Trois semaines sans télé

Bonsoir!

Avant de vous dire comment se passe mon défi sans télé, je voulais partager ceci avec vous :

IMG_0625 (450x300)

Et oui, j’ai complété ma formation de spinning dimanche dernier! Mon prof de spinning a dit qu’il me laisserait faire deux chansons au derniers cours vendredi. J’ai vraiment hâte! J’adore enseigner et j’ADORE le spinning alors, les deux en même temps, c’est le nirvana! J’ai hâte de me trouver des volontaires pour me pratiquer cet été. Des intéressés?

Défi sans télé

watching-tv

(source de l’image)

Le 25 mai dernier, je me suis mise au défi d’arrêter de regarder la télé sans vraiment l’écouter. Un petit rappel des «règles» que je m’étais fixées ;

  • Un seul média à la fois : Si je blogue, je blogue, si je navigue sur le Web, je navigue sur le Web, si je regarde la télé, je regarde la télé, etc. Un seul truc d’ouvert à la fois.

  • Je n’écouterai que les émissions qui me plaisent vraiment : Il y en a vraiment pour tous les goûts de nos jours, ça ne signifie par qu’elles soient toutes intéressantes pour moi. Il faudrait que je fasse preuve d’un peu plus de jugement dans mon choix…

  • Films > TV : Si j’ai envie de passer la soirée devant le téléviseur, je marcherai jusqu’au club vidéo pour choisir un film qui m’intéresse réellement (attention, surdose de films de filles en perspective!).

Mes émissions préférées faisant toutes relâche pendant la saison estivale, je n’allume le téléviseur que pour écouter des films loués au club vidéo. Généralement, j’en loue un par semaine, parfois deux.

Ce que ça m’a permit de faire :

  • Mettre plus de temps sur le blogue.
  • Prendre le temps de lire des livres.
  • Me coucher plus tôt et donc avoir plus d’énergie pour mes entraînements matinaux.

Le revers de la médaille :

Bien que j’apprécie grandement avoir pris mes distances face au petit écran, je suis malheureusement loin d’avoir tout débranché. Je suis constamment fixée à mon écran d’ordinateur. J’éprouve beaucoup de plaisir à lire des blogues mais je crois que j’y passe un peu beaucoup trop de temps.

Mon problème vient surtout du fait que je déteste manger seule dans ma cuisine alors je mange généralement devant mon ordi pour surfer sur le Web. On dirait que ça me tient compagnie.

Lorsque j’étais enfant, nous prenions toujours nos repas en famille. On se racontait nos journées autour d’un bon repas préparé par ma mère (mon papa s’occupait des déjeuners). Lorsque j’ai quitté le nid familiale, on dirait que j’ai voulu recréer ce sentiment de convivialité en allumant la télé. Au collège, j’attendais toujours que Flash commence pour manger. C’est comme si les animateurs me racontaient leur journée finalement…

Bref, impossible pour moi de manger seule attablée à ma petite table de cuisine, je trouve ça beaucoup trop déprimant. Le problème est que j’arrive difficilement à décrocher de ma lecture une fois le repas terminé. De là le nombre incroyable d’heures que je passe sur Internet.

C’est là que vous entrez en scène, j’ai besoin de vos trucs! Je ne dois pas être la seule personne au monde à vivre seule (en passant, je vis en colocation mais ma coloc et moi n’avons pas du tout le même horaire). Ou vous avez peut-être déjà vécu une situation similaire et vous aviez développé des trucs?

Mangez vous seul(e) à la table? Avez-vous besoin d’une distraction? Avez-vous des idées pour m’aider à diminuer le nombre d’heure que je passe devant l’ordinateur?

Merci d’avance!

Bonne soirée!

14 réflexions sur “Trois semaines sans télé

  1. Mademoiselle B

    Je suis seule chez moi aussi. Soit je mange en écoutant l’émission «Un souper presque parfait», soit je mange devant mon ordinateur. Bref, j’ai le même problème que toi!

    Je pense que mettre de la musique en mangeant pourrait nous aider à décrocher de l’ordi. Aussi, avec le beau temps, c’est l’occasion de manger sur le balcon (sans l’ordi, évidemment). J’ai la chance d’avoir une vue imprenable sur le fleuve Saint-Laurent et le Vieux-Québec, je suis assurée que ces vues me tiendront merveilleusement bien compagnie. Sinon, bah je reviens au truc de la musique.

    Je n’ai plus d’idées!

    J'aime

  2. M.

    J’ai grandi comme toi, on se racontait nos journées et on jasait. La solution pour moi, c’est de planifier ce que je vais faire tout de suite après souper (généralement, la vaisselle!). Sinon, je me trouve un truc vraiment intéressant à faire après le souper (genre cuisiner un dessert décadent). Je lis un livre plutôt que d’ouvrir l’ordi pendant que je mange (et aussi quand je cherche quelque chose à faire).

    Un autre truc, c’est de me donner des objectifs clairs quand je vais sur le web (du type : répondre à mes emails, ou lire des blogues pour X minutes – mets une alarme – ou encore fouiller pour trouver réponse à UNE question précise – encore la, c’est idéal de se donner un temps limite). Tout ça, avec beaucoup de discipline, permet de diminuer énormément le temps passé devant son ordi, qui n’est finalement pas productif généralement (dans mon cas au moins). Je lisais aussi un truc l’autre jour qui suggérait de faire une pause d’ordi de 3-5 jours à tous les mois. C’est vraiment curatif. Si tu sens que tu es vraiment accro, tu peux y aller plus drastiquement, en te fixant par exemple une limite d’une heure par jour (et encore une fois, utilise ta montre qui fait tout pour te timer 😉 Bref, plein de trucs que j’utilise (encore!) et qui j’espère pourront t’aider.

    J'aime

  3. Elise

    Je te comprends! Lorsque je soupe sans mon chum, j’essaye d’éteindre mon portable, et je m’assois à la table pour décompresser tout simplement. Ensuite, je retourne à l’ordi si j’en ai envie. Sinon le matin en congé je déjeune souvent devant, malheureusement, on dirait que ça me réveille! Sinon je n’ai pas de trucs. Moi aussi je n’écoute plus la télé, à part lorsque True Blood recommencera, j’écouterai. Sinon je n’écoute plus, j’ai vraiment réussi à me débarrasser de ça. J’ouvre seulement le matin pour la météo avant le boulot, that’s it!

    J'aime

  4. Ophélie

    Alors, je ne suis pas une grande adepte de la télé, mais par contre j’aime beaucoup surfer sur internet… et je mange souvent seule – le dilemme 🙂

    Comme je sais que manger et avoir une autre occupation (plutôt de nature ‘visuelle’) en même temps est vraiment mauvais, que ce soit pour l’absorption de nourriture, la digestion, le sentiment de satiété, etc. (beaucoup d’études l’ont prouvé) j’essaie de m’empêcher totalement de faire autre chose devant mon assiette… ce qui n’est pas facile! Ma solution: la radio! J’écoute toujours ma radio préférée, les journaux, des émissions qui m’intéressent, des podcasts quand j’en ai manquées… et comme ça, je ne me sens jamais seule!

    Bon, j’avoue, j’ai parfois un petit magazine sur ma table, mais je m’empêche de le lire trop assidûment, juste de petits coups d’oeil qui ne captent pas vraiment mon attention, et au moment du dessert, je m’autorise de m’y plonger plus profondément!

    Mais la radio a vraiment sauvé mes repas! 🙂

    J'aime

  5. Je mange également seule en ce moment et je m’aperçois que cela me pose aussi problème. Pour remédier à cela, j’essaie de manger le midi avec des copines à côté de leur lieu de travail ou sinon on pique nique dans un parc. En ce moment avec les beaux jours, vu que j’ai un parc à côté de chez moi, j’essaie d’aller y manger le plus souvent possible même seule car être à l’extérieur me fait du bien.
    Et dans le pire des cas, si j’ai mangé toute seule le midi j’essaie toujours de manger avec une personne le soir.
    Je te comprends tellement. C’est dur d’être seule devant son petit repas. J’essaie de lâcher mon ordi quand je mange et de ne pas mettre de la musique et cela me fait du bien. D’ailleurs j’essaie aussi de lâcher mon ordi tout court et ce n’est pas facile. Mais je compte bien remédier à cela.
    Courage !
    Bravo pour ta formation de spinning :-).

    J'aime

  6. Heart Of Wild

    Je mange généralement toujours avec mon homme donc, je n’ai pas ce problème là. J’ai aussi été élevée dans une famille où l’on racontait ces journées donc j’aime beaucoup parler à table 😉
    Parfois la télé tourne sur les informations, mais rarement car cela m’énerve les bruits de fond constant !
    Quand il m’arrive de manger seule, je mange généralement très vite car je n’aime pas ça, donc j’ai pas trop d’astuces à te donner de ce côté ci.
    Et pour l’ordinateur, j’étais comme ça à une époque, mais finalement c’est le mal de tête qui me tire loin de l’écran. J’ai finis par me donner des tranches d’horaires, limitant le nombre d’heure sur ordinateur. (et la qualité aussi, je visite seulement ma liste de favoris.) – d’ailleurs c’est un plaisir de passer te lire chaque matin !

    J'aime

  7. Kim

    Bravo Alexe pour ta formation!
    Je ne peux pas vraiment t’aider pour ton autre question. Mon chum et moi, on mange pratiquement toujours devant la TV et, quand je suis seule, je suis pratiquement toujours branchée à mon ordinateur!!

    J'aime

  8. Quand je ne mange pas avec mon copain, je mange sur mon balcon… j’adore manger sur mon balcon… parfois, je lis un livre en lisant (ce qui me permet de manger plus lentement), d’autre fois je regarde dehors tout simplement, ou sinon j’écoute la radio… Tu sais, la radio peut très bien nous tenir compagnie, et ça ne fatigue pas les yeux. J’écoute beaucoup la 1re chaîne de radio-canada (95,1). En plus, c’est instructif!

    Et si un livre demande trop de concentration et qu’il faut le tenir ouvert d’une main, un magazine ou un journal, ce n’est pas mal non plus!

    Pour l’ordi, eh bien, je travaille à l’ordi à temps plein, alors c’est certain que je dois me modérer. J’essaie de ne pas ouvrir mon ordi au moins un jour par semaine, le samedi ou le dimanche, quitte à programmer à l’avance un billet de blogue. Et si je veux aller à l’ordi après le travail, je me mets une limite, p. ex. une heure, deux heures. Et je respecte cette limite.

    J'aime

  9. Pingback: Ralentissez, travaux sur 5 km… « soya & chocolat

  10. Lauri :)

    Salut! Moi aussi j’ai le même problème, même si c’est pas un vrai problème au fond… Quand on est sur internet on est avec d’autres personnes mais quand même seul(e), c’est un nouveau phénomène de société.

    Pour la télé, je ne sais pas à quels postes passent tes émissions préférées, mais je me suis rendue compte qu’au bout de la ligne, même avec tous les postes qu’on a, on reviens aux mêmes alors j’ai plus le câble!

    Sinon, si tu veux être moins drastique, débranche la télé au complet, tu y pensera 2 fois avant de la brancher pour regarder. Idem pour le net.

    Bonne chance!

    J'aime

    • Bonjour Lauri!

      En fait, j’ai fait ce défi l’année dernière et le résultat a été très concluant. Je n’allume plus jamais la télé sauf pour regarder les émissions qui me tiennent vraiment à coeur ou pour écouter un film (je n’ai pas le câble non plus). Je suis tellement plus productive sans bruit de fond! 🙂

      J'aime

  11. J’ai dû me départir de mon abonnement câble il y a de ça plusieurs mois… au début, je trouvais ça plutôt difficile…
    J’aimais beaucoup regarder les reportages, Food Network et HGTV.
    Le seuvrage a été dificile lol!

    Avec le temps qui est passé, je peux dire que la télé ne me manque pas du tout. Me suis parcontre trouvé une autre façon de « consommer » du visuel, je le fais maintenant beaucoup plus avec internet. Donc, oui, je dois forcémment passer plus de tems devant mon écran…

    N’empêche, je préfère ça ainsi. Je regarde ce qui me plaît, je n’ai pas d pauses commerciales et je suis plus présente sur les réseaux sociaux et forums.

    Alors, ma belle « tivi » me sert uniquement à regarder des DVD maintenant 🙂

    J'aime

  12. bonjour !
    tout d’abord je me présente: je suis Française, j’habite à Paris, j’ai un petit bébé, et je suis végétarienne (en passe de devenir végane)
    ma télé est tombée en panne il y a 2 ans et 1/2… pour mon plus grand bien, je vis bien mieux sans !
    si je veux vraiment regarder 1 émission, il y a le Replay, mais en général j’oublie, preuve que ce n’était pas important.
    Un truc drôle: ce choix a presque fait plus réagir mes parents que le végétarisme: quand il viennent chez moi, la télé leur manque plus que la viande. ^^
    j’en ris, maid c’est triste quand même

    J'aime

    • Bonjour Christell!

      Je ne pense pas que je pourrais me passer d’une télé car j’adore regarder des films mais, après les premiers mois de «sevrage» difficiles (en 2005), je me contente très bien d’une télé sans câble. En fait, je triche et je regarde mes 3 émissions préférées sur le Net. Pas de pub et à l’heure qui me convient, chouette! 🙂

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s