Le syndrome patellofemoral

Bonjour!

Êtes-vous prêts pour un peu de science?

Woohoo? Y’a quelqu’un ou vous êtes tous partis? Je vous promets que je serai brève et pas trop ennuyante. Personnellement, je déteste les sciences physiques et la chimie mais j’adore la science du corps humain. Je trouve absolument fascinant d’étudier le fonctionnement des os, des muscles et tout ce qui travaille pour produire un mouvement (ne me montrez pas une facture ouverte par contre, j’aime mieux que les os et les muscles restent bien cachés).

Lorsque je me suis blessée il y a trois semaines, une des premières choses que j’ai faite a été de sauter sur le Web pour tenter de comprendre ce qui arrivait à mon corps. J’ai eu ma part de tendinites et de bursites dans ma jeunesse mais toujours dans le genoux gauche alors que, cette fois-ci, la douleur est située sur le devant du genoux droit. Je ne suggère à personne de s’auto-diagnostiquer, je crois fermement qu’il faut consulter un spécialiste pour toute douleur récurrente ou aigüe afin d’éviter d’aggraver la blessure. J’ai rencontré un physiothérapeute sportif pour confirmer mes doutes et pour avoir des conseils sur la réhabilitation mais, au moins, grâce à mes recherches, je savais de quoi il me parlait.

Je souffre donc du syndrome patellofemoral, un mal très commun chez les gens actifs, particulièrement les coureurs et les cyclistes.

Un peu d’anatomie

patella

La patella (communément appelée rotule) se déplace de plusieurs façons pour permettre les mouvements au niveau du genoux. Plusieurs forces agissent sur la patella afin de s’assurer qu’elle se déplace correctement mais le frottement entre sa face postérieur et le fémur (l’os de la cuisse) se produit tout de même à certains endroits. C’est ce contact répété qui entraîne la douleur patellofemoral.

La cause

Les spécialistes ne s’entendent pas sur la cause exacte de cette douleur puisqu’il semblerait y en avoir plusieurs :

  • Un usage répété (chez les gens actifs)
  • Une surcharge (trop de poids crée une force inutile sur le genoux)
  • Un mauvais enlignement des membres inférieurs
  • Des pieds en pronation ou supination (plats ou trop archées)
  • Un débalancement musculaire

Je m’entraîne beaucoup (c’est relatif, personnellement, je trouve que non mais, apparemment, 6 fois par semaine c’est beaucoup même si l’entraînement dure moins qu’une heure), j’essaie de soulever toujours plus lourd au gym, j’ai les genoux qui tournent vers l’intérieur et les pieds plats, bref, selon mon physiothérapeute, cette douleur allait inévitablement survenir un jour. Si ce n’était pas arrivé au spinning il y a deux semaines, ça aurait simplement été ailleurs.

cycling-knee-pain

(source de l’image)

Les symptômes

La douleur est présente sur le devant du genoux. Elle disparaît parfois lors de l’exercice ce qui donne l’impression au patient que la guérison est sur la bonne voie. Erreur, ça fait dix fois plus mal après. Aussi, avoir les genoux fléchis pendant une période prolongée et monter ou descendre les escaliers augmente la douleur. Il peut aussi y avoir un semblant de «poussières» à l’intérieur du genoux lorsqu’on déplace la patella manuellement. Ça c’est de l’usure mes amis!

Le traitement

La réhabilitation sera différente pour chaque personne puisque la douleur n’est pas causée par les mêmes facteurs pour tous. Dans mon cas, il s’agit de travailler sur le renforcement de mon vastus medialis (la partie du quadriceps située sur le côté intérieur de la cuisse) et de mes fessiers ainsi que sur l’enlignement de mes genoux lors des flexions/extensions.

Mon physio m’a donné une série d’exercices à faire une fois par jour à raison de 20 minutes par séance. Je dois également éviter toutes activités qui sollicite un travail de mes genoux pour deux semaines. J’ai le droit de marcher jusqu’au gym (pour travailler) mais pas de prendre de grandes marches pour le plaisir ni même d’aller travailler en vélo…

Comme j’ai mal lorsque mon genoux est plié pendant longtemps, je tape à présent mes articles allongée sur le lit ou le sofa. J’ai donc maintenant mal au dos. 😛

Je prends également des anti-inflammatoires au besoin. J’évite généralement les médicaments si c’est seulement pour le mental (si mon corps a mal, j’aime mieux le savoir) mais le physio a dit que ça aiderait également mon genoux alors j’obéis.

Il est parfois recommandé de poser de la glace sur les genoux irrités mais Randall a dit que ce n’était pas nécessaire dans mon cas. Tant mieux parce que la pression causé par le Icepack sur mon genoux me donnait encore plus mal par la suite.

Runner_knee

(source de l’image)

La suite

Cette section-là est remplie de mes propres questions!

  • Est-ce que je retrouverai mon genoux d’avant?
  • Est-ce que je serai toujours en mesure de courir un marathon?
  • Est-ce que je vais devoir dire adieu à mon exercice préféré, les squats?
  • Est-ce que je devrai poursuivre mes exercices de réhabilitation pour le restant de mes jours?
  • Quand vais-je pouvoir recommencer à courir, à spinner et à m’entraîner?

Je rencontrerai à nouveau Randall la semaine prochaine pour tenter d’obtenir des réponses à toutes ces questions. Lors du dernier rendez-vous il avait l’air assez optimiste donc j’ai bon espoir d’avoir le feu vert pour une retour à l’entraînement. Je promets d’y aller mollo!

Et voilà! Pas trop pire les sciences finalement?

Avez-vous déjà souffert du syndrome patellofemoral? Avez-vous d’autres blessures qui vous empêchent de pratiquer vos sports préférés?

Dites-moi!

Bonne journée!

33 réflexions sur “Le syndrome patellofemoral

  1. Je te souhaite que tu puisses à nouveau t’entrainer comme avant sans que cela nuise à ton genou (c’est le meilleur des mondes!)

    Mes blessures sont surtout causées par mes entrainements au Taekwondo, je n’en ai pas encore eu à cause du gym. Les plus fréquentes sont les bleus et les rougeurs, mais ça ne m’empêche pas de m’entrainer. Sinon, il y a les fracture. Je me suis déjà fracturé le pied en compétition, j’ai dû avoir des béquilles, donc arrêter l’entrainement pour 2 semaines. Présentement, j’ai une fracture de stress à l’annulaire droit. Je dois taper mon doigt à mon majeur lors de mes entrainements pour éviter qu’il reçoive un coup qui le fasse se déplacer dans un sens indésiré. Ma jointure est encore enflée et ça fait presque 2 mois.

    Sinon, il y a les déchirements musculaires en raison de mauvais étirements. Je sens que je suis mal étirée derrière la cuisse gauche et le genou, ça fait mal quand je fais certains coups de pied en hauteur, mais bon, c’est quand même tolérable.

    Voilà, je crois que c’est tout 🙂

    J'aime

  2. Miss V.

    Beau petit article! Personnellement, j’ai aussi une douleur au genou gauche qui part et qui revient.. c’est peut-être la même chose que toi… bien qu’il ne m’empêche pas de faire mes activités.. c’est tout simplement un peu plus inconfortable…

    Bonne journée!

    J'aime

  3. Compliqué, ce corps humain! Tu dois trouver ça difficile de ne plus pouvoir t’entraîner, ni même aller travailler en vélo, mais ça vaut la peine si ça te permet d’éviter d’aggraver ta blessure.

    Je ne suis vraiment pas sportive, malgré mes bonnes intentions, mais j’ai les genoux fragiles. J’allais toujours travailler au centre-ville en vélo et je mettais la vitesse la plus dure, ou une des plus dures, et on m’a dit que c’était à cause de ça que j’avais mal aux genoux. Ça a duré un bon bout, au moins un an, j’ai vu un ostéopathe qui lui m’a dit que c’était à cause d’une chute en vélo, et quelques mois après ma consultation et mon traitement, ça allait mieux. Cela dit, j’ai marché (marche rapide) pendant une heure et demie samedi et le lendemain j’avais mal aux genoux… en plus d’être courbaturée pendant deux jours… décidément, il faudrait que je me mette en forme!

    J'aime

    • Je pense que «difficile» n’est pas le mot… Je suis en train de virer folle! Lol!

      C’est dommage pour tes genoux. Je suis certaine que tu pourrais les renforcir en renforçant les bons muscles. C’est ce qu’y a guéri mes anciens problèmes! 🙂

      J'aime

  4. Il y a quelques années, j’ai souffert de ce mal. À l’époque, j’allais travailler à tous les jours en vélo en plus de m’entraîner dans un gym sur un escalier roulant. Je n’ai jamais été en mesure de faire des squats à cause de ma douleur au genou. Comme toi, je devais travailler le muscle intérieur près de mon genou afin de remettre ma palette dans la bonne direction.

    Aujourd’hui, plusieurs années plus tard, la douleur revient à l’occasion surtout lorsque je fais une longue randonné de vélo. J’ai appris à m’étirer les jambes lorsque je suis assise pendant de longues heures afin de prévenir l’inconfort.

    Cela ne m’empêche pas de faire des activités (vélo, marche, rollerblade, etc) ou des mouvements (lunge, squat, leg press, leg extension, etc) mais je varie souvent afin d’éviter l’usure. 😀

    J'aime

  5. Dom

    J’ai également un problème avec mon genou gauche et depuis que j’ai acheté des souliers « five fingers » et que j’ai appris à courir d’une autre façon grâce à ces souliers, mon genou est beaucoup moins douloureux.

    Je ne sais pas si tu connais ces souliers là mais le principe est de courir plante du pied avant et talon ensuite, ce qui a pour effet de diminuer le stress sur les articulations ainsi que sur les os.

    Pour moi ça a fait des miracles au niveau de la course. Au début c’est difficile car c’est vraiment différent et très douloureux pour les mollets mais à la longue on s’habitue!

    J'aime

    • Je veux parler du type de chaussure qui me conviendrait le mieux avec mon physio lors de notre prochain rendez-vous. Beaucoup d’entraîneurs de mon gym s’entraînent en Vibrams… Je ne sais pas si mes pieds plats ont besoin d’un meilleur support par contre.

      J'aime

  6. Jue

    Depuis que je suis jeune, j’ai toujours eu mal aux genoux. Je devrais éviter le step et les grosses séances d’aérobie mais bon, une fois de temps en temps lorsque je n’ai pas fait ni mon spinnig ni de la musculation. J’essais d’y aller plus molo. J’ai aussi un problème avec mon coccyx, j’ai beaucoup de difficulté à l’aviron, les abdos en V me font souffrir… mais comme je fais de la fibromyalgie… Je dois continuer de m’entrainer si je ne veux pas souffrir.

    Sur un autre sujet: Comment est l’accent en Australie, est-ce aussi pire qu’on le dit. Les gens de mon entourage sont toujours très surpris d’apprendre que je pars 12 semaines apprendre l’anglais dans un pays où l’accent est terrible.

    Bonne journée et je te souhaite de pouvoir te remettre au plus vite. 🙂

    J'aime

    • M.

      J’ai appris l’anglais (au complet!) à 19 ans en Australie. Une fois que tu sais parler l’Australien de fond de campagne, tu pourras parler n’importe quel anglais. : )

      J'aime

    • Salut Jue!

      En ville, l’accent n’est pas si terrible. Je fais simplement répéter les gens lorsque je ne comprends et ça n’a pas l’air de les déranger. Dit simplement «Sorry?» ou «Pardon me?» ou «I missed that…» et les gens se feront un plaisir de répéter plus tranquillement. Ne dis pas «What?» par contre, c’est considéré un peu impolie.

      Je suis certaine que tu apprendras très vite! 🙂

      J'aime

  7. Je n’ai pas souffert de ce type de blessures. Mais à l’époque où je faisais du basket, j’avais une cheville très fragile sur laquelle je me suis faite mal plusieurs fois. Maintenant ça va mieux, mais cela a été handicapant durant cette période.
    Bon rétablissement à ton genou ! 😉

    J'aime

  8. Sonia Bélanger

    Bonjour!

    Je suis toute nouvelle sur ton site et je dois dire que j’apprécie de plus en plus ce que j’y découvre!!! Nouvellement végétarienne ( mais bon pas complètement car le repas est fournis où je travaille…alors je peux pas « tout contrôler ») j’ai beaucoup aimé tes ideés de recettes…mais bon et si je me concentrais sur cet écris-ci?!!
    Je souffre également de problème de genoux depuis l’âge de 14 ans ( j’ai maintenant 29 ans). A l’époque le médecin m’a dit que c’était un syndrome fémoro-rotulien, mais à voir le schéma et les explications, je pense que nous avons le même problème. A l’époque il m’a aussi dit de ne pas faire de sport qui solliciteraient mes genoux et aucun sport où il faut arrêter et repartir de façon rapide…donc, pas de basket, pas de volley, pas de badminton, pas de vélo, etc. Il ne restait plus grand choix!! Il y a un peu plus de 3 ans j’ai été suivit par un physio car la douleur était si intense que je n’arrivais plus à monter d’escaliers sans marcher comme une femme de 120 ans par la suite!! Il m’a vivement conseillé de porter des orthèses car l’arche de mes pieds n’était pas assez prononcé ce qui faisait que mes genoux allaient vers l’intérieur. Suite à ses recommendations, j’ai commencé à m’entraîner au gym en 2009 et je dois dire que même si ce fût difficile au début, car les douleurs revenaient souvent, je vais maintenant vraiement mieux!! Je fais les cours de groupe car je n’aime pas vraiment les machines…j’ai vu une grande amélioration, mais il y a encore certains mouvements qui réveillent les petites éguilles aux genoux! Bref, je sais que je suis sur la bonne voix et j’ai décidé que ces douleurs ne me serviraient plus d’excuse pour ne pas bouger! Je fais ce que je peux comme je peux et le reste suivra! Et l’an passé, j’ai monté puis descendu le Mont Orford (dans le coin de Sherbrooke) par les sentiers!! C’est dire comment les choses se sont amélioré!!

    Continue de livrer tes pensées, ton vécu et tes recettes, car elles peuvent aider les gens et nous permettre de voir que nous ne sommes pas seules à vivre certaines situations!

    J'aime

    • Bonjour Sonia!

      Merci d’avoir pris le temps de partager ton histoire. Je suis certaine que c’est le même problème de genoux puisque le terme «rotule» a simplement été remplacé par «patella» dans les dernières années. Il s’agit du terme latin utilisé mondialement plutôt que du terme français. Les scientiques ont voulu créer un language plus universel pour le corps humain alors tout le monde se fit au latin maintenant. 🙂

      Je suis contente de voir que ta condition s’améliore. Je n’ai pas d’orthèse mais j’achète maintenant des supports d’arches pour mes ballerines (mes petits souliers plats cheap) et je porte toujours de bons espadrilles lorsque je m’entraîne. Je n’ai pas eu mal au genou depuis des semaines alors j’espère que mon physio me donnera le ok lundi prochain pour reprendre l’entraînement. Déjà, j’ai couru quelques 4-5 km et participé à des cours de spinning sans douleur. C’est bon signe! Je fais aussi mes exercices de physio 3-4 fois par semaine comme Randall me l’a prescrit. Je suis une bonne patiente. 😉

      J’espère que te reverrez apparaître souvent sur le blogue! Au plaisir de lire tes futurs commentaires!
      À bientôt!

      J'aime

  9. Pingback: Petit pied le… « soya & chocolat

  10. Pingback: My Fitness Pal « soya & chocolat

  11. Pingback: Mes entraînements de l’été « soya & chocolat

  12. Marie-Josée

    Comment va ton genou? As tu réussi à vaincre ce mal. J’ai le même problème j’en suis certaine !! ce n’est pas diagnostiqué par contre. (Je me suis cassé le fémur droit il y a trois ans et depuis mon genou fait des siennes ! ) J’ai beaucoup de misère avec la musculation haha. Certain de mes muscles sont tête de cochons.Je m’entraîne 3 fois semaine entre une et deux heures selon le feelling. Je ne suis pas trés bonne (voir fidèle) avec les plans, les agenda et même les recettes. Je nage aussi 2 fois semaines. Je m’entraine depuis Janvier plus sérieusement même si les 4 dernières années je me suis entrainnée à une fréquence de 6 mois sur 12 (à cause de multiples blessures, c’est un vrai défi au gym). Il me semble que lorsque mon état est stable ou que je n’ai plus le temps, le gym prend le bord. Je suis tout de même très active et pratique plusieurs sports. En fait j’ai pratiqué la planche à neige pendant 10 an intensifs, au delà de 100 jours/an(dans l’ouest Canadien). Cette année est l’année ou j’en ai fait le moins et je ne suis pas très contente du résultat même si je me suis tournée vers des sports plus tendres pour mon corps. De plus j’ai fait un retour aux études (à québec) et j’en suis à la fin de ma deuxième année (sur 4). Donc mon but est de poursuivre le gym assez fidèlement pour le reste de mes études.

    Mon nouveau but: Cet été j’aimerais faire des entrainements matinaux et plus courts et remplacer la bus pour la bicyclette (environ 25 km par jour de bike). Je penses bien sauver du temps de cet manière!
    Je suis égallement végétalienne depuis un an, et j’adore cuisiner tout à partir de rien. J’adore les expériences dans la cuisine! et ton site est génial.
    Est ce que tu jardines? :))
    Je te souhaite bonne continuété dans tes projets.
    Marie-Josée

    J'aime

    • Bonjour Marie-Josée,

      Mon genoux va beaucoup mieux, merci! Je t’encourage fortement à aller voir un physio si tu as mal. Ne laisse pas le problème s’aggraver.

      Tu as tout un plan d’entraînement dit donc! Fais attention de ne pas trop en faire, surtout si tu as déjà des problèmes aux articulations…

      Pour répondre à ta question, non, je ne jardine pas. Je n’ai pas le pouce vert du tout!

      Bonne journée!
      alexe

      J'aime

  13. Stephane

    Bonjour,

    merci pour ce témoignage, ca donne un peu d’espoir à tous ceux comme moi qui souffrent du genoux et qui ont du mal à trouver des professionnels compétents.
    Ma douleur se situe sur la face externe du genoux comme une sorte de brûlure, au départ elle arrivait autour de 15/20 minutes de course,rapidement et malgré du repos ce temps s’est abaissé à 12minutes constamment.
    Pour le moment j’ai eu droit à « c’est dans votre tête » sans aucun contrôle…
    Un autre « professionnel » m’a manipulé pensant que ca venait peut être de mon dos. Aucun changement c’est même pire après plusieurs mois de repos la douleur se présente dès la 3ème minutes de course légère.
    Les crèmes genre voltarène n’y font rien, je commence à désespérer et n’est plus du tout confiance aux médecins, kiné…etc

    J’ai déjà eu une tendinité importante au bras qui n’a pas été diagnostiqué avec un autre traitement qui a aggravé la chose, alors franchement j’ose plu aller voir un pro de la santé parce qu’à chaque fois ils cherchent pas, soignent mal, quand on leur parle d’une piste ils le prennent comme une agression donc ils se bloquent encore plus et mettent de côté des éventualité, pour les radios, scanner ..etc ils refusent. En attendant ca traine, ca va faire 2ans que je peux plus courir.

    Mais ca fait plaisir de voir que pour d’autre il y a de vrais pro qui soignent bien et permettent de reprendre une pratique sportive.
    Bon courage

    J'aime

  14. Pingback: Let’s spin! | soya & chocolat

  15. Pingback: Entraînements 2014 | soya & chocolat

  16. Pingback: Entraînements 2014 | soya & chocolat

    • Bonjour Boutaina!

      Oui, je suis guérie, ça n’a pris que quelques mois en fait. J’ai été suivie par un excellent physio, j’ai fait tous les exercices et ça a fini par partir. 🙂

      Bonne chance pour ta guérison!

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s