trois premiers ingrédients dans mon mélangeur puis j’ai ajouté les bleuets entiers avant de tout verser dans 6 moules à popsicles.

IMG_4945 (450x300)

Le jury n’a pas encore donné son verdict… Je me cherche des goûteurs!

Ce soir, je continue mon marathon de films de filles avec Young Victoria. J’essaie de tous les voir avant le retour du Copain histoire de ne pas lui faire subir cette torture!

Bonne nuit!

Publicités

9 réflexions sur “Jus + Camelback = moisissure (irk!)

  1. Tu m’impressionnes, courir 12 kilomètres par une chaleur pareille! Moi, j’ai même délaissé mon vélo cette semaine tellement il fait chaud quand je sors du bureau à 17 h, en plein cœur du centre-ville.

    Ton sandwich et ton souper ont l’air super bons!

    J'aime

    • J’ai couru avant qu’il ne se mette à faire vraiment chaud et j’ai spécialement choisie la piste cyclable de l’Île des Soeurs car elle est ombragée à environ 85%. Je n’aurais jamais pu faire 12 km sur le bord du fleuve, même à 7h du matin!

      J’espère que la pluie qu’ils prévoient pour aujourd’hui va faire tomber l’humidité un peu!

      J'aime

  2. el

    C’est sûr qu’il n’est pas conseillé de mettre autre chose que de l’eau dans un Camelback. Il est aussi très important de le faire sécher comme il faut, idéalement toujours le laissé suspendu quelque part quand tu ne l’utilises plus.
    Je te souhaite bonne chance pour ton entraînement du demi des Deux Rives. Pour la 3ème année je ferai le marathon. J’adore le circuit qui n’est vraiment pas ennuyeux. Si tu veux des conseils, je peux t’aider! Le premier: prépares-toi à courir aussi dans des côtes!

    J'aime

    • Pour vrai? Pas de jus dans un Camelback? Comment faire pour les longues courses? Est-ce que ce serait mieux avec une boisson pour sportifs diluée genre Gatorade?

      Merci pour tes encouragements! Félicitations pour ton marathon, wow, je ne sais pas si je serai capable de me rendre là un jour! Je suis prête à prendre tous les conseils que tu peux me donner! Une question pour commencer, est-ce que tu fais des étirements dynamiques avant ta course et des étirements après? merci! 🙂

      J'aime

      • el

        En fait, pour les sorties longues tu peux prendre des jujubes Cliff ou des gels Cliff, mais ne mets jamais autre chose que de l’eau dans ton Camelback. Pour le gatorade, oui, il faut toujours le diluer avec de l’eau. J’hallucine quand je vois des jeunes enfants boire ça, c’est aussi pire sinon plus que les sodas …
        Avant un marathon je me réchauffe très peu: un 42, 2km ne se court pas comme un 10km! Je fais un léger jog pour réveiller les muscles et me relaxer surtout! Pour un demi, je peux faire un petit jog de 10 à 15 minutes et ensuite je fais des exercices de chevilles, des « tapes fesses », « genoux hauts », tous les gugus d’athlé!
        Après c’est sûr que je fais plein d’étirements et je garde longtemps les positions parce que ça fait extrêmement du bien en plus de prévenir les courbatures. Il faut aussi beaucoup boire, encore pour prévenir les courbatures. Un truc le fun : je me couche sur le dos face à un mur et je mets mes jambes en l’air, ça ça relaxe!

        J'aime

      • C’est vraiment dommage pour le Camelback, ça avait tellement bien été avec mon expérience eau+jus! Je ne veux pas être obligé d’arrêter de courir pour manger un jujube ou un gel… Je n’ai bu qu’une seule gorgée de Gatorade dans ma vie et je n’ai pas apprécié du tout. Ça goûte vraiment chimique. En général, je ne bois jamais de jus ou de boissons sucrées. J’aime mieux manger mes calories que les boires!

        Des recherches récentes ont prouvé que les étirements après un entraînement n’empêchent en rien l’apparition de courbatures. Il faudrait attendre au moins 24 heures après un exercice pour étirer le muscle solicité. Je ne suis pas trop certaine d’y croire. Je m’entraîne depuis 5 ans et je me suis toujours étirée, résultat : aucune blessure. Depuis 3 semaines, j’ai cessé de m’étirer après mes séances d’entraînements et j’ai continuellement mal à la hanche ou à la cheville… Je pense bien reprendre mon ancienne méthode!

        Merci beaucoup pour tous tes conseils! 🙂

        J'aime

  3. Caroline

    Salut Alexe!

    J’ai vu que tu avais des boules énergie pré-course. Tu les as achetées ou tu les faits? En tout cas, elles ont l’air bonnes!
    Mmmmm…

    J'aime

  4. Pingback: Un peu de jazz « soya & chocolat

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s