Mal saisonnier

Bon matin!

Il est à nouveau 6h mais le ciel est toujours aussi noir… Bouh, je veux mon lever de soleil!

Je ne sais pas si vous êtes comme moi mais, à chaque année, j’ai vraiment de la difficulté avec le changement de saison été-automne. Je perds mes cheveux plus vite que les arbres perdent leurs feuilles, je suis fatiguée, sans énergie et plutôt morose. Pourtant, j’adore l’automne, c’est ma saison préférée!!

IMG_2190 (450x338)

Cette année, j’ai été particulièrement affectée. Je récupérais très mal de mes entraînements, j’ai même dû en annuler plusieurs pour cause de fatigue ou douleur. Je craignais avoir perdu la flamme…

Comme j’essaie d’être à l’écoute des signaux que m’envoie mon corps le plus possible, j’ai essayé de découvrir s’il n’y avait pas d’autres raisons qui pourraient influencer mon mal saisonnier. Comme j’en suis à ma première année en tant que végétalienne, j’ai crains quelques instants qu’un manque de protéines puisse être en cause.

Comprenez moi bien, il n’y a aucun danger dans l’alimentation végétalienne. Il y a suffisamment de protéines végétales pour fournir même les athlètes de haut niveau alors, avec mon petit work-out quotidien, je n’ai vraiment rien à craindre. Mon problème c’est que je suis une bibitte à glucides. Pain, muffins, fruits, chocolat, céréales, biscuits, name it, je craque! Il y a bien quelques protéines dans les produits de grains entiers mais rien pour se jeter à terre…

Alors, dans un souci de m’assurer un apport suffisant en protéines pendant cette période de perte de luminosité, j’ai crée une recette de potage aux poireaux et chou-fleur avec des haricots blancs en guise d’épaississeur! Délicieux et protéiné!

IMG_7910 (450x300)

Potage aux poireaux et chou-fleur

Ingrédients :

  • huile d’olive
  • 1 oignon en petits cubes
  • 1 gousse d’ail
  • 4 tasses de poireaux en rondelles
  • 4 tasses de choux-fleur en petits bouquets
  • 3 tasses d’haricots blancs
  • 900 ml de bouillon de légumes
  • 2 1/2 tasses d’eau
  • 1 feuille de Laurier
  • 1 c. à thé de persil séché
  • 1/2 c. à thé de thym séché
  • sel et poivre au goût

Préparation :

1) Chauffez l’huile d’olive dans un grand chaudron sur feu moyen-fort. Faites-y revenir l’oignon, l’ail et les poireaux jusqu’à ce qu’ils ramollissent.

IMG_7549 (450x300)

2) Ajoutez le reste des ingrédients et amenez à ébullition.

IMG_7550 (450x300)

3) Baissez le feu à moyen, couvrez et laissez mijoter 30 minutes.

IMG_7552 (450x300)

4) Retirez du feu et laissez refroidir. Passez le tout au mélangeur jusqu’à l’obtention d’une belle texture lisse.

IMG_7554 (450x300)

5) Servez en décorant de persil ou de quelques haricots blancs supplémentaire.

IMG_7913 (450x300)

Bon, maintenant, si quelqu’un voudrait juste ma rassurer et me dire que mes cheveux vont repousser, vous feriez ma journée!

Bon dimanche!

P.S. : il est présentement 6h33 et j’ai finalement droit à un beau lever de soleil «rose année 80»!

Publicités

12 réflexions sur “Mal saisonnier

  1. ta soupe est une super idée!! on peut la faire avec n’importe quelle légumineuse, j’aime vraiment l’idée de décorer avec des haricots pour plus de protéines…
    pour ta fatigue, fait attention de ne pas souffrir d’anémie…c’est assez courant chez les végétalien….peut-être pourrais-tu revenir un peu végétarienne pour quelques temps et profiter des protéines du yogourt grec par exemple (20g pour 175g, ça vaut le coup!) ou avec du fromage cottage…je complète presque toujours mes repas de légumineuse avec du fromage ou du yogourt grec et ça me donne beaucoup de protéines….les blancs d’oeufs aussi t’aiderait probablement beaucoup…la perte de cheveux est un petit signal d’alarme, il faut juste que tu mises sur les protéines un peu plus. Courage, les cheveux ça repousse, mais ils sont fait de protéines mortes (kératine)…sinon penses aux suppléments en vit. B et en fer et zinc…bonne journée!

    J'aime

    • Merci pour tout tes conseils de future pharmacienne! 🙂

      J’ai une prescription pour des prises de sang au mois de janvier donc je souhaite attendre au mois d’ici là avant de revenir à un régime végétarien (si je décide d’y revenir). Comme ça, je saurai effectivement s’il me manque de quoi ou pas.

      Je ne crois pas souffrir d’anémie, ça fait quatre ans que, chaque automne, je perds mes cheveux et je suis fatiguée. La première fois, je mangeais même encore de la viande rouge! J’ai quand même hâte de faire les tests de sang pour en avoir le coeur net…

      J'aime

  2. Elise

    Pour ce qui est de la perte de cheveux, vis-tu un stress ces temps-ci? j’aimerais bien te dire, viens-t-en on s’en va jogger, mais je ne penserai pas te suivre plus que 2 km!!! haha!

    Tes boulettes multigrains sont au four! Je les ai fabriquées avec des doeliques!!! Même le mélange cru était bon! 🙂

    J'aime

    • Le premier automne où j’ai perdu mes cheveux, je vivais en effet un grand stress. La compagnie pour laquelle je travaillais avait des problèmes financiers alors nous avions tous peur de perdre notre emploi (c’est finalement arrivé 8 mois plus tard). Depuis, à chaque automne, c’est la même chose même si je ne suis plus stressée… 😦

      Les végé-burger multigrains sont mes préférés!

      J'aime

    • Pour éviter d’avoir un potage trop liquide, ajoute ton bouillon petit à petit dans le robot, surtout si c’est la première fois que tu fais une recette. Ça te permettra d’ajuster la «liquidité» à ton goût! 🙂

      J'aime

  3. Pingback: menu : semaine du 21 novembre |

  4. Pingback: menu : semaine du 9 octobre |

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s