Tomates grillées!

Bon midi!

Ma sixième journée sans sucre en images + la fameuse recette de soupe au millet, pois chiches et arachides. À vos mijoteuses!

Déjeuner : muesli végétalien banane et beurre d’arachide avec du granola sans sucre ajouté.

IMG_2292 (450x338)

Collation : crudités et humus au paprika.

IMG_2293 (450x338)

Dîner : pita de blé entier au tofu-crème (sans sucre), avocat, tomate, concombre, graines de chanvres, épices à salade sans sel et épinards avec une orange.

IMG_8333 (450x300)

IMG_8332 (450x300)

IMG_8337 (450x300)

Collation : pomme Cortland et amandes rôties.

IMG_8343 (450x300)

IMG_8344 (450x300)

Souper : Soupe au millet, pois chiches et arachides avec du brocoli et du choux-fleur rôtis.

IMG_8345 (450x300)

IMG_8346 (450x300)

La soupe est encore plus épaisse après quelques jours au frigo, MIAM!

IMG_8348 (450x300)

Soupe au millet, pois chiches et arachides

Ingrédients :

  • 1 conserve de pois chiches, rincés et égouttés (ou 2 tasses de pois chiches cuits)
  • 1 conserve de tomates grillées (voir photo plus bas) dans leur jus
  • 2/3 de tasse de grains de millet (non-cuits)
  • 1/4 de tasse de lentilles rouges (non-cuites)
  • 1 tasse de lait de coco entier
  • 2 tasses de bouillon de légumes
  • 3-4 tasses d’eau (plus ou moins selon l’épaisseur désirée)
  • 1 patate douce, épluchée et mise en cubes (environ 1 tasse à 1 tasse et demi)
  • 2 c. à soupe de beurre d’arachide naturel
  • 1 1/2 c. à thé de poudre de cari
  • 1/2 c. à thé de Garam Masala
  • 1 c. à thé de cumin moulu
  • 2 c. à thé de gingembre moulu
  • 1/4 de c. à thé de cannelle moulue
  • 2 c. à thé d’ail émincé

Préparation :

  1. Mélangez tous les ingrédients dans votre mijoteuse.
  2. Programmez pour 1 heure à feu élevé suivi de 4 heures à feu bas.
  3. Laissez refroidir un peu et servez!

Le goût du beurre d’arachide est vraiment subtile mais il ajoute un petit côté crémeux à la soupe. Le millet et les lentilles rouges fondent dans la bouche, tout comme les pois chiches et les tomates grillés.

Si vous êtes comme moi et que des points d’interrogation vous pop-up au dessus de la tête en lisant «une conserve de tomate grillées», voici ce que vous devez trouvez à l’épicerie.

IMG_8290 (450x300)

J’adore découvrir de nouveaux produits dans les allées de l’épicerie. Même quand il s’agit simplement d’une canne de tomates… Elles sont grillées, c’est pas génial ça?

Pour la soupe, j’ai combiné la recette originale Spicy African Peanut Stew de Mama Pea et de  la version d’Ashley. Bravo et merci les filles!

Dessert : bleuets et clémentines.

IMG_8351 (450x300)

Le reste de ma journée inclue une séance de Pilates, des commissions et un cours d’aérobie nommé Fesses de Fer donné par une prof géniale. 😉

Bon milieu de semaine!

Publicités

13 réflexions sur “Tomates grillées!

  1. el

    Moi aussi j’aime bien découvrir de nouveaux produits à l’épicerie, mais souvent, bien malheureusement se sont ceux que j’ai apprécié, ils disparaissent vite du choix du gérant et on ne les trouve plus …

    J'aime

      • el

        Du tempeh et des saucisses végé aux piments qui n’étaient pas de la fameuse marque Yves Veggie … On dirait que pour les produits végé, mon IGA ne juge que par Yves Veggie … à moins que ça ne soit qu’une question de lobbyisme …
        Et puis il y a eu un certain temps du yogourt au soja … c’était bien ça dépannait!
        Ah et du gluten de blé … lorsque j’ai décidé de m’en procurer pour faire mon propre seitan .. il avait disparu des rayons …

        J'aime

        • J’avoue que le tempeh est vraiment difficile à trouver (et si dispendieux!). Pour les saucisses, j’en ai vu plein chez Tau récemment mais c’est tout un détour à partir de chez moi. Pour les produits végé, les épiceries près de chez moi n’offre que les Yves Veggie également mais j’avoue que j’en achète très rarement, elles sont également assez chères. La seule chose que je déplore c’est que le Maxi près de chez moi (c’est le Copain qui choisi notre épicerie…) ne tient pas de gros cartons de lait d’amande et de tofu Unisoya… Je fais un détour chez Métro à toutes les semaines pour mon tofu. Évidemment, j’en profite pour acheter plein d’autres choses. Comme si c’était possible d’entrer dans une épicerie et de ne sortir qu’avec un truc! 😉

          J'aime

  2. cachou

    Coucou!
    Je voulais te poser une question sur ton incroyable silhouette.
    Tu es si mince et tu as des jambes vraiment belles!
    Est-ce que c’est parce que tu fais du sport que tu es svelte?
    Moi je mange vegan je fais de l’elliptique et pourtant je n’arrive pas à sculpter mes jambes.
    Mon buste est fin mais pas mes jambes.
    Mais je ne perds pas espoir grâce à ton blog :)))

    J'aime

    • Lol, mon incroyable silhouette? Tout un compliment, merci!

      Il y a plusieurs facettes à ma réponse. De un, notre silhouette est 100% génétique. Peu importe mon poids, j’ai toujours les jambes fines, j’ai hérité ça de ma mère. Mon gras se situe malheureusement au niveau de mon abdomen. On sait maintenant que le gras de ventre est beaucoup plus nocif pour la santé que la culotte de cheval alors, femmes aux hanches fortes, réjouissez-vous! L’endroit où le gras s’accumule sur notre corps n’est pas de notre ressort. J’aimerais avoir des bras plus fins et des grosses fesses mais, hélas, c’est hors de mon contrôle… Je peux travailler en musculation pour définir ou hypertrophier mes muscles (pour tenter de grossir mes fesses et mes cuisses car oui, je veux des courbes!) mais c’est tout. Il est impossible de perdre du poids uniquement où l’on veut et, personnellement, si je perds du poids, j’aurai des cuisses encore plus minces, ce qui n’est pas mon but!

      De deux, le fait que je fasse du sport m’aide effectivement à maintenir mon happy weight (le poids auquel je me sens bien dans ma peau). J’ai perdu 20 livres il y a 4 ans et le fait que je fasse attention à mon alimentation et que je m’entraîne quelques fois par semaine me permet de conserver ces acquis. J’écrirai un article sur le sujet très bientôt.

      Dernièrement, je ne pense pas que manger végétalien aille un lien direct avec ma silhouette. C’est certain qu’en coupant les fromages, le lait de vache et les viandes, on coupe beaucoup de gras mais je les remplace par de meilleurs gras comme de l’huile d’olive, des avocats, des graines de lin moulues et des beurres de noix. Je dirais même qu’il y a un piège dans le végétalisme : le fait qu’on a tendance à manger beaucoup plus de glucides pour compenser. Les glucides sont nécessaires à l’organisme mais encore faut-il bien les choisir et les manger en quantités raisonnables.

      Bref, bien que ce soit difficile, il est possible de perdre du poids. Toutefois, il est impossible de perdre du poids à un endroit précis sur notre corps. C’est le corps lui-même qui choisi où il veut se débarrasser d’un surplus de graisses. L’exercice et une alimentation saine sont les meilleurs outils pour atteindre ton but mais, avant tout, ils sont indispensables pour une vie longue et en santé. Moi je te dirais, mange ce qui te plaît, pratique une activité physique que tu aimes et lance toi plein de compliments du matin jusqu’au soir car, dans le fond, le plus important c’est d’être en paix avec ton corps.

      Oh, et vas lire cet article : Operation Beautiful

      🙂

      J'aime

  3. cachou

    Merci beaucoup pour ta réponse!!
    On a un décalage d’heure, en france il est 15h56 🙂
    Argh 😦 la génétique on ne peut rien y faire c’est vrai
    L’article est vraiment bien surtout que j’ai tendance à mettre la barre très haute et mon boyfriend ne comprends pas que je n’apprécie pas mon corps comme je le devrais.
    Mais tu as raison pour l’alimentation j’essaye de manger plus de fruits et légumes et pas trop de glucides.
    En fait je ne mange pas d’aliments « animal » parce que je suis très sensibilisée sur le sort des animaux dans les abattoirs et de toute la consommation qui entrainent les mauvais traitements 😦
    Et puis on peut se régaler des beaucoup de plats végans!!
    Toujours un plaisir de te lire!!! Les photos sont super belles, ça ouvre l’appétit!!!

    J'aime

    • Merci Cachou,

      Tu sembles vraiment avoir une bonne philosophie alimentaire! Moi aussi c’est une des raisons qui m’a poussé à devenir et rester végétalienne. Chaque fois que je me dis que le yogourt ou le thon me manque vraiment, je me rappelle du sort des poules d’élevage et de l’état de nos océans et je sais que j’ai fait le bon choix. 🙂

      C’est vrai qu’on est toujours beaucoup plus critique envers soi-même que les autres le sont envers nous. Jamais on n’oserais dire à nos amis ce qu’on se dit parfois à soi-même. Dommage qu’on arrive pas à être d’aussi bonnes amies pour nous-même… 😦

      J'aime

  4. Pingback: menu : semaine du 28 décembre |

  5. Pingback: menu : semaine du 17 octobre |

  6. Pingback: menu : semaine du 24 octobre |

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s