Mon côté pessimiste (et la bonne nouvelle)

Bonjour tout le monde!

Je suis tellement excitée de partager ma bonne nouvelle avec vous aujourd’hui! Je tiens à vous mettre en contexte avant donc la nouvelle se trouvera probablement à la fin de l’article . Vous pouvez toujours sauter au bas de la page tout de suite mais ce serait comme de lire le dernier Twilight avant de premier. Ça gâche le punch un peu. Si vous ne pouvez pas attendre, allez-y, vous pourrez toujours revenir en arrière. 😉

Avant de commencer, il y a un truc que vous devez savoir à propos de moi : j’ai tendance à sauter aux conclusion rapidement et à toujours entrevoir le pire.

– Mon boss veut me voir dans son bureau? J’ai forcément fait quelque chose de mal.

– Ma date ne m’a toujours pas appelé après 3 jours? J’ai probablement fait une folle de moi.

– Mon pneu de vélo est dégonflé? Le nouveau pneu va sûrement coûter plus cher que le vélo.

– etc.

J’apprends tranquillement à ne pas m’en faire avec les choses qui sont hors de mon contrôle mais c’est contre ma nature de «control freak» alors ça demande beaucoup de travail.

Keep-Calm-Breathe

La semaine dernière, on aurait dit que l’univers était contre moi : mon pneu de vélo était à plat et j’ai brisé la pompe de Steven en essayant de le réparer, j’ai été malade ce qui fait que j’ai dû appeler mes assurances et trouver un médecin australien au plus vite, je me suis chicanée avec deux personnes qui me sont très chères, je me suis blessée au genoux au spinning, je n’avais aucune nouvelle des jobs auxquelles j’avais appliquées et, finalement, le lectorat du blogue a descendu en flèche alors je me suis dit que j’avais probablement fait le tour et qu’il vaudrait mieux que je prenne ma retraite du cyberespace…

Bref : Semaine. De. M**de.

Même la personne la plus positive au monde aurait été en droit de se demander ce qu’elle avait bien pu faire de mal pour que l’univers soit à ce point contre elle! Curieusement (grâce à mon stage au gym je pense), j’ai quand même réussi à garder un assez bon moral mais j’avais VRAIMENT hâte que la chance tourne.

planA

Finalement, le vent a tourné vendredi en fin d’après midi.

Le gym auquel je m’entraîne a deux succursales, une au centre-ville et une près de la maison, sur le bord de la plage. Mon inscription s’est faire en ville puisque Steven travaille juste à côté (il m’a eu un bon prix!). Avant même mon premier entraînement, le directeur du centre avait mon curriculum vitae entre les mains. Toutefois, je lui ai remis plus par principe parce que, au fond de moi, je n’y croyais pas du tout. Obtenir la job de rêve en commençant? Pfff. Ça arrive peut-être aux autres mais pas à moi!

Vous n’imaginez donc pas ma surprise quand j’ai reçu un courriel la semaine suivante pour me convoquer à une entrevue! J’étais tellement éberluée que je n’en ai pas parlé à personne à l’exception de Steven. C’est CLAIR que ça ne fonctionnera pas alors à quoi bon exciter tout le monde et me faire demander constamment si j’ai eu la job ou pas?

L’entrevue a duré plus d’une heure et j’ai eu l’occasion de rencontrer les trois gérants du centre (entraîneurs, cours en groupe et réception). Il y avait quelques heures à combler à la réception et mon expérience leur plaisait bien. J’ai eu l’impression de passer une bonne entrevue mais on ne sait jamais avec ces choses là. Il ne restait donc plus qu’à se croiser les doigts et attendre. Après plus d’un mois sans nouvelle (malgré mes courriels et mes appels), j’en étais venue à la conclusion que je ferais mieux d’oublier ça. J’ai donc recommencé la recherche d’emploi mais avec un certain vague à l’âme.

hardtowait

Finalement, vendredi en fin de journée, j’ai reçu un appel du directeur me demandant si j’étais toujours disponible et, cette semaine, on m’appelait pour me proposer de commencer ma formation ce week-end!

Pour le moment, ils n’ont qu’un matin par semaine à m’offrir mais je ferai également des remplacements au besoin. Il n’y a pas de mot pour vous dire à quel point je suis emballée par cet emploi! Attendez que je publie des photos du gym, vous n’allez pas en croire vos yeux! Je n’ai jamais vu quelque chose comme ça.

Mais ce n’est pas tout! Quand le vent tourne, il tourne pas à peu près!

En sortant du cours de spinning mardi soir (où j’ai aggravé mon problème de genoux, bravo à moi), le directeur du centre près de la maison m’a demandé si j’étais intéressée par un emploi à la réception. J’avais fait brièvement sa rencontre lors de mon stage mais jamais je ne lui avais dit que je cherchais un emploi. Je n’en revenais donc pas de ma chance! J’ai passé une entrevue ce mercredi et, hier, on m’a offert le poste! J’y travaillerai deux soirées par semaine plus les samedis ce qui me convient à merveille car ça me laisse amplement de temps pour étudier pendant la semaine! Avec un peu de chance, je finirai même peut-être par y être entraîneuse. 🙂

La morale de l’histoire :

everythingok 

Je garde cette pensée en tête pour les prochaines fois où j’aurai l’impression que tout part en vrille. Tout va finir par s’arranger, il suffit de semer les graines et de faire confiance à la vie!

J’espère que vous passez un excellent week-end!

À plus!

Publicités

28 réflexions sur “Mon côté pessimiste (et la bonne nouvelle)

  1. Anonyme

    Quand les conditions sont suffisantes, les choses se manifestent. Quand les conditions ne sont plus suffisantes, elles se retirent. Elles attendent le moment opportun pour se manifester à nouveau.
    (Enseignement de Buddha)

    Passez un bon week end.

    Pierre

    J'aime

  2. Félicitations Alexe! C’est vraiment une super bonne nouvelle. Pas un, mais deux premiers emplois en sol australien! Et un pied dans la porte pour y être entraîneuse dans un futur rapproché. Wow! 🙂

    J'aime

  3. Dom

    Content pour toi 🙂 Toujours agréable d’avoir une bonne nouvelle après avoir passé par du négatif.

    J’ai bien hâte que mon tour arrive arrive à moi aussi. Les deux derniers mois ont été un véritable calvaire. À chaque fois que ça semble se calmer…..pouf… une autre mauvaise nouvelle.

    Après une tempête, la mer retrouve son calme 🙂

    J'aime

  4. Karine

    AAhhhhh…FÉLICITATIONS!! 🙂

    C’est vraiment une bonne nouvelle!! C’est déjà pas évident de se trouver un emploi dans son pays d’origine, alors j’imagine que ça doit pas l’être non plus quand on est pas dans son élément.

    J’suis certaine que ça va bien aller pour toi!! 🙂

    J'aime

  5. Miss V.

    YEAH!!! Je m’en doutais que c’était par rapport à ton travail au gym! 🙂 Il ne faut jamais se décourager dans la vie! Toujours persévérer… et c’est avec les difficultés qu’on avance le plus! Je suis très heureuse pour toi! :)))

    Aussi… si par malheur tu fermais ton blog… je serais ÉNORMÉMENT triste…. :S

    J'aime

  6. Félicitation!! Même si je te connais que par ton blog j’ai jamais doutée que tu te trouverais un travaille. Je suis un peu comme toi, je doute beaucoup de moi. Lâche pas! Comme Miss V je serais ÉNORMÉMENT triste que tu fermes ton blog.

    J'aime

  7. christine

    Eh bien si ton lectorat a baissé récemment, c’est sûrement de ma faute, j’étais pas là. 😀

    Alors up! Je le fais remonter pour te féliciter, très heureuse de ces bonnes nouvelles!

    Ferme pas le blogue tout de suite, j’en ai pas encore fait le tour! :-p

    J'aime

  8. Génial Alexe ! Je suis contente que cela marche pour toi et que tu puisses profiter de ces superbes opportunités. Tu as eu une période de mou, mais je suis sure qu’à ce moment là tu as pu apprendre des choses très positives comme le fait que justement le vent tourne et c’est ce qui s’est passé. J’ai moi même cette semaine eu une très bonne nouvelle professionnelle après plusieurs mois de galères donc je comprends ton ressenti et ta joie. Pour le blog, j’espère que tu te sens mieux et que tu vas continuer. C’est normal d’être parfois découragée dans le blogging, c’est une activité prenante et parfois source de frustrations, mais c’est aussi un moyen merveilleux de partager avec autrui et de partager ses idées, comme tu le fais. Donc j’espère bien que tu vas continuer et je te félicite une nouvelle fois pour tes big news 🙂
    Bisous !

    J'aime

  9. Jessica Eagle

    Félicitation Alexe pour tes bonnes nouvelles!!! C’est vraiment génial et tu le mérites amplement. En lisant ton message à propos de ton petit côté pessimiste, je croyais me lire. Je comprends comment tu peux te sentir par moment. Toutefois, comme Elosyia mentionne, on a tellement à apprendre de ces moments plus difficiles. On s’en ressort grandi avec en prime une bonne leçon de vie 🙂
    Pour ce qui est de ton blog, ohhhh my God….nooooonnnnnn…ne cesse surtout pas. Sans le savoir, tu fais partie de mon quotidien. Il me faut ma dose de Soya & chocolat 🙂 J’suis consciente que c’est tellement exigeant et ça demande tellement de temps, persévérance, créativité et une grande discipline pour entretenir un blog comme tu le fais au quotidien, j’te comprends donc que tu puisses te questionner par moment. Sois toutefois assurée que via ton blog, tu représentes une source d’inspiration pour plusieurs…et plusieurs lecteurs/trices silencieux/ses.
    Bravo encore, prends soin et à bientôt,
    Jessica 🙂

    J'aime

  10. Lou

    Je savais que c’était de cette nature ta nouvelle! Comme je suis contente pour toi! Quand on a le courage de changer de pays par amour, tout est possible. Bravo à toi, tu as le vent dans les voiles!

    J'aime

  11. Ophélie

    Bah alors nounouille, c’est formidable tout cela! J’espère que vous avez fêté ça (devant une bonne bouteille de kombucha!)
    Ne t’inquiète pas si la chance parfois tourne et virevolte, dis-toi que ce n’est qu’une question de circonstances qui ne doivent pas te remettre en cause: le bloc de béton armé intangible, c’est toi, et ta valeur profonde, elle, ne bouge pas. Donc vraiment, félicitations! Je suis très heureuse pour toi que tu sois récompensée à ta juste valeur 🙂
    Et c’est quoi cette idée de te mettre en retraite anticipée du cyber espace? Avec quoi je vais commencer ma journée, moi? Sache qu’il y a trois sites que j’ouvre automatiquement au réveil: la météo locale, google mail… et toi!… Alors ne me fais pas ça 😉

    J'aime

  12. Félicitations à toi, Alexe!
    Je suis super contente et excitée pour toi 😀
    Tu vois, plein de belles choses t’arrivent à toi aussi. Avec le temps, je constate que c’est la façon dont on voit les événements qui font qu’ils sont positifs ou négatifs. Il s’agit de toujours porter notre paire de lunettes positives pour voir la vie plus en rose!

    J'aime

  13. Bravo Alexe, je suis très contente pour toi =) Je ne savais pas que tu habitais près de la plage… wow!

    Et qu’est-ce que c’est que ces histoires de lectorat qui baisse en flèche?

    J'aime

    • La mer est juste de l’autre côté de la rue… 🙂

      Pour le blogue, disons que le nombre de visite a chuté pas mal dans les dernières semaines. Pas que ça change grand chose à ma vie puisque je n’en retire aucun bénéfices réels (pas comme les Américaines qui gagnent leur vie grâce à leur bloguepar exemple) mais d’y mettre autant de temps sans réussir à rejoindre tant de monde, je me demande parfois si ça en vaut la peine. Je continues parce que j’adore partager ma passion pour la bouffe et l’entraînement et aussi parce que j’aime beaucoup recevoir des commentaires mais, parfois, je trouve que je me mets une pression inutile… Je pense que toi et toutes les bloggueuses qui laissent des commentaires ici peuvent comprendre ce dilemme!

      J'aime

      • Marielle

        Tu sais quoi? Tu devrais inviter ton lectorat à partager le lien de ton blog. J’en parle a des amis par-ci par-là, mais je pourrais bien partager le lien sur Facebook. Je crois que si tu demandes un peu d’aide tu arriveras surement à rejoindre de nouvelles personnes!

        J'aime

        • J’y pense souvent mais j’hésite à la faire, j’aurais l’impression de pousser les gens à faire de la publicité alors que, si ça leur dit de le faire, il le feront d’eux-même… Je garde l’idée en tête par contre. Peut-être pour célébrer les deux ans du blogue?

          J'aime

  14. Steph

    Félicitations 🙂 Et merci pour les petites pensées ajoutées dans ton post, j’en avais bien besoin de mon côté.

    Je te lis depuis plusieurs mois, et tu fais une super job. Ton blog rivalise sans hésitation avec ceux de nos amies américaines. Ne lâche pas 🙂

    Et je suis terriblement envieuse que tu sois à Melbourne!!!

    Au plaisir!

    Stéphanie

    J'aime

  15. Pingback: À : mes pieds, De : moi « soya & chocolat

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s